Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Télémaque : La mythologie gréco-romaine revisitée et expliquée par … Rotpier !

24 Janvier 2011 , Rédigé par Rotpier Publié dans #La mythologie selon Rotpier

 

La mythologie gréco-romaine revisitée et expliquée par … Rotpier !

 

 



Notons, comme disait Amélie,

que la Créte se trouve en bas et non en haut !

J'ai relevé cela: cocorico !

 

Préambule important dont tout lecteur nouveau doit bien s’imprégner pour appréhender correctement la suite.

 

 

1)   La mythologie gréco-romaine n’a rien à voir avec des salades débitées par Juliette : je l’affirme !

2)   Je vous fiche mon billet (d’ailleurs, il y en aura plusieurs et j’espère que vous n’allez pas vous en liasser !) qu’après m’avoir lu, vous serez bien plus à l’aise dans les soirées où vous aborderez les fabuleuses facettes de cette épique époque avec vos amis !

3)   Les explications que je donne ici sont de sources sûres : mon lointain ancêtre étant Achille. Achille était un bel héros (Deravel était son père) et les filles, très amoureuses de lui, lui demandaient toujours : « t’as long Achille ? » et lui, répondait immanquablement en se grattant le pied : « vérifie toi-même ! »

 

4)   Les dieux, demi-dieux et autres personnages étaient les mêmes chez les grec et les romains, mais ils s’appelaient différemment. Prenons pour exemple la déesse de l’amour et de la fécondité : elle s’appelait « Aphrodite » chez les grecs et « Vénus » chez les romains.

 

Ceci étant exposé, vous allez pouvoir suivre pas à pas la véritable histoire de ces temps fabuleux !

 

 

Vous pouvez retrouver chaque lundi, depuis le 17 août, un billet sur le sujet !

 

 


 

Aujourd’hui :  

 

 

telemaque_calypso.jpg

 

Télémaque et Calypso

 

 

 

Télémaque

 

 

Télémaque (Aroni) est le fils d’Ulysse (celui qui avait fait un long voyage dans l’Essonne du coté de Burnes sur Yvette Horner) et de Pénélope (qui n’était pas une  ………  non ! Enfin, pas plus qu’une autre !)  dont l'histoire est contée dans les quatre premiers livres de l'Odyssée seize soupapes avec arbre à cames en tête.

 
Son adolescence s'est passée à Ithaque et à Atac où il faisait souvent ses courses où il assista impuissant à l'arrivée des Prétendants (ceux qui voulaient s’envoyer sa mère Pénélope !) dans sa demeure; mais Athéna veillait sur ses jeunes années qui courraient dans la montagne et les champs de blé et venait le conseiller tantôt sous la forme de Mentès (ou Riclès) un Taphien, tantôt sous les traits de Mentor, son précepteur qui était aussi percepteur.


Devenu plus âgé, il essaya de libérer Ithaque et sa mère de l'emprise des prétendants.
Il entreprit aussi des voyages pour retrouver les traces de son père en allant voir Nestor Burma à Pylos et à Paris où il fit la connaissance de sa fille Polycastè (dont le frère était polycastré des burnes … na !) qui prit soin de lui et qui peut-être un jour devint sa femme. Il rencontra Ménélas à pas grand chose chez lequel il apprit qu'Ulysse était retenu par la nymphe Calypso et France Gal qui avait des

vertiges dans les pays chauds quand elle se frottait à de chauds latins.
 
Sur le chemin du retour il évita grâce aux conseils d'Athéna une embuscade dressée par les Prétendants (dont Bayrou, Jupé, De Villepin, Copé, Rative et Borloo pour ne parler que des principaux !)
Quand il arriva à Ithaque, Ulysse y était déjà et c'est Eumé le fidèle porcher qui fit les présentations et en commun ils élaborèrent un plan de vengeance qu’ils mangèrent froid le lendemain.
Une légende raconte qu'Ulysse exila plus tard Télémaque car un oracle très violent avait prédit qu'il serait tué par son fils. Dans ses pérégrinations a t il épousé Nausicaa qui était moche à donner des nausées à tout un régiment de tirailleurs Senéquedégalais ? La légende n'est pas très claire à ce sujet, comme le Rotpier ne l’est pas trop non plus par moments !


Après la mort de son père, tué effectivement par son fils Télégonos (il avait piégé le tube cathodique de la tété de son père) et sur les conseils d'Athéna il ira en compagnie de sa mère dans l'île Aeaea pour inhumer son père et humer le bon air avec Sandrine.

Athéna arrangera un double mariage Télémaque et Circé pompes et plus curieusement Télégonos et Pénélope qui était tous comptes faits quand même une fiéfée ………. si !
Circé le rendit immortel.

 

Ils participèrent tous à un grand jeu de télé réalité dont le gagnant était celui qui arrivait à mettre le plus de gonzesses sur le trottoir, d’où le titre : Télémac !

 

 Il y a encore des vestiges des studios où l’on tournait Télémac à Rosny (les figurants étaient presque tous italiens dont le célèbre et rigide Rocco Siffredi qui maintenant n’est plus si frais dis !)

 

 Delarue, après sa cure, parle de reprendre le concept avec en vedette Berlusconi lui-même s’il arrive à échapper aux geôles italiennes !

 

A la semaine prochaine pour la suite ... si vous le voulez bien … et les dieux aussi !

 Rotpier ........ à qui il ne reste qu'un tout petit rien de jeunesse comme disait Lucien !

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
<br /> <br /> C'était la coutume, chez l'Homère d'alors, que les hommes mangeassent avec la toge aux cuisses, juste retenue par l'Os Bital ? <br /> <br /> <br /> OS ... Os ... Os court ....<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Bonjour Glorfindel !<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> C’est vrai que les bonnes façons<br /> <br /> <br /> se perdent de nos jours !<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> L’os Bital, c’est l’os trop gros ?<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Et pis c’est tout !<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Le Rotpier !<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> http://rotpier.over-blog.com<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />