Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Cadmos : La mythologie gréco-romaine revisitée et expliquée par … Rotpier !

25 Octobre 2010 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour

 

 

 
 

La mythologie gréco-romaine revisitée et expliquée par … Rotpier !

 

 



Notons, comme disait Amélie,

que la Créte se trouve en bas et non en haut !

J'ai relevé cela: cocorico !

 

Préambule important dont tout lecteur nouveau doit bien s’imprégner pour appréhender correctement la suite.

 

 

1)   La mythologie gréco-romaine n’a rien à voir avec des salades débitées par Juliette : je l’affirme !

2)   Je vous fiche mon billet (d’ailleurs, il y en aura plusieurs et j’espère que vous n’allez pas vous en liasser !) qu’après m’avoir lu, vous serez bien plus à l’aise dans les soirées où vous aborderez les fabuleuses facettes de cette épique époque avec vos amis !

3)   Les explications que je donne ici sont de sources sûres : mon lointain ancêtre étant Achille. Achille était un bel héros (Deravel était son père) et les filles, très amoureuses de lui, lui demandaient toujours : « t’as long Achille ? » et lui, répondait immanquablement en se grattant le pied : « vérifie toi-même ! »

4)   Les dieux, demi-dieux et autres personnages étaient les mêmes chez les grec et les romains, mais ils s’appelaient différemment. Prenons pour exemple la déesse de l’amour et de la fécondité : elle s’appelait « Aphrodite » chez les grecs et « Vénus » chez les romains.

 

Ceci étant exposé, vous allez pouvoir suivre pas à pas la véritable histoire de ces temps fabuleux !

 

 

Vous pouvez retrouver chaque lundi, depuis le 17 août 2009, un billet sur le sujet !

 

 


 

Aujourd’hui :  

 

 

 

Image du net  

 

 

Cadmos

  

Cadmos était le fils de Téléphassa le tableau et d'Agénor. Quand Zeus enleva sa sœur Europe au profit des USA, Agénor décida que toute la famille devait partir à sa recherche et ne pas revenir sans l'avoir trouvée.
C'est ainsi que Cadmos se retrouva en Thrace sur sa trace  en compagnie de sa mère Téléphassa qui y mourut.

Il s'établit en Thrace et consulta l'oracle de Delphes à poils durs. Il reçut alors du dieu l'ordre de suivre une vache qui porterait sur ses flancs un disque en forme de lune avec trois titres de Chantal Goya écrits par Jean-Jacques Debout un jour qu’il était assis à la droite du dieu Midas qui les avait en or !
Cadmos trouva l'animal dans les troupeaux de Pélagon de porte, le roi de Phocide mais de vrai Corneille et le suivit jusqu'en Béotie circulaire : épuisée, la bête se coucha enfin près du fleuve Asopos à l'endroit même où devait s'élever la future ville.

En remerciement, Cadmos voulut sacrifier la vache - oh ! la vache ! - mais il s'aperçut que la fontaine Dupuis où il allait puiser l'eau du sacrifice était gardée par un dragon nommé Chabal progéniture d'Arès, qui venait de dévorer ses hommes et quatre poulets rôtis avec une vingtaine de cornets de frites belges, moitié flamandes, moitié wallonnes.

Il le tua et, sur les conseils d'Athéna, sema les dents du monstre, qui donnèrent naissance à une multitude de Géants Casino Ceux-ci s'entretuèrent sauf cinq, qui aidèrent le héros à bâtir la nouvelle ville avec trois centres Leclerc et deux Carrefour. Cadmos fit des cinq rescapés les citoyens de Cadmée, nom de la nouvelle ville ; on les appelait les spartois d’ici, ou «Hommes Semés», et ils furent les ancêtres de la noblesse Thébaine à ordures qui ne passaient déjà plus à Marseille.

  

Il reçut de Zeus le gouvernement des Thébains et épousa Harmonie du soir, fille d'Arès  et d'Aphrodite et cousine de Charles Beaudelaire. Cadmos et Harmonie furent de bons souverains à Thèbes (nouveau nom de Cadmée) ; ils apprirent aux Béotiens à sa mémère et aux Béotiennes à écrire avec l'alphabet phénicien (dont dérive l'alphabet grec) aidés par Jean Ferrat qui avait écrit spécialement pour eux : « Sacré Phénicien » …

 

Si ! Et je m’en va vous prouver tout de suite que je ne suis pas un menteur :

  

 


Sa femme lui donna beaucoup de migraines et de nombreux enfants, Agavé qui mangait de trop, Sémélé les crayons qui se trompait toujours, Ino qui faisait du vélo, Polydore qui en faisait aussi comme Félicie et Autonoé qui avait remplacé l’arche qui avait coulé. Mais leurs enfants ne furent pas heureux à l'exception de Polydore. Bien que ce dernier arrivait immanquablement second pour faire ses courses chez Leclerc à cause qu’il se trompait toujours de direction aux carrefours contrairement à Anquetil.
Les deux époux furent, à leur mort, changés en serpents et admis dans les Champs Élysées auprès de Nicolas et de Carla et prirent comme noms : Besson et Horfeux de cheminée.

Voici, voilà ce