Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier
Articles récents

Le poème du jour : "L'espoir" ... de Pierre

5 Janvier 2016 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

.

Quand il n'y a plus d'espérance

tout devient rance.

 

 Par les temps qui courent,

cela ne peut faire que du bien !

 
 
 
Photo câline prise du le net
 
 

.

L’espoir,

 

Quand on a tout perdu,

quand l’existence est morne ;

que l’on s’est morfondu

bien au-delà des bornes :

 

Il arrive souvent !

Parfois sans crier gare,

amené par le vent,

ou bien des formes rares.

 

Au bas d’un pantalon :

c’est un chat qui se frotte !

Un souffle d’aquilon

qui te siffle une note !

 

Le rire d’un enfant

devant la mappemonde !

La terre alors vraiment

recommence sa ronde !

 

Mais …

 

Comment se nomme-t-il

ce faiseur de miracle ?

Cet esprit volatil,

distillateur d’oracle ?

 

Tout simplement : « l’Espoir ! »

 

Fini le laminoir !

Tu retrouves l’envie,

tu n’es plus dans le noir :

… tu retrouves la vie !

 

Et … à ton tour …

 

Si tu jouais au chat,

ou bien au vent qui danse ?

Entre deux entrechats

tu serais « Providence ! »

 

Tu deviendrais … semeur d’espoir !

 

Pierre Dupuis

 

Le semeur de Millet : image prise sur le net

 

 

Lire la suite

Les hululucubrations des chouettes Chouettes du Rotpier : un poil d'humour à plumes !

4 Janvier 2016 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Les chouettes Chouettes du Rotpier, #Humour

Certains ont leurs Zozios, le Rotpier a ses chouettes Chouettes !

Elles sont féminines ou masculines  et assez BCBG… quoique !

 Elles sont, selon les circonstances, sentencieuses, drôles, percutantes, graves, irrévérencieuses, taclantes et même parfois … grivoises, mais toujours en utilisant un vocabulaire respectueux… enfin presque !

 Le Rotpier

 

Les hululucubrations abracadabrantesques

des chouettes Chouettes du Rotpier

.

Les chouettes Chouettes 21

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les chouettes Chouettes 20

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Les chouettes Chouettes 22

 

Signature Rotpier

 

Lire la suite

Rébus : réponse au petit rébus dominical de ... Rotpier !

4 Janvier 2016 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Rébus

 

 

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

Bravo à ceux qui avaient trouvé !

 

Et pis c’est tout !          

 

Et pis c'est tout Rotpier

 

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

Bravo à ceux qui avaient trouvé !

 

Et pis c’est tout !          

 

Et pis c'est tout Rotpier

 
Lire la suite

Rébus : Le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier !

3 Janvier 2016 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus, #Humour

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !

.

rebus 370 (1)rebus 370 (2)

 

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

 
C'est un rébus qui a l'air assez simple au premier abord mais qui se complique au niveau de son écriture exacte car il est à double facettes comme on dit chez les diamantaires ! Il y a aussi des jeux de mots qui, je l'espère, ne vous donneront pas de maux ... de tête ! Deux villes sont aussi à l'ordre du jour. Avec l'une d'elle il ne faut pas prononcer le "t" comme certains qui ne savent pas le font ( du tonneau ... bien entendu ! )

Je n'écris pas tout cela pour vous compliquez la tâche, bien au contraire !

 

1ère ligne, 3ème image : c'est le contenu qu'il faut prendre ! 

   2ème ligne, 2ème image :     le serpent fait toujours "s" ou "se" c'est selon son humeur ! ( les autres aussi, si,si ! ) Dernière image : un diagramme de "  - - - "  et pas pour les ânes!

3ème ligne, 1ère image: en direct: "ti" ... oui mes titis ! 

4ème ligne, 1ère image: c'est la marque qu'il faut retenir ... vous avez bien lu ? 3ème image :autre nom du bolet ! Dernière image : la peinture, la musique, la poésie en font partie !

5ème ligne, 2ème image : endroit où l'on tient en cage des animaux sauvages !  Dernière image :le petit personnage  " - - - -  " ... comme son copain de Bruxelles ... là aussi, il ne faut pas prononcer le "x" ... à Bruxelles !  

