Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

" Le fumeur " de Paul Cézanne vu par ... Pierre ... double sonnet !

21 Août 2013 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

 

 Préambule :

 

Le personnage peint par Paul Cézanne n’est peut-être pas celui que je brosse au travers de ce double sonnet, mais il aurait pu l’être … il n’y a pas de fumée sans feu.

 

Pierre

 

Paul CEZANNE 1839-1906
- "Le Fumeur" ou "L'Homme à la pipe"
- Huile sur toile 92 cm x 73 cm
- Peint vers 1895
- Localisation: Moscou, musée Pouchkine

 

 Le fumeur

 

Le fumeur

ou

Il n’y a jamais de fumée sans feu,

 

      Sonnet premier :

La pipe songeuse à la bouche,

la tête calée dans la main,

il ne pense pas à demain :

avec son passé il s’abouche.

 

Il revoit la sainte-nitouche

qui avait croisé son chemin,

regard hardi, bouche carmin,

qui ne valait pas sa cartouche.

 

Elle l’avait embobiné,

séduit, trompé et puis ruiné,

conduit tout droit à la galère.

 

Simple justice pour le coup

quand lors d’un sursaut de colère

il lui avait tordu le cou.

  

 

         Sonnet second:

C’est pour la faire disparaître

qu’il avait allumé un feu,

lui le calme, le grand taiseux

qui ne laissait rien transparaître.

 

Pas disposer à comparaître

ni à faire le moindre aveu

pour cet acte délictueux

mais juste il faut le reconnaître.

 

C’est ainsi qu’il jugeait le fait,

pas de faute, pas de méfait,

juste une question de principe.

 

Depuis ce jour  - plus de dix ans ! -

il s’était remis à la pipe

trouvant son nuage apaisant.

 

 

                                    Pierre Dupuis

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Adam 22/08/2013 21:46


Bonsoir Pierre,


acte délictueux qui lui à semblé délicieux, il s'est mis à la pipe et n'est pas devenu sérial killers.


J'aime ton humour noir et doux!


amitiés

Rotpier 23/08/2013 09:36



 


Bonjour Adam !


 


Merci beaucoup !


Il n’est pas toujours facile de savoir


ce qui ce passe sous un crâne !


Le poète le sait et c’est un grand privilège !


 


Bonne journée !


 


Rotpier


 


http://rotpier.over-blog.com


 


 



midolu 22/08/2013 17:25


Comme l'Ignace de Domi ou comme " Le Fumeur ", on peut se demander quelles sont les pensées de ces personnages ...


Pour Ignace et sa pétasse (sic), l'affaire est réglée !


Pour l'Homme à la pipe, je me demande quand même si l'abus de substances alcoolisées (il a même laissé une bouteille en vue !) n'est pas responsable de son état nauséeux ... 


Bonne fin d'après-midi, Pierre, et de même pour les copines Paf et Domi ! 

Rotpier 23/08/2013 09:34



 


Bonjour Domi !


 


C’est vrai qu’il ne parait pas très net


ce fumeur !


Le prochain poème sera justement


sur … le buveur … du même Cézanne !


Merci pour tes  passages réguliers !


 


Bonne journée !


 


Rotpier


 


http://rotpier.over-blog.com


 


 



dimdamdom59 21/08/2013 18:13


Ton poème me rappelle Ignace pour un acte délictueux qu'il a commis lui aussi mais juste faut bien le reconnaître aussi


Toujours un plaisir de te lire et pourtant en ce moment je ne suis pas très assidue.


Des évènements heureux et moins malheureux m'éloigne un peu de vous mais je vais me rattraper promis





Vieux et riche, Ignace


Perdu dans sa maigre carcasse


Les mains fouillant sa tignasse


Se regardait d’un air satisfait dans la glace


Il avait pris en troisième noce une jeune pétasse


Femme très perspicace


Et remplie d’audace


Son désir le plus cher était qu’Ignace


Au plus vite ne trépasse


C’est dégueulasse


Tous les stratagèmes y passent


Un jour du vieux, elle entrelace


Les lacets de ses godasses


L’autre jour elle sabote les essuie-glace


De la la belle voiture d’Ignace


Parfois elle menace


De le quitter pour lui faire perdre la face


Pensant que toujours il suivrait sa trace


Oui mais voilà Ignace


Aussi vieux soit-il, est très pugnace


Et voilà que maintenant la belle l’agace


C’est un matin qu’il lui servit un jus de limace


Ce qui lui fit faire une horrible grimace


Voilà que c’est elle qui trépasse


Sous le regard cocasse


Du vieil Ignace


C’est sans perdre la face


Qu’il finit de remplir les paperasses


Pour les funérailles de sa pétasse


Qui se dérouleront ce matin en l’église de Saint Pancrace!!!


-dimdamdom-

Rotpier 23/08/2013 09:13



 


Bonjour Domi !


 


Tu as raison, ton Ignace et mon fumeur


… même combat !


 


Je pense me souvenir de ton délire !


 


Bonne journée !


 


Rotpier


 


http://rotpier.over-blog.com


 


 



pafseklate 21/08/2013 15:06


un sonnet qui m'a sonnéé!


c'est TRUCULENT, ORIGINAL, BREF J'ADORE.


DE PLUS, LA PEINTURE EST GRANDIOSE.


MERCI ROTPIER LE ROI DES MOTS QUI SONNENT!



biz de la paf@à+

Rotpier 23/08/2013 09:01



 


Bonjour Paf !


 


Merci beaucoup !


C’est vrai que parfois je suis assez sonnet !


 


Bonne journée !


 


Rotpier 


 


http://rotpier.over-blog.com