Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier
Articles récents

Rébus : réponse au petit rébus dominical de ... Rotpier !

14 Mars 2016 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Rébus

 

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

Bravo à ceux qui avaient trouvé !

 

Et pis c’est tout !          

Et pis c'est tout Rotpier

Lire la suite

Rébus : Le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier !

13 Mars 2016 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Rébus

 

.

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !

 

rebus 380 (1)

rebus 380 (2)

.

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

 
C'est un rébus court du Rotpier en forme de question ! Elle est posée sans comédie aucune mais toujours en jouant avec les mots !

1ère ligne, 4ème image: il parait que l'amour est dedans ... en attendant, c'est une vache ... mais il est vrai que l'amour vache existe aussi !

2ème ligne, 1ère image ( si l'on ne tient pas compte de l'apostrophe ! ) lieu où se tenait la vigie sur les anciens voiliers !

3ème ligne, dernière image :  c'est le moment des  " - - - - -  " !  

4ème ligne, 1ère image : elle est " - - - - - " de chez " - - - - - " !  ( faire la liaison avec l'image suivante ! ) Dernière image : c'est la marque qu'il vous faut retenir ou je fais un malheur !

5ème ligne, 1ère image : petit de la biche ! 

6ème ligne, 2ème image : le kangourou fait des "  - - - - - " !

 

        A vous de jouer et ne me faites pas la comédie du " Oh ! C'est trop dur ! " ... vous n'avez aucune chance de me bourrer le mou ! 
 

Et pis c'est tout !

 

Réponse :

Est-ce qu’après une sérieuse déconvenue les enfants de la balle rebondissent mieux que les autres ?

 

Qu'il dit l'animal !

Lire la suite

"Les anarchistes" de Léo Ferré ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

12 Mars 2016 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

 

Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

Léo Ferré

« Les anarchistes,»

 

Et si, se dressant contre les inégalités

patentes et croissantes, ils revenaient en force ?

Quand on n’a plus rien à perdre,

on ne risque plus grand-chose.

 

 

Les anarchistes  

Y´en a pas un sur cent et pourtant ils existent
La plupart Espagnols allez savoir pourquoi
Faut croire qu´en Espagne on ne les comprend pas
Les anarchistes
Ils ont tout ramassé
Des beignes et des pavés
Ils ont gueulé si fort
Qu´ils peuv´nt gueuler encore
Ils ont le cœur devant
Et leurs rêves au mitan
Et puis l´âme toute rongée
Par des foutues idées
Y´en a pas un sur cent et pourtant ils existent
La plupart fils de rien ou bien fils de si peu
Qu´on ne les voit jamais que lorsqu´on a peur d´eux
Les anarchistes
Ils sont morts cent dix fois
Pour que dalle et pour quoi?
Avec l´amour au poing
Sur la table ou sur rien
Avec l´air entêté
Qui fait le sang versé
Ils ont frappé si fort
Qu´ils peuvent frapper encor
Y´en a pas un sur cent et pourtant ils existent
Et s´il faut commencer par les coups d´pied au cul
Faudrait pas oublier qu´ça descend dans la rue
Les anarchistes
Ils ont un drapeau noir
En berne sur l´Espoir
Et la mélancolie
Pour traîner dans la vie
Des couteaux pour trancher
Le pain de l´Amitié
Et des armes rouillées
Pour ne pas oublier
Qu´y´en a pas un sur cent et pourtant ils existent
Et qu´ils se tiennent bien le bras dessus bras dessous
Joyeux, et c´est pour ça qu´ils sont toujours debout
Les anarchistes

 

Bon partage !

 

Rotpier

Lire la suite

Les hululucubrations des chouettes Chouettes du Rotpier : un poil d'humour à plumes !

9 Mars 2016 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Les chouettes Chouettes du Rotpier

 

Certains ont leurs Zozios, le Rotpier a ses chouettes Chouettes !

Elles sont féminines ou masculines  et assez BCBG… quoique !

Il leur arrive fréquemment de se voler dans les plumes sans ménagement ! 

 Elles sont, selon les circonstances, sentencieuses, drôles, percutantes, graves, irrévérencieuses, taclantes et même parfois … grivoises, mais toujours en utilisant un vocabulaire respectueux… enfin presque !