6ème ligne, 2ème  image : ce n'est pas celle du curé mais c'en est une ... pas forcément riche !

 

Dernière ligne, 3ème image : quand il "  - - - - " son nez s'allonge pendant 24 heures !

 
A vous de jouer sans modération, mais un petit coup de pinard n'est pas interdit et même fortement conseillé ... attendez quand même le repas !

 

Et pis c'est tout tout !

 

Réponse :

Les devins de Metz sont-il influencé par les auspices de Beaune et inversement ?

 Nota : Pas mal tordu tout cela …non ?

Que l’année 2016 se présente à vous sous de bons auspices que vous habitiez Beaune ou non !

 

 

Qu'il dit l'animal !

Lire la suite

« Quand le hommes vivront d’amour » : Robert Charlebois, Félix Leclerc et Gilles Vigneau ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

2 Janvier 2016 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

 

 

Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 
Cette fois-ci :

 

 

Robert Charlebois, Félix Leclerc

et Gilles Vigneau

 « Quand le hommes vivront d’amour »

 

Pour la nouvelle année,

un peu d’espoir … même s’il est un tantinet utopique,

cela n'empêche pas d'y travailler chacun de notre coté:

les petits ruisseaux forment les grandes rivières !

 

 

Quand les hommes vivront d´amour,

 

Quand les hommes vivront d´amour
Il n´y aura plus de misère
Et commenceront les beaux jours
Mais nous, nous serons morts mon frère

Quand les hommes vivront d´amour
Ce sera la paix sur la Terre
Les soldats seront troubadours
Mais nous, nous serons morts mon frère

Dans la grande chaîne de la vie
Où il fallait que nous passions
Où il fallait que nous soyons
Nous aurons eu la mauvaise partie

Quand les hommes vivront d´amour
Il n´y aura plus de misère
Peut-être song´ront-ils un jour
A nous qui serons morts mon frère

Mais quand les hommes vivront d´amour
Qu´il n´y aura plus de misère
Peut-être song´ront-ils un jour
A nous qui serons morts mon frère

Nous qui aurons aux mauvais jours
Dans la haine et puis dans la guerre
Cherché la paix, cherché l´amour
Qu´ils connaîtront alors mon frère

Dans la grand´ chaîne de la vie
Pour qu´il y ait un meilleur temps
Il faut toujours quelques perdants
De la sagesse ici-bas c´est le prix

Quand les hommes vivront d´amour
Il n´y aura plus de misère
Et commenceront les beaux jours
Mais nous, nous serons morts mon frère

Quand les hommes vivront d´amour
Ce sera la paix sur la terre
Les soldats seront troubadours
Mais nous, nous serons morts mon frère

 

Bon partage !

 

Rotpier

 

 

Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 
Cette fois-ci :

 

 

Robert Charlebois, Félix Leclerc

et Gilles Vigneau

 « Quand le hommes vivront d’amour »

 

Pour la nouvelle année,

un peu d’espoir … même s’il est un tantinet utopique,

cela n'empêche pas d'y travailler chacun de notre coté:

les petits ruisseaux forment les grandes rivières !

 

[embed]https://www.youtube.com/watch?v=EspK03oWGN0[/embed]

 

Quand les hommes vivront d´amour,

 

Quand les hommes vivront d´amour
Il n´y aura plus de misère
Et commenceront les beaux jours
Mais nous, nous serons morts mon frère

Quand les hommes vivront d´amour
Ce sera la paix sur la Terre
Les soldats seront troubadours
Mais nous, nous serons morts mon frère

Dans la grande chaîne de la vie
Où il fallait que nous passions
Où il fallait que nous soyons
Nous aurons eu la mauvaise partie

Quand les hommes vivront d´amour
Il n´y aura plus de misère
Peut-être song´ront-ils un jour
A nous qui serons morts mon frère

Mais quand les hommes vivront d´amour
Qu´il n´y aura plus de misère
Peut-être song´ront-ils un jour
A nous qui serons morts mon frère

Nous qui aurons aux mauvais jours
Dans la haine et puis dans la guerre
Cherché la paix, cherché l´amour
Qu´ils connaîtront alors mon frère

Dans la grand´ chaîne de la vie
Pour qu´il y ait un meilleur temps
Il faut toujours quelques perdants
De la sagesse ici-bas c´est le prix

Quand les hommes vivront d´amour
Il n´y aura plus de misère
Et commenceront les beaux jours
Mais nous, nous serons morts mon frère

Quand les hommes vivront d´amour
Ce sera la paix sur la terre
Les soldats seront troubadours
Mais nous, nous serons morts mon frère

 

Bon partage !

