Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Le poème du jour : "Les cris" ... d'après le tableau d'Edvard Munch ... par Pierre !

25 Avril 2013 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

 

 

La grande surprise du mardi 23 avril :

Statistiques WordPress du mardi 23 avril 2013

Statistiques de mon autre blog !

( Sous WordPress, mais ce sont les mêmes billets qu’ici ! )

 

Alors que je me balade avec une moyenne de 110 – 120 pages vues par jour, j’ai eu ce jour-là 841 pages vues et c’est le poème « Les cris » qui a fait exploser les visites : 741 !

 

Je vous le remets donc aujourd’hui avec quelques modifications.

 

 

Préambule :

 

Il y a dans ce tableau

 

quelque chose qui glace les os.

 

Une symbiose maléfique,

 

un assemblage pathétique,

 

quelque chose de pernicieux.

 

Quelque chose comme … un suaire

 

… un suaire gluant,  froid et vicieux

 

qui, sournoisement,

 

comme des sables mouvants,

 

enveloppe les êtres de façon tentaculaire.

 

 

Le cri Evard Munch

« Le cri », tableau d’Edvard Munch

 

 

 

 

Les cris,

 

 

 

Au diapason

 

… ils sont au diapason.

 

Lui, le personnage,

 

elle, la nature.

 

Il n’y a pas un cri

 

… il y a des cris !

 

Qui provoque l’autre ?

 

Qui entraîne l’autre ?

 

Et ça crie !

 

Et ça dure !

 

Profonde déchirure

 

amorce de rupture

 

et le vide en dessous.

 

Ça tourbillonne,

 

ça frôle la torture

 

… c’est la torture !

 

Ça va droit dans le mur !

 

Seule perspective,

 

unique perspective :

 

la dérive

 

… la dérive encore

 

… la dérive et la mort.

 

 

 

Et ces deux-là qui s’éloignent

 

et ces deux-là, sourds au drame

 

… n’entendent-ils point ?

 

   

 

N’entendent-ils point 

 

ou … encore debout

 

sont-ils déjà morts ?

 

 

 

                           

 

                    Pierre Dupuis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Glorfindel 30/04/2013 16:30


Le grand nombre de visites était justifié ... BRAVO !


Une précision cependant :  la couleur du ciel était en rapport avec une cataclysmique éruption volcanique
très loin de la plage du peintre !



On crie comme on peut .....

Rotpier 01/05/2013 14:36



 



Bonjour Glorfindel !



 



Merci pour la précision !



 



Volcanique qui peut !



 



Et pis c’est tout !



 



Le Rotpier



 



 



http://rotpier.over-blog.com



 




midolu 25/04/2013 18:08


Merci pour le complément d'information et le lien. Ainsi, mon interprétation suggérée par le tableau ne correspond pas du tout aux circonstances qui ont pu participer à l'élaboration de ce
tableau par Munch ! 


J'ai pu lire que la figure de " Scream " était directement inspirée par ce visage ; effectivement j'avais remarqué la ressemblance !


Bonne fin de journée et à bientôt.


 

Rotpier 25/04/2013 19:56



 



Bonsoir Domi !



 


L’interprétation d’une œuvre n’est pas chose facile !



 


Même les auteurs ne gagne pas à tous les coups !



 



Bonne soirée !



 



Rotpier



 


http://rotpier.over-blog.com



Adam 25/04/2013 17:48


 





 


Bonsoir Pierre,


désolé de gâcher ce moment culturel très intéressant par ma "beauf attiitude"!


Amitiés

Rotpier 25/04/2013 19:52



 



Bonjour Adam !



 



Joli montage !



… j’ai cru reconnaître … Sarko ?



 



J’ai gagné ?



 



Bonne journée !



 



Rotpier



 



http://rotpier.over-blog.com



 



 



midolu 25/04/2013 11:32


C'est une scène qui interpelle et qui peut susciter des questionnements, des hypothèses et des prolongements comme celui, très expressif, que tu proposes. Compliments pour cette contribution !
Face à une oeuvre artisitique, j'apprécie que les ressentis puissent s'exprimer.


Dans le tableau, avec la forme et l'expression du visage, des mains et de l'attitude du personnage " principal ", ce sont les deux silhouettes que, personnellement,  je vois s'approcher qui
font naître de l'angoisse et provoquent l'effroi. Je me les représentais s'avançant sournoisement " sur " la personne.


J'aimerais en savoir plus sur la genèse de ce tableau. L'Art et l'Histoire se mêlent souvent ...


Merci pour cette parution sur ce blog que je fréquente plus que celui sur WordPress.


Bon jeudi, Pierre. Amitiés.


 

Rotpier 25/04/2013 13:22



 



Bonjour Domi !



 



Merci beaucoup pour ce long commentaire !



 



Pour plus de précisions, un commentaire de Munch :



 



« Je me promenais sur un sentier
avec deux amis — le soleil se couchait — tout d'un coup le ciel devint rouge sang je m'arrêtai, fatigué, et m'appuyai sur une clôture — il y avait du sang et des langues de feu au-dessus
du fjord bleu-noir
de la ville — mes amis continuèrent, et j'y restai, tremblant d'anxiété — je sentais un cri infini qui se passait à travers l'univers et qui déchirait la nature. » 



 



Pour encore plus, ce lien :



 



http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Cri



 



 



Bonne journée !



 



Rotpier



 



http://rotpier.over-blog.com