Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Vulcain chez les romains, Héphaïstos chez les grecs : La mythologie gréco-romaine revisitée et expliquée par … Rotpier !

20 Septembre 2010 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour

 

 

 
 

La mythologie gréco-romaine revisitée et expliquée par … Rotpier !

 

 



Notons, comme disait Amélie,

que la Créte se trouve en bas et non en haut !

J'ai relevé cela: cocorico !

 

Préambule important dont tout lecteur nouveau doit bien s’imprégner pour appréhender correctement la suite.

 

 

1)   La mythologie gréco-romaine n’a rien à voir avec des salades débitées par Juliette : je l’affirme !

2)   Je vous fiche mon billet (d’ailleurs, il y en aura plusieurs et j’espère que vous n’allez pas vous en liasser !) qu’après m’avoir lu, vous serez bien plus à l’aise dans les soirées où vous aborderez les fabuleuses facettes de cette épique époque avec vos amis !

3)   Les explications que je donne ici sont de sources sûres : mon lointain ancêtre étant Achille. Achille était un bel héros (Deravel était son père) et les filles, très amoureuses de lui, lui demandaient toujours : « t’as long Achille ? » et lui, répondait immanquablement en se grattant le pied : « vérifie toi-même ! »

4)   Les dieux, demi-dieux et autres personnages étaient les mêmes chez les grec et les romains, mais ils s’appelaient différemment. Prenons pour exemple la déesse de l’amour et de la fécondité : elle s’appelait « Aphrodite » chez les grecs et « Vénus » chez les romains.

 

Ceci étant exposé, vous allez pouvoir suivre pas à pas la véritable histoire de ces temps fabuleux !

 

 

Vous pouvez retrouver chaque lundi, depuis le 17 août, un billet sur le sujet !

 

 

 

Aujourd’hui et comme je reviens de vacances en Auvergne où j'ai visité Vulcania ( plutôt moyen ! ) sans y renconter Giscard, je vous présente:  

 

 

 

Image du net

 

 

 

Héphaïstos  pour les grecs

 

Vulcain  pour les romains

 

 

Certains comme Hésiode, prétendent qu'Héphaïstos était le fils d'Héra par parthénogenèse ( Reproduction à partir d’un ovule non fécondé : je ne raconte quand même pas que des conneries !)  jalouse que son mari ait pu donner le jour à Athéna. Zeus ne voulut pas croire ce prodige jusqu'à ce que, ayant emprisonnée Héra sur une chaise orange mécanique dont les bras se repliaient et serraient celui qui était assis, il l'eût contrainte à jurer par le Styx et par Obélix qu'elle ne mentait pas.
Il était si maladif à sa naissance, que sa mère Héra ( on ne sait pas trop où ), l'air dégoûté, le poussa du bout du pied du haut de l'Olympe pour échapper au désagrément et à la peine que lui causait son aspect pitoyable. C’est de là que vient le terme « éradiquer » … un peu de culture ne fait pas de mal de temps à autre !


Pausanias et Hygin ( un gars qui avait toujours mal partout ) racontent que Héphaïstos voulut se venger de sa mère et lui envoya un magnifique trône en or qui possédait un mécanisme secret. Dès qu'Héra s'installa sur ce trône elle ne put plus se lever. Tous les dieux tentèrent en vain de la délivrer mais rien n'y fit ; finalement le conseil des dieux décida d'aller chercher Héphaïstos pour l'en délivrer.

Arès ( Arès ne me touche pas ! ) fut le premier à essayer de le ramener mais sa tentative musclée se termina par un échec car le dieu forgeron utilisa les ressources de son art du feu pour le mettre en fuite.
Ce fut Dionysos ( le fameux Bacchus , l’arrière-arrière grand-père de Serge Gainsbourg et de Jean-Louis Borloo ) qui sut gagner sa confiance et l'amena complètement saoul juché sur un âne. On raconte que Héra pour se faire pardonner mais aussi pour profiter de son industrieux fils lui installa un forge dans l'Olympe même.

 

ATTRIBUTS

Le marteau ou des pinces et la faucille, quand il était encore au PC, ainsi que la sacoche de Robert Hue.

Il personnifie le feu souterrain notion qui conduit naturellement au dieu des volcans des forges et au métier de forgeron ( il est donc mon dieu puisque j’ai été aussi forgeron … véridique ! )

C'est un inventeur de génie qui découvrit l'art de travailler le cuivre, le fer, le gruyère ( c’est lui qui a inventé les trous ) ma soeur ( une histoire de trou aussi ) le bronze, l'argent et l'or et un artisan hors  pair qui forgea la plupart des objets magiques utilisés par les dieux et les déesses de chez Citroen.