 

Rotpier

Lire la suite

Meilleurs vœux à tous ! ... Pierre ou Rotpier et ... les chouettes Chouettes !

30 Décembre 2015 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Divers

 

Je souhaite à tous ceux qui passent sur ce blog,

les fidèles comme les occasionnels,

une très bonne année 2016 !

 

Bonne année 2016

Pierre ou Rotpier : c'est au choix !

 

Bonne année 2016

 

Lire la suite

"L’hiver indien," l'un de mes premiers poème (1999 ? ) ... Pierre

29 Décembre 2015 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie, #Pensées

 

 

On ne peut pas toujours faire flèche de tous bois ... 

.

Un de mes premiers poèmes

écrit dans une période un peu tourmentée…

.

Image du net
 

L’hiver indien,

 

Depuis longtemps déjà, dans mes sommeils agités,

mon esprit mélangeait les choses :

des faits lointains qui me revenaient avec clarté,

des faits actuels puisés dans des journaux du soir,

des faits futurs déjà gravés dans ma mémoire.

Dans mon crâne-laboratoire

s’effectuait la lente et profonde alchimie de tout cela.

 

Bouillonnait ensemble cette nuit-là :

une très vieille légende indienne,

une  caisse de retraite avec un trou béant,

des voitures incendiées dans la plaine

et un vieillard me ressemblant.

 

Le tout était liquéfié dans un creuset combinatoire,

mon crâne-alambic recueillait avec soin

la quintessence de ce magma malsain

d’où s’échappaient d’inquiétantes fumerolles noires.

La pression montait.

Tout allait exploser, quand…

un rêve jaillit en exutoire.

 

 Un vieil indien me ressemblant,

tenant deux torches en sautoir

et sous le bras un réservoir,

s’éloignait de son pas pesant.

Dans sa démarche oscillatoire,

on sentait bien sa volonté :

« il fallait en finir ce soir !»

 

Toute la tribu, sans s’émouvoir,

perdait de vue le vieil indien,

lorsque soudain, dans le lointain,

jaillit le feu libératoire.

Hochant la tête pour tout adieu

la grappe humaine se disloqua,

matérialistes et ambitieux

les jeunes oubliaient déjà.

 

… Un vieil indien me ressemblant

tenant deux torches en sautoir

s’évaporait dans l’air du soir.

  

                               Pierre Dupuis

 

Photo pour l'hiver indien

Image composée à partir d'éléments du net

.

Déjà publié !

On ne peut pas toujours faire flèche de tous bois ... 

.

Un de mes premiers poèmes

écrit dans une période un peu tourmentée…

.

Image du net
 

L’hiver indien,

 

Depuis longtemps déjà, dans mes sommeils agités,

mon esprit mélangeait les choses :

des faits lointains qui me revenaient avec clarté,

des faits actuels puisés dans des journaux du soir,

des faits futurs déjà gravés dans ma mémoire.

Dans mon crâne-laboratoire

s’effectuait la lente et profonde alchimie de tout cela.

 

Bouillonnait ensemble cette nuit-là :

une très vieille légende indienne,

une  caisse de retraite avec un trou béant,

des voitures incendiées dans la plaine

et un vieillard me ressemblant.

 

Le tout était liquéfié dans un creuset combinatoire,

mon crâne-alambic recueillait avec soin

la quintessence de ce magma malsain

d’où s’échappaient d’inquiétantes fumerolles noires.

La pression montait.

Tout allait exploser, quand…

un rêve jaillit en exutoire.

 

 Un vieil indien me ressemblant,

tenant deux torches en sautoir

et sous le bras un réservoir,

s’éloignait de son pas pesant.