 Le Rotpier

 

Les hululucubrations abracadabrantesques

des chouettes Chouettes du Rotpier

Les chouettes Chouettes 82

.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les chouettes Chouettes 83

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les chouettes Chouettes 84

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les chouettes Chouettes 85

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les chouettes Chouettes 86

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les chouettes Chouettes 87

Signature Rotpier

.

... Je vous chouette une bonne distraction !  

 

Lire la suite

Journée de la femme ... "Les pépettes" : le poème du jour de ... Pierre !

8 Mars 2016 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie, #Poésie - humour, #Pensées

.

Un petit mélange de Pierre et de Rotpier pour célébrer la journée de la femme ...

 

Un très ancien poème …

 Image du net

.

Les pépettes,

 

 Un p’tit clin d’œil façon princesse

et  pas plus haut’ qu’un bout de zan !

Ça joue déjà tout en finesse

une  pépette de trois ans !

 

Une poitrine qui progresse

et qui attir’ les courtisans :

ça se transforme en chasseresse

une pépette de treize ans !

 

Un peu de stress et de détresse,

des p’tits amis mais pas d’amant :

ça doute un peu mais - sans confesse -

une pépette de seize ans !

 

Et puis un jour, volent les tresses !

il n’est plus temps le temps d’avant :

ça succombe sous les caresses

une pépett’ de dix huit ans !

 

Qu’elle soit ta femme ou ta maîtresse,

câlins malins très désarmants :

ça réduit bien ton tiroir-caisse

une pépette de trente ans !

 

Coule le temps, passe tigresse,

tout en douceur, chemin faisant,

ça s’assagit - sauf les diablesses ! -

une pépette avec les ans !

                  

                                        Pierre Dupuis

 

 

Lire la suite

Rébus : réponse au petit rébus dominical de ... Rotpier !

8 Mars 2016 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Rébus

Nota (en copié-collé) :

       « J' ai du retard car j' ai eu des problèmes avec ma FreeBox ! Je tourne encore au ralenti ! ... Je ne suis plus très libre avec ... Free ! »

 

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

Bravo à ceux qui avaient trouvé !

 

Et pis c’est tout !          

Et pis c'est tout Rotpier

 

Lire la suite

Rébus : Le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier !

6 Mars 2016 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Rébus

 

.

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !

 

rebus 379 (1)

rebus 379 (2)

.

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

 
C'est un rébus plutôt déjanté du Rotpier !

1ère ligne, 2ème image image:la sale bestiole pique et cela fait mal !

3ème ligne, 1ère image : le plus petit des Dalton ! 2ème image : poisson plat !  

4ème ligne, 1ère image : Lieu où se tenait la vigie sur les anciens voiliers ! 3ème image : après la tétée le bébé fait son "  - - - " !

5ème ligne, 2ème image : oui en russe ! 

6ème ligne, 1ère image : petite, la bête est lente ! 4ème image : le mec à une sacrée " - - - - " ! Dernière image : lieu où sont entreposées des fûts !

 

Dernière ligne, dernière image : à 3H 52 du mat, il est très  " - - - "

 
A vous de jouer , je sais que certains touchent leur bille au rébus  !
 

Et pis c'est tout !

 

Réponse :

Etant verseau, je crois que j’aurais une profonde aversion pour les touchers rectaux !

 

 

Nota (en copié-collé) : 

            « J' ai du retard car j' ai eu des problèmes avec ma FreeBox ! Je tourne encore au ralenti ! ... Je ne suis plus très libre avec ... Free ! »

 

 

Qu'il dit l'animal !

Lire la suite

Francis Cabrel: "Les murs de poussière" ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

4 Mars 2016 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

 

Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 
Cette fois-ci :
 

« Francis Cabrel »

 

«  Les murs de poussières »

 

Une de ses premières …

 

 

Les murs de poussière

 Il rêvait d'une ville étrangère 
Une ville de filles et de jeux
Il voulait vivre d'autres manières

Dans un autre milieu
Il rêvait sur son chemin de pierres
"Je partirai demain, si je veux
J'ai la force qu'il faut pour le faire
Et j'irai trouver mieux"

Il voulait trouver mieux
Que son lopin de terre
Que son vieil arbre tordu au milieu
Trouver mieux que la douce lumière du soir
Près du feu
Qui réchauffait son père
Et la troupe entière de ses aïeux
Le soleil sur les murs de poussière
Il voulait trouver mieux...