Deux ouvrages merveilleux excitèrent l'admiration des dieux eux-mêmes; ce furent deux automates d'or, représentant deux belles jeunes filles sur lesquelles Héphaïstos s'appuyait pour déambuler dans son palais. Ces automates (de Marmande ) marchaient, et parlaient, comme des femmes et semblaient douées de raison (Homère, Iliade et l’Audi C,  XVIII, 417, sqq quand même) mais elles ne respiraient pas et elles n'avaient que l'apparence de la vie.
Sans être totalement exhaustif et à quelques cheveux près ( je n'en ai plus beaucoup! ), on peut citer aussi:

  • Le palais de l'Olympe et les trônes des divinités;
 • la foudre de Zeus;

  La main de ma sœur ;

  La sœur de ma main qui n’est autre que mon autre main ;

 La main du masseur dans la culotte de la précédente ;
 • Le sceptre de Zeus;
 • le trident de Poséidon;
 • les flèches d'Artémis France et d'Apollon;
 • Le char Leclerc, le lit et la barque ronde d'Hélios;
 • les nouvelles armes d'Achille;

 Les armes de destruction massive de Sadam Hussein

 • La ceinture magique d'Aphrodite;

  La pilule du lendemain ;
 • Pandore ( tout ce qui pend dort ou bien est foutu ! )
 • le collier d'Harmonie K ;

   L’harmonie du collier ( un opéra )
 • Le robot Talos, Nono le petit robot, Sarko et son pipeau
 • Le taureau du roi Aeetes;
 • Les grelots pour effrayer les oiseaux du lac Stymphale;

  Les grelots de mon beau-frère qui plaisent à ma sœur ;
 • Les chaînes pour Prométhée et celles de Promhiver ( pour passer les cols, surtout ceux le l'utérus )
 

 Les Rollex de Sarko et de Julien Drey

          -         Le chabichou du Poitou

-         Le pull en mohair royal de Ségolène

-         les pièces jaunes et le sac à main de Bernadette

-         Le banc de J.C.

-         Le banc d’Anna

-         Le chicoungougnia

-         Les moustiques tigres de Glorfindel

-         Les tigres du Bengal

-         Les feux de Bengal, Hortefeux tout bancal

-         Le choses en or de Midas (qui se les était grattées l’andouille ! )

-         L’andouille de Vire et de Douillet

-         Les bêtises de Cambrai

-         Les reins cambrés de Madonna sans sa petite culotte

-         Le ballon d’or de Maradona

-         Le chapeau de Zozo et aussi celui de Zoro

-         Le zizi de Pierre Perret

-         Le pot au lait de Perrette

-         La supérette du coin

-         Le coin-coin du canard

-         Le canard laqué

-         Le baratin de Jean-Michel Larqué

-         Le parquet de Paris

-         Le pari manqué de Delanoë

-         Les cigares de Dutronc

-         Le tronc de Notre-Dame

-         L’étron de la dame

 

    Jean Passe et des meilleures !

  

LEGENDES

Héphaïstos s'était à ce point réconcilié avec Héra qu'il eut l'audace de reprocher à Zeus en personne de l'avoir laissée suspendue dans le ciel par les poignets quand elle s'était révoltée contre lui ( ce qui montre que dans le temps, on savait y faire avec les gonzesses et que l’on ferait bien de revenir aux fondamentaux si on veut ne plus se faire bouffer, nous les mecs !)

 

Il se précipita avec ses outils pour tenter de la délivrer. Mais Zeus  fort en colère contre ce téméraire forgeron, le jeta au bas de l'Olympe une seconde fois. Il tomba durant un jour entier. En atteignant le sol sur l'île de Lemnos où travaillaient les Cyclopes (ceux qui fumaient beaucoup) Il se brisa les deux jambes et bien qu'immortel, il lui restait bien peu de vie lorsque les habitants de l'île le découvrirent et le soignèrent, mais cette chute ne fit rien pour soigner sa claudication. En remerciements de leurs bons soins il enseigna aux habitants de l'île l'art de la métallurgie.