Dans sa démarche oscillatoire,

on sentait bien sa volonté :

« il fallait en finir ce soir !»

 

Toute la tribu, sans s’émouvoir,

perdait de vue le vieil indien,

lorsque soudain, dans le lointain,

jaillit le feu libératoire.

Hochant la tête pour tout adieu

la grappe humaine se disloqua,

matérialistes et ambitieux

les jeunes oubliaient déjà.

 

… Un vieil indien me ressemblant

tenant deux torches en sautoir

s’évaporait dans l’air du soir.

  

                               Pierre Dupuis

 

Photo pour l'hiver indien

Image composée à partir d'éléments du net

.

Déjà publié !

 

 

 

 

Lire la suite

Les hululucubrations des chouettes Chouettes du Rotpier : un poil d'humour à plumes !

28 Décembre 2015 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Les chouettes Chouettes du Rotpier, #Humour

 

 

Certains ont leurs Zozios, le Rotpier a ses chouettes Chouettes !

Elles sont féminines ou masculines  et assez BCBG… quoique !

 Elles sont, selon les circonstances, sentencieuses, drôles, percutantes, graves, irrévérencieuses, taclantes et même parfois … grivoises, mais toujours en utilisant un vocabulaire respectueux… enfin presque !

 Le Rotpier

 

Les hululucubrations abracadabrantesques

des chouettes Chouettes du Rotpier

 

Celle-ci, c'est pour faire écho aux amis Durdan et Géhèm : http://durdan.eklablog.com/litte-rature-a119637696 

.

 

 

Les chouettes Chouettes 17

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les chouettes Chouettes 18

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les chouettes Chouettes 19

 

 

 

Signature Rotpier

 

 

Certains ont leurs Zozios, le Rotpier a ses chouettes Chouettes !

Elles sont féminines ou masculines  et assez BCBG… quoique !

 Elles sont, selon les circonstances, sentencieuses, drôles, percutantes, graves, irrévérencieuses, taclantes et même parfois … grivoises, mais toujours en utilisant un vocabulaire respectueux… enfin presque !

 Le Rotpier

 

Les hululucubrations abracadabrantesques

des chouettes Chouettes du Rotpier

 

Celle-ci, c'est pour faire écho aux amis Durdan et Géhèm : http://durdan.eklablog.com/litte-rature-a119637696 

.

 

 

Les chouettes Chouettes 17

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les chouettes Chouettes 18

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les chouettes Chouettes 19

 

 

 

Signature Rotpier

Lire la suite

Rébus : réponse au petit rébus dominical de ... Rotpier !

28 Décembre 2015 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus, #Humour

 

 

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

Bravo à ceux qui avaient trouvé !

 

Et pis c’est tout !          

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

Bravo à ceux qui avaient trouvé !

 

Et pis c’est tout !          

Lire la suite

Rébus : Le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier !

26 Décembre 2015 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus, #Humour

 

.

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !

.

rebus 369

 

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

 
Il est très court celui-ci mais j'ai pensé à vos cerveaux embrumés par les vapeurs d'alcool en ces temps de fêtes !  Il est quand même assez olé et fort de café !   
 

1ère ligne, 1ère image : petite, la bête est lente !  3ème image: de sable ou d'autre chose !

3ème ligne, dernière image :  le serpent fait toujours "s" ou "se" c'est selon son humeur !

4ème ligne, 1ère image: le bruit que fait cette plaisante et très vieille boite ! 2ème image: l'assassin " - - - "...  conjugué au présent !     3ème image et en direct: le symbole de la  "vie " ! 4ème image: " - - - - -  - " il fait très froid !

 

Dernière ligne, 1ère image : l' "- - - - - " vu par de Vinci ! Et ... il faut faire les liaisons entre les 3 mots mais elles ne sont pas dangereuses comme celles de Pierre Choderlos de Laclos ! 

 
Je vous ai déjà trop aidé ! Même si je sais, selon la formule, que l'on n'est jamais trop aidé ! Je me sauve !

 

Et pis c'est tout tout !

 

Réponse :

Pour ta compagne de saphisme, tu vibres ô ma sœur !

 

Nota : Comme disait mon copain Michet : « my good ! »

 

Qu'il dit l'animal !

Lire la suite