Il a fait tout le tour de la terre
Il a même demandé à Dieu
Il a fait tout l'amour de la terre
Il n'a pas trouvé mieux

Il a croisé les rois de naguère
Tout drapés de diamants et de feu
Mais dans les châteaux des rois de naguère
Il n'a pas trouvé mieux...

Il n'a pas trouvé mieux
Que son lopin de terre
Que son vieil arbre tordu au milieu
Trouver mieux que la douce lumière du soir
Près du feu
Qui réchauffait son père
Et la troupe entière de ses aïeux
Le soleil sur les murs de poussière
Il n'a pas trouvé mieux...

Il a dit "Je retourne en arrière
Je n'ai pas trouvé ce que je veux"
Il a dit "Je retourne en arrière"
Il s'est brûlé les yeux

Il s'est brûlé les yeux
Sur son lopin de terre
Sur son vieil arbre tordu au milieu
Aux reflets de la douce lumière du soir
Près du feu
Qui réchauffait son père
Et la troupe entière de ses aïeux
Au soleil sur les murs de poussière
Il s'est brûlé les yeux (x3)

  

 

Bon partage !

 

Rotpier

Lire la suite

Les hululucubrations des chouettes Chouettes du Rotpier : un poil d'humour à plumes !

2 Mars 2016 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Les chouettes Chouettes du Rotpier

 

Certains ont leurs Zozios, le Rotpier a ses chouettes Chouettes !

Elles sont féminines ou masculines  et assez BCBG… quoique !

Il leur arrive fréquemment de se voler dans les plumes sans ménagement ! 

 Elles sont, selon les circonstances, sentencieuses, drôles, percutantes, graves, irrévérencieuses, taclantes et même parfois … grivoises, mais toujours en utilisant un vocabulaire respectueux… enfin presque !

 Le Rotpier

 

Les hululucubrations abracadabrantesques

des chouettes Chouettes du Rotpier

.

Les chouettes Chouettes 75

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les chouettes Chouettes 76

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les chouettes Chouettes 77

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les chouettes Chouettes 79

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les chouettes Chouettes 80

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les chouettes Chouettes 81

Signature Rotpier

.

... Je vous chouette une bonne distraction !  

 

 

Lire la suite

"Le déjeuner des canotiers" ... un poème de ... Pierre

1 Mars 2016 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

.

Il y a longtemps que je ne m'étais pas prêté à cet exercice alors je m'y colle sous la forme d'un préambule et de deux sonnets.

Je vous brosse le tableau, la scène se passe en 1881 ...

Le déjeuner des canotiers

Image du net

       Préambule :

Je vous emmène faire un tour

quelque part sur les bords de Seine

où la joie de vivre et l’amour

composaient d’improbable scènes.

 

Les notables et les bourgeois

s’encanaillaient avec délice,

avec des demi-sel matois,

des cocottes et des actrices.

 

Avec seulement leurs chapeaux

les canotiers avaient la cote,

les femmes tombaient aussitôt

avant même qu’ils ne canotent !

 

Renoir du bout de son pinceau

a su saisir les attitudes

et les regards des commensaux :

fruit d’une grande promptitude.

 

xxxxxxxxxxx

 

 

Le déjeuner des canotiers, impressions ressenties,

 

Insouciance et légèreté

Voila l’impression qui domine,

Elles se lisent sur les mines :

Qu’il fait bon en ce jour d’été !

 

Conversations au débotté

Et les visages s’illuminent

Les yeux brillants qui s’accoquinent

Débordent de frivolité.

 

Derrière les bambous la Seine

Coule ignorante de la scène,

Sa berge sera promenoir

 

Et témoin de joutes galantes

Dès que la nuit affriolante

Aura mis son grand éteignoir.

 

xxxxxxxxxxx

 

Le petit monde du tableau,

 

Au premier plan Renoir a mis

La femme au chien et Caillebotte,

Le peintre était un grand ami,

La femme était une jeunotte.

 

Mais elle lui avait promis

De dire oui sans fausse note

Et elle lui avait permis

Que dans le noir il la bécote !

 

La scène se passe à Chatou

Au restaurant de la Fournaise,

Tout le monde s’y trouve à l’aise :

 

Tous se connaissent peu ou prou !

Certains sont des grandes pointures

Dans le milieu de la peinture.

 

                                      Pierre Dupuis

Pour plus d'information :

 https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_D%C3%A9jeuner_des_canotiers

Lire la suite