Un autre jour Héra demanda à son fils Héphaïstos d'intervenir pour sauver Achille poursuivi par le tumultueux dieu-fleuve Scamandre. Aussitôt dit, aussitôt fait et en peu de temps les rives du fleuve furent brûlées et les eaux furent dévorées par les feux d' Héphaïstos; alors le dieu-fleuve lui adressa cette ardente prière: « Héphaïstos, aucun des dieux ne saurait te résister; non, je ne lutterai point contre tes flammes ardentes. Suspends ta fureur, comme l’OTAN suspend son vol au dessus d’un nid de coucou pour ne pas emmerder les suisses qui ont voter l’arrêt de la construction des minarets ! »

C'est lui qui intervint pour délivrer Athéna enfermée dans le crâne de Zeus ce qui le faisait horriblement souffrir il lui fendit le crâne (je vous en avais déjà parlé en vous disant qu’à cette époque, on savait se fendre le gueule ! )

 

Voici, voilà ce que toute personne sensée doit savoir sur Vulcain ou Héphaïstos !

J’en profite pour vous rappeler que je vais bientôt vous coller une interrogation écrite musclée pour vérifier vos acquis sur ce sujet !

A quoi ça sert que je me décarcasse si vous en avez rien à secouer de la mite au logis et que vous continuiez à utiliser de la naphtaline oh! qu'elle revienne de Chistophe pour vous en débarrasser !

  

A la semaine prochaine pour la suite ... si vous le voulez bien !

 

Et que Vulcain vous forge un moral d’acier !

 

Rotpier ........ à qui il ne reste qu'un tout petit rien de jeunesse !

 

 

 
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L


 et quand on sait que mon nom de famille c'est Bianco...Martine nie oui c'est le cas de le dire ...et ça ne s'invente pas !


je sens bien qu'en vous avouant cela je vais trinquer,


Mais en attendant je m'en vais boire à mes déboires alors.


bonne journée



Répondre
R


 


Bonjour Martine !


 


Subodorer (à l’or fin !) que je puisse ébaucher


un quelconque jeu de mots sur ton patronyme,


Bianco, est une pensée très rosse ô Martine !!!


 


Et pis c’est tout !


 


Bon cinq pull-overs !… sur Oise !


 


Rotpier


 


http://rotpier.over-blog.com


 



L


L'heure est bien avancée lorsque je me connecte,


j'arrive chez Rotpier la mine circonspecte,


Jame's m'a invité à prendre un dernier vers,


mais ça ne rime à rien si personne nous sert ,


le voilà qui s'inquiète "ah tu es là Martine !"


j'ai lu dix fois le lac, franchement ça me mine,


Car pour le remonter j'ai pris dix ou vingt jaune,


 J'aurais plus vite fait de descendre le Rhône !


.....


moralité...


celui là alors il ne perd vraiment pas une occasion pour boire....


 



Répondre
R


 


Bonjour Martine et Glorfindel !


 


Pas trop la gueule de bois ce matin Martine ?


Non ?


Même si c’est oui, on sait que par principe,


toujours, Martine nie !


 


Bon, je m’en va prendre l’apéro moi !


 


A votre santé !


 


 


Et pis c’est tout


 


Rotpier


 


http://rotpier.over-blog.com


 


 



G


Prends un vers mon Pierre, et prête-moi ta plume;


Et si tu veux écrire, pense au Grenier de la Lune !








Bon OuiQuande, et glou et glou et glou ...



Répondre
G


Il ne manquerait plus que ça !


Mais on ne va pas céans de prendre le bec :


Je ne suis pas chez moi ici : tu l'es TOI ?


Ne troublons pas la quiétude de ce trop bon mec !








Bonne nuit, Martine et Pierre ...



Répondre
R


 


Bonjour Martine, bonjour Glorfindel !


 


Etripez-vous amis,


balancez-vous des vannes,


ici tout est permis :


et vive la chicane !


 


Très bonne fin journée à vous !


 


Et pis c’est tout !


 


Le Rotpier


 


http://rotpier.over-blog.com


 


 



L


Bonsoir Jame's !!


sylvebarbe ou  cil de barbe c'est égal


  on va quand même pas chipotter pour quelques lettres en plus ou en moins ...


et Dieu créa la femme ?!!?


Mais non de Zeus!!  relisez la génèse vous verrez bien que c'est l'inverse et si vous ne me croyez pas, je peux vous revisiter vite fait l'histoire de la bible ...Alors par la graisse de
tous les saindoux réunis ne me soumettez pas à la tentation car  je pourrais y céder ...


bon allez en paix mes fils,


car, magnanime, je dirai,


que  je ne vous hais point



Répondre