Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Canicule, petite piqûre de rappel : " Hécatombe, " un poème de ... Pierre écrit en 2003 !

27 Juillet 2013 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

 

 

Bonjour à tous !

 

Je me fais rare en ce moment sur les blogs, mais je ne suis pas encore mort déshydraté par la canicule, même si ce n’est pas du tout bon pour moi et que le soleil est un vieil ennemi !

Je suis absent pour causes diverses et notamment de gros travaux chez un de mes fils !

 

 

 

En attendant, je vous mets une petite piqûre de rappel sur la canicule de 2003 en France été en Europe :

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Canicule_europ%C3%A9enne_de_2003

 

Bonne lecture … à l’ombre !

 

 

Ecrit en 2003 ...

 

 

 

 

 

Image travaillée par moi-même

 

 

 

 

Hécatombe,

.

 

Il faisait chaud … très chaud !

 

La nature avait certainement une dent

- ce n’était pas possible autrement ! -

contre les hommes !

Un vieux compte à régler avec les fils d’Adam !

Et … sûrement pas une histoire de pomme !

Plutôt une histoire d’accroc.

Ce fameux accroc

dans la vaporeuse parure d’ozone

de notre bonne vieille Terre !

Le soleil avait bien vu la brèche

qui avait envoyé ses rayons

- gigantesques bataillons d’Amazones ! -

décocher leurs traits brûlants !

 

En dessous, tout grillait :

l’herbe, les plantes, les arbres,

les animaux et les hommes !

Et, comme toujours, les plus faibles trinquaient.

 

Animal intelligent, l’homme réagissait.

On s’occupait activement des plus jeunes,

mais des vieux, on n’avait pas toujours le temps,

ou ils ne se plaignaient pas trop,

ou bien… on les avait tout simplement oubliés !

Alors, ils tombaient comme des mouches,

desséchés, pareils aux vieilles souches

dont l’écorce se fendille avant de se détacher.

La nature - en représailles peut-être ? -

avait décidé cette naturelle,

implacable et brûlante euthanasie.

 

 

 

Toute guillerette, la mort faisait sa moisson :

il est vrai que c’était de saison !

Mais… tout à son souci de bien faire

- remarquait-on dans les hautes sphères ! -

elle y mettait quand même une indécente frénésie !

 

Il faisait chaud … très chaud

… dans les ministères !

Les responsables, qui n’avaient rien vu venir,

ne savaient plus comment s’en sortir !

L’opinion publique attendait des explications,

on lui disait : « nous avons pris toutes les dispositions ! »

Bref, on tentait de l’emberlificoter !

 

Il faisait chaud … très chaud

… dans les ministères :

les fusibles commençaient à sauter !

 

.

 

                                     Pierre Dupuis

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Tmor 29/07/2013 20:00


Bonsoir Rotpier,


Ca faisait un petit bout de temps que je ne t'avais pas rendu visite.


Toujours percutante ton écriture.


Comme quoi qu'un texte de 10 ans d'âge est parfois tout à fait bienvenu.


Bonne soirée.

Rotpier 01/08/2013 09:29



 



Bonjour T.MOR !



 



Merci pour ta visite et le compliment !



Je vais aussi, à mon tour, aller faire un petit tout chez toi !



 



Bonne journée !



 



Rotpier



 



http://rotpier.over-blog.com



 




Adam 27/07/2013 21:34


 





 


Bonsoir Pierre,


comme d'hab, bien tourné avec la petite morale pour ne pas oublier ce qui est pourtant  évident !! Moi, j'ai réuni tout le monde, on était pas de trop pour essuyer l'orage


Amicalement, bon courage pour ces travaux avec ce temps!!

Rotpier 28/07/2013 13:58



 



Bonjour Adam !



 



Merci beaucoup !



 



J’adore l’image et ton « essuyage d’orage » !



 



Bonne fin de dimanche !



 



Rotpier



 


http://rotpier.over-blog.com