Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Protée : La mythologie gréco-romaine revisitée et expliquée par … Rotpier !

3 Mai 2011 , Rédigé par Rotpier Publié dans #La mythologie selon Rotpier

La mythologie gréco-romaine revisitée et expliquée par … Rotpier !

 

 



Notons, comme disait Amélie,

que la Créte se trouve en bas et non en haut !

J'ai relevé cela: cocorico !

 

Préambule important dont tout lecteur nouveau doit bien s’imprégner pour appréhender correctement la suite.

 

1) La mythologie gréco-romaine n’a rien à voir avec des salades débitées par Juliette : je l’affirme !

2) Je vous fiche mon billet (d’ailleurs, il y en aura plusieurs et j’espère que vous n’allez pas vous en liasser !) qu’après m’avoir lu, vous serez bien plus à l’aise dans les soirées où vous aborderez les fabuleuses facettes de cette épique époque avec vos amis !

3) Les explications que je donne ici sont de sources sûres : mon lointain ancêtre étant Achille. Achille était un bel héros (Deravel était son père) et les filles, très amoureuses de lui, lui demandaient toujours : « t’as long Achille ? » et lui, répondait immanquablement en se grattant le pied : « vérifie toi-même ! »

 

4) Les dieux, demi-dieux et autres personnages étaient les mêmes chez les grec et les romains, mais ils s’appelaient différemment. Prenons pour exemple la déesse de l’amour et de la fécondité : elle s’appelait « Aphrodite » chez les grecs et« Vénus »chez les romains.

 

Ceci étant exposé, vous allez pouvoir suivre pas à pas la véritable histoire de ces temps fabuleux !

 

 

Vous pouvez retrouver chaque lundi, depuis le 17 août 2009, un billet sur le sujet !

 


Si la mythologie est votre talon d’Achille en société, n’hésitez pas :suivez mes cours et vous deviendrez aussi brillant que le roi Midas qui changeait tout ce qu’il touchait en or et se grattait souvent les choses !

 


Aujourd’hui :

Protée & Aristée selon Slodtz (Versailles)

 

Protée

 

Dieu marin avec deux pompons, fils de Poséidon ton cul sur l’étagère ou de l'Océan et de Téthys, Protée avait la garde des troupeaux de phoques et autres animaux marins de son père. Il habitait habituellement dans l'île de Pharos prés de l'Egypte. Il existe en fait plusieurs légendes qui mêlent peut-être deux personnages différents ( là, je ne suis sûr de rien) : une divinité des eaux et un roi d'Egypte.

 

Selon Virgile qui travaillait à Auchan

 

Il connaissait l'avenir, mais ne le révélait que par force et prenait toutes sortes de formes il peut devenir non seulement un animal, mais un élément, comme l'eau ou le feu pour échapper à ceux qui le pressaient de questions. Sur le conseil de la déesse marine Idothée et non Le Pen, la propre fille de Protée, Ménélas à pas grand chose alla interroger le dieu. Et bien que Protée se métamorphosât successivement en lion, en rafale, en serpent, en panthère, en Ségolène, en Marine, en Chabal, en balle de golf, en un sanglier, en morue, en Carla, en eau, en eau de boudin, en chapeau, en un arbre, Ménélas ne le laissa pas échapper, si bien qu'à la fin, vaincu,donc quarante fesses, le vieillard parla de Carla et de Nicolas : peut-être qu’ils ont fait un bébé pour que les gens vote pour lui l’année prochaine !

 

Selon Herodote qui jamais ne radote

 


Cependant pour Hérodote, Protée apparaît comme un roi d'Egypte, contemporain de Ménélas. Ce Protée régnait à Memphis au Tennessee, au temps où Hélène, les garçons  et Pâris, sans Delanoë, furent jetés par la tempête que ça pue sur la côte du pays.

 

Ils furent amenés devant le roi, qui décida de renvoyer le ravisseur, qui n’était pas ravi, en Troade et de garder auprès de lui Hélène et ses gars ras, des copains à Marine Serrure … non Le Pêne, ainsi que les trésors, dont Marius, qu'elle avait emportés de Sparte.

 

Cependant, les Grecs, dont Zorba, attaquaient Troie, et, en arrivant en Troade, envoyaient une ambassade à Priam pour nous pauvres pécheurs, pour réclamer Hélène. Priam leur faisait répondre qu'elle n'était pas là, mais en Egypte, chez Protée. Les Grecs n'en crurent rien et continuèrent la guerre en envoyant des missiles sol-air. Troie une fois prise, ils s'aperçurent qu'Hélène n'y était vraiment pas; alors ils allèrent la chercher chez Protée, qui la rendit bien volontiers à son mari totalement marri.

 

On a vu dans cette fable l'image de la nature, à laquelle il faut faire violence pour lui arracher ses secrets et ses dents.

 

Selon Euripide l’insipide

 

Cette légende a été reprise et modifiée par Euripide dans son Hélène, où Protée n'est plus le roi de Memphis, mais celui de l'île de Pharos. Sa femme s'appelle Psamathé et elle est fille de Nérée au nez rond.

 

Il a deux enfants, Théoclyménos et Idothée. Tandis que Pâris emmène à Troie un fantôme d'Hélène, sans les garçons, façonné par Héra Diquée, la véritable Hélène est confiée par Hermès au roi Protée. On disait aussi que c'était celui-ci qui, par art magique, avait formé le fantôme d'Hélène et l'avait donné à Pâris du temps de Chirac le grand.

 

Selon Conon de nom

 

Une légende rapportée par Conon veut que Protée, un Egyptien, ait quitté son pays à cause de la tyrannie de Busiris à poils durs. Il aurait suivi les fils de Phoenix dans leur quête d'Europe, et se serait établi à Pallèné le divin enfant, en Chalcidique du nord, où il épousa Chrysonoé, la fille du roi du pays, Clitos Ris. Avec l'aide de Clitos, il s'empara du pays des Bisaltes, qui étaient des barbares voisins de Pallèné et de Chabal. 
Il y régna et eut des fils qui, loin de lui ressembler, étaient des hommes violents et qui mettaient à mort tous les étrangers qui abordaient chez eux : les ancêtres de Besson et d’Hortefeux. Jusqu'au jour où ils furent eux-mêmes tués par Héraclès. Ces deux fils s'appelaient Polygonos et Télégonos, tous les deux à moelle.

 

Je ne trancherais pas entre les différentes versions car je ne veux pas me mettre à dos les différents auteurs.

Et pis c’est tout !

 

A la semaine prochaine pour la suite ... si vous le voulez bien … et les dieux aussi !

 Rotpier ........ à qui il ne reste qu'un tout petit rien de jeunesse comme disait Lucien !

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
<br /> <br /> Bonsoir,<br /> <br /> <br /> je viens de chez Goldf...et je découvre ce blog..."achement" , comme disent les jeunes, intêréssant....au pla&isr de se recroiser sur nos blogs respectifs...<br /> <br /> <br /> amitiés<br /> <br /> <br /> Patrick<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br /> Bonjour Patrick !<br /> <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br /> Ton com.  me fait « achement » plaisir !<br /> <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Je vais de ce pas<br /> <br /> <br /> <br /> ( avec un peu de retard ! )<br /> <br /> <br /> <br /> faire un petit tour chez toi !<br /> <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br /> Pierre ou Rotpier !<br /> <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br /> http://rotpier.over-blog.com<br /> <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> <br /> C'est sportif, l'histoire de Protée ! Je ne choisirai pas une version et je ne trancherai pas sur le terrain ni sur tapis vert, mais je retiens que c'est à cette époque que furent créés foot et<br /> rugby par respectivement Marius et Sébastien (pas Patrick, quoiqu'il ait lui aussi un lien en espèces avec le ballon ovale).<br /> <br /> <br /> Merci pour cet enseignement !<br /> <br /> <br /> Bonne fin de semaine, Pierre. <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br /> Bonjour Midolu !<br /> <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br /> Je n’ai pas tranché non plus :<br /> <br /> <br /> <br /> trop compliqué cette affaire !<br /> <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br /> Bonne fin de semaine aussi !<br /> <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br /> Et pis c’est tout !<br /> <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br /> Rotpier<br /> <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br /> http://rotpier.over-blog.com<br /> <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br /> <br />