Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Mali: un résumé chronologique des opérations sur place. L'actualité vue par le Rotpier

4 Février 2013 , Rédigé par Rotpier Publié dans #L'actualité vue par le Rotpier

 

 

 

 

 

Les évènements au Mali : le résumé.

 

 

 

Préambule :

 

 

 

Au début, vous avez suivi l’actualité concernant le Mali avec assiduité et puis vous vous êtes lassés. Après l’intervention de l’armée française vous avez repris, puis vous vous être lassés à nouveau. Ce qui fait que vous passez pour des ignares le matin, au café, quand vos collègues en parlent.

 

Je vous propose ici un résumé succinct, mais néanmoins précis, qui vous permettra, pour peu que vous vous l’appropriiez, de briller enfin sur le sujet.

 

Ne me remerciez pas : je participe bénévolement à votre culture générale afin de relever très légèrement le niveau de la France.

 

 

 

Le Rotpier

 

 

 

Carte du Mali en guerre

 

Carte du Mali en guerre (image du net)

 

Voila le résumé :

 

 

 

Mars 2012 :

 

Des groupes islamistes armés occupent et se partagent le nord du Mali et agissent en coordination avec le commandement d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi Rliton : ce n’est pas du pipeau !).
Al-Qaïda, da est un groupe très à cheval sur les principes fondamentaux et redingotes de l’islam dur et radical, adepte de la Charia qu’ils appliquent en charriant un peu beaucoup.

 

Le 30 mars 2012, des combattants séparatistes entrent dans la ville de Kidal ou la résistance des maliens correspond à peu près à que dalle. Le capitaine Sanogo tique ( ce n’est pas un roman ! ) et demande une aide extérieure contre les rebelles pas beaux. Ceux-ci conquièrent la moitié du nord du Mali sans l’autorisation de Lima, ce qui les aurait obligé de faire un long détour.

Le 6 avril 2012, le Mouvement pour la libération d’Azawad (MNLA) proclame l’indépendance du Nord du Mali, qu’il nomme Azawad.

 

Le 8 avril, Putsch : le président Amadou Toumani Touré, n’étant plus bien entouré, quitte le pouvoir. Les militaires qui le prennent, au motif qu’il faut restaurer l’intégrité territoriale, s’engagent à rendre le pouvoir aux civils, en s’appuyant sur Dioncounda Traoré Al, président du parlement et ami des Béttencout, surtout de Lilliane.

Le 26 mai, le MNLA (touaregs) et Ansar Dine Aluile (islamistes) passent un accord de rapprochement pour créer un Etat dans le Nord. Mais le MNLA déchire l’accord une semaine plus tard.

 

Le groupe Ansar Dine Aluile est mené par Iyad ag Ghali Nacée, un drôle de volatile surnommé « Tatonbouctoupouilleux ».

Le 4 janvier 2013, Ansar Dine Aluile accuse Bamako de préparer la guerre, et de ne pas vouloir sérieusement engager de pourparlers de paix.
10 janvier 2010 – Après une offensive des combattants islamistes vers le nord, avec capture de la ville de Konna, ( c’est là que
« Tatonbouctoupouilleux » déconna ! )
le Mali appelle au secours la France. François le mou devient très dur (du Viagra ?) et bandant toutes ses forces, il envoie l’armée française bombarder les colonnes de 4x4 Volkswagen Touareg : l’opération Serval.

Depuis, l’armée malienne appuyée par l’armée française vole de victoire en victoire et a repris toute les villes conquises par les islamistes qui se sont retirés dans les montagnes au-delà de Kidal.

 

Dernière minute : Mohamed Moussa Ag Mouhamed, le numéro trois d' Ansar Dine Aluile, celui qui ordonnait de couper les mains, a été arrêté par un groupe armé. « Il est conduit vers Kidal » a annoncé une source de sécurité malienne.L’armée française bombarde encore actuellement les sites stratégiques des islamistes situés dans les montagnes situées au-delà de Kidal et pas pour que dalle.

Pas de nouvelles de« Tatonbouctoupouilleux » : on ne sait pas s’il s’est rasé pour fuir plus loin.

 

 

C'est bien clair pour vous ?

 

Voila ce que vous pouvez raconter à vos amis, le matin, en prenant le café et vous faire mousser un maximum. Ne me remerciez pas : je vous en ai déjà dispensé !

 

Le Rotpier

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article