Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier
Articles récents

Rébus : réponse au petit rébus dominical de ... Rotpier !

8 Mars 2016 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Rébus

Nota (en copié-collé) :

       « J' ai du retard car j' ai eu des problèmes avec ma FreeBox ! Je tourne encore au ralenti ! ... Je ne suis plus très libre avec ... Free ! »

 

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

Bravo à ceux qui avaient trouvé !

 

Et pis c’est tout !          

Et pis c'est tout Rotpier

 

Lire la suite

Rébus : Le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier !

6 Mars 2016 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Rébus

 

.

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !

 

rebus 379 (1)

rebus 379 (2)

.

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

 
C'est un rébus plutôt déjanté du Rotpier !

1ère ligne, 2ème image image:la sale bestiole pique et cela fait mal !

3ème ligne, 1ère image : le plus petit des Dalton ! 2ème image : poisson plat !  

4ème ligne, 1ère image : Lieu où se tenait la vigie sur les anciens voiliers ! 3ème image : après la tétée le bébé fait son "  - - - " !

5ème ligne, 2ème image : oui en russe ! 

6ème ligne, 1ère image : petite, la bête est lente ! 4ème image : le mec à une sacrée " - - - - " ! Dernière image : lieu où sont entreposées des fûts !

 

Dernière ligne, dernière image : à 3H 52 du mat, il est très  " - - - "

 
A vous de jouer , je sais que certains touchent leur bille au rébus  !
 

Et pis c'est tout !

 

Réponse :

Etant verseau, je crois que j’aurais une profonde aversion pour les touchers rectaux !

 

 

Nota (en copié-collé) : 

            « J' ai du retard car j' ai eu des problèmes avec ma FreeBox ! Je tourne encore au ralenti ! ... Je ne suis plus très libre avec ... Free ! »

 

 

Qu'il dit l'animal !

Lire la suite

Francis Cabrel: "Les murs de poussière" ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

4 Mars 2016 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

 

Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 
Cette fois-ci :
 

« Francis Cabrel »

 

«  Les murs de poussières »

 

Une de ses premières …

 

 

Les murs de poussière

 Il rêvait d'une ville étrangère 
Une ville de filles et de jeux
Il voulait vivre d'autres manières

Dans un autre milieu
Il rêvait sur son chemin de pierres
"Je partirai demain, si je veux
J'ai la force qu'il faut pour le faire
Et j'irai trouver mieux"

Il voulait trouver mieux
Que son lopin de terre
Que son vieil arbre tordu au milieu
Trouver mieux que la douce lumière du soir
Près du feu
Qui réchauffait son père
Et la troupe entière de ses aïeux
Le soleil sur les murs de poussière
Il voulait trouver mieux...

Il a fait tout le tour de la terre
Il a même demandé à Dieu
Il a fait tout l'amour de la terre
Il n'a pas trouvé mieux

Il a croisé les rois de naguère
Tout drapés de diamants et de feu
Mais dans les châteaux des rois de naguère
Il n'a pas trouvé mieux...

Il n'a pas trouvé mieux
Que son lopin de terre
Que son vieil arbre tordu au milieu
Trouver mieux que la douce lumière du soir
Près du feu
Qui réchauffait son père
Et la troupe entière de ses aïeux
Le soleil sur les murs de poussière
Il n'a pas trouvé mieux...

Il a dit "Je retourne en arrière
Je n'ai pas trouvé ce que je veux"
Il a dit "Je retourne en arrière"
Il s'est brûlé les yeux

Il s'est brûlé les yeux
Sur son lopin de terre
Sur son vieil arbre tordu au milieu
Aux reflets de la douce lumière du soir
Près du feu
Qui réchauffait son père
Et la troupe entière de ses aïeux
Au soleil sur les murs de poussière
Il s'est brûlé les yeux (x3)

  

 

Bon partage !

 

Rotpier

Lire la suite

Les hululucubrations des chouettes Chouettes du Rotpier : un poil d'humour à plumes !

2 Mars 2016 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Les chouettes Chouettes du Rotpier

 

Certains ont leurs Zozios, le Rotpier a ses chouettes Chouettes !

Elles sont féminines ou masculines  et assez BCBG… quoique !

Il leur arrive fréquemment de se voler dans les plumes sans ménagement ! 

 Elles sont, selon les circonstances, sentencieuses, drôles, percutantes, graves, irrévérencieuses, taclantes et même parfois … grivoises, mais toujours en utilisant un vocabulaire respectueux… enfin presque !

 Le Rotpier

 

Les hululucubrations abracadabrantesques

des chouettes Chouettes du Rotpier

.

Les chouettes Chouettes 75

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les chouettes Chouettes 76

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les chouettes Chouettes 77

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les chouettes Chouettes 79

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les chouettes Chouettes 80

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les chouettes Chouettes 81

Signature Rotpier

.

... Je vous chouette une bonne distraction !  

 

 

Lire la suite

"Le déjeuner des canotiers" ... un poème de ... Pierre

1 Mars 2016 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

.

Il y a longtemps que je ne m'étais pas prêté à cet exercice alors je m'y colle sous la forme d'un préambule et de deux sonnets.

Je vous brosse le tableau, la scène se passe en 1881 ...

Le déjeuner des canotiers

Image du net

       Préambule :

Je vous emmène faire un tour

quelque part sur les bords de Seine

où la joie de vivre et l’amour

composaient d’improbable scènes.

 

Les notables et les bourgeois

s’encanaillaient avec délice,

avec des demi-sel matois,

des cocottes et des actrices.

 

Avec seulement leurs chapeaux

les canotiers avaient la cote,

les femmes tombaient aussitôt

avant même qu’ils ne canotent !

 

Renoir du bout de son pinceau

a su saisir les attitudes

et les regards des commensaux :

fruit d’une grande promptitude.

 

xxxxxxxxxxx

 

 

Le déjeuner des canotiers, impressions ressenties,

 

Insouciance et légèreté

Voila l’impression qui domine,

Elles se lisent sur les mines :

Qu’il fait bon en ce jour d’été !

 

Conversations au débotté

Et les visages s’illuminent

Les yeux brillants qui s’accoquinent

Débordent de frivolité.

 

Derrière les bambous la Seine

Coule ignorante de la scène,

Sa berge sera promenoir

 

Et témoin de joutes galantes

Dès que la nuit affriolante

Aura mis son grand éteignoir.

 

xxxxxxxxxxx

 

Le petit monde du tableau,

 

Au premier plan Renoir a mis

La femme au chien et Caillebotte,

Le peintre était un grand ami,

La femme était une jeunotte.

 

Mais elle lui avait promis

De dire oui sans fausse note

Et elle lui avait permis

Que dans le noir il la bécote !

 

La scène se passe à Chatou

Au restaurant de la Fournaise,

Tout le monde s’y trouve à l’aise :

 

Tous se connaissent peu ou prou !

Certains sont des grandes pointures

Dans le milieu de la peinture.

 

                                      Pierre Dupuis

Pour plus d'information :

 https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_D%C3%A9jeuner_des_canotiers

Lire la suite

Rébus : réponse au petit rébus dominical de ... Rotpier !

29 Février 2016 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Rébus

 

 

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

Bravo à ceux qui avaient trouvé !

 

Et pis c’est tout !          

Et pis c'est tout Rotpier

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

Bravo à ceux qui avaient trouvé !

 

Et pis c’est tout !          

Et pis c'est tout Rotpier

Lire la suite

Rébus : Le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier !

28 Février 2016 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus, #Pensées, #Humour

 

.

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !

 

rebus 378 (1)

rebus 378 (2)

.

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

 
C'est un rébus plutôt sérieux, mâtiné de petits jeux de mot sans lesquels le petit rébus dominical du Rotpier ne serait plus égal à lui même !
 

1ère ligne, 2ème image image: quand on la retourne, la boite imite le cri de la vache "  - - - - " !

3ème ligne, 1ère image : le verbe aller au présent de l'impératif !

5ème ligne, 3ème image: la sale bête suce le sang ... et tac !

6ème ligne, 2ème image: en direct : "ti" !

7ème ligne, 2ème image : de sable ou d'autre chose ou bien une femme moche ! ( couché le Rotpier ! ) 3ème image: Eole est le dieu du "  - - - - " ! Dernière image : le mec a une sacrée "  - - - -  " et pis c'est tout ! 

8ème ligne, 1ère image :l'assassin "  - - - "  au présent de l'indic à tifs ! Dernière image: le serpent fait "s" !

Dernière ligne, 1ère image : partie de la maison qui n'est pas floutée !  ( tiens, je n'en ai pas fait exprès mais c'est une bonne aide pour la fin ! 

 

A vous de jouer et soyez clairs !
 

Et pis c'est tout !

 

Réponse :

Ne me dites pas que je divague quand je dis que la politique politicienne est avant tout une histoire de flou !

 ... Avec les subtilités qui s'imposent !

 

Qu'il dit l'animal !

Lire la suite

Francis Cabrel : "La corrida" ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

27 Février 2016 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

 

Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 

Cette fois-ci :

Francis Cabrel

« La corrida » ...

Un petit bijou ...

 

 

 

La corrida

Depuis le temps que je patiente
Dans cette chambre noire
J´entends qu´on s´amuse et qu´on chante
Au bout du couloir
Quelqu´un a touché le verrou
Et j´ai plongé vers le grand jour
J´ai vu les fanfares, les barrières
Et les gens autour

Dans les premiers moments j´ai cru
Qu´il fallait seulement se défendre
Mais cette place est sans issue
Je commence à comprendre
Ils ont refermé derrière moi
Ils ont eu peur que je recule
Je vais bien finir par l´avoir
Cette danseuse ridicule

Est-ce que ce monde est sérieux?
Est-ce que ce monde est sérieux?
Andalousie, je me souviens
Les prairies bordées de cactus
Je ne vais pas trembler devant
Ce pantin, ce minus!
Je vais l´attraper, lui et son chapeau
Les faire tourner comme un soleil

Ce soir la femme du torero
Dormira sur ses deux oreilles
Est-ce que ce monde est sérieux?
Est-ce que ce monde est sérieux?
J´en ai poursuivi des fantômes
Presque touché leurs ballerines
Ils ont frappé fort dans mon cou
Pour que je m´incline

Ils sortent d´où ces acrobates
Avec leurs costumes de papier?
J´ai jamais appris à me battre
Contre des poupées
Sentir le sable sous ma tête
C´est fou comme ça peut faire du bien
J´ai prié pour que tout s´arrête
Andalousie, je me souviens

Je les entends rire comme je râle
Je les vois danser comme je succombe
Je pensais pas qu´on puisse autant
S´amuser autour d´une tombe
Est-ce que ce monde est sérieux?
Est-ce que ce monde est sérieux?
Si, si hombre, hombre
Baila, baila

Hay que bailar de nuevo
Y mataremos otros
Otras vidas, otros toros
Y mataremos otros
Venga, venga a bailar...
Y mataremos otros

 

Bon partage !

 
Rotpier
Lire la suite

Les hululucubrations des chouettes Chouettes du Rotpier : un poil d'humour à plumes !

24 Février 2016 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Les chouettes Chouettes du Rotpier

 

Certains ont leurs Zozios, le Rotpier a ses chouettes Chouettes !

Elles sont féminines ou masculines  et assez BCBG… quoique !

Il leur arrive fréquemment de se voler dans les plumes sans ménagement ! 

 Elles sont, selon les circonstances, sentencieuses, drôles, percutantes, graves, irrévérencieuses, taclantes et même parfois … grivoises, mais toujours en utilisant un vocabulaire respectueux… enfin presque !

 Le Rotpier

 

Les hululucubrations abracadabrantesques

des chouettes Chouettes du Rotpier

.

 

Les chouettes Chouettes 70

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les chouettes Chouettes 71

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les chouettes Chouettes 72Les chouettes Chouettes 73

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les chouettes Chouettes 74

Signature Rotpier

Lire la suite

" Cortège ": le poème du jour de ... Pierre

22 Février 2016 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie, #Pensées

 

Aujourd'hui derrière ... demain devant ... ce n'est pas toujours le premier qui décroche le billet gagnant ...

.

Au suivant ...

 
 
 

 

 
Image du net modifiée par Pierre
 
 
 
 
 

Cortège,

 

En cortège derrière

le dernier qui s’en va,

que tu sois Paul ou Pierre

tu y penses déjà :

 

… « Le prochain … c’est moi ? »

 

Doucement tu chemines

et l’ombre des cyprès,

voyant que tu rumines

t’enveloppe de près

 

murmurant : « C’est possible mon gars ! »

 

Et soudain tu frissonnes,

tu presses un peu le pas,

tu rejoins la colonne

évitant le faux-pas

 

et tu te dis :

 

« J’ai encore le temps

… le temps de ne pas être devant. »

Pourtant … pourtant

 ... tu sens... tu sens 

 

que l’ombre des cyprès t’enveloppe déjà !

 

                                                      Pierre Dupuis

 

Aujourd'hui derrière ... demain devant ... ce n'est pas toujours le premier qui décroche le billet gagnant ...

.

Au suivant ...

 
 
 

 

 
Image du net modifiée par Pierre
 
 
 
 
 

Cortège,

 

En cortège derrière

le dernier qui s’en va,

que tu sois Paul ou Pierre

tu y penses déjà :

 

… « Le prochain … c’est moi ? »

 

Doucement tu chemines

et l’ombre des cyprès,

voyant que tu rumines

t’enveloppe de près

 

murmurant : « C’est possible mon gars ! »

 

Et soudain tu frissonnes,

tu presses un peu le pas,

tu rejoins la colonne

évitant le faux-pas

 

et tu te dis :

 

« J’ai encore le temps

… le temps de ne pas être devant. »

Pourtant … pourtant

 ... tu sens... tu sens 

 

que l’ombre des cyprès t’enveloppe déjà !

 

                                                      Pierre Dupuis

 
Lire la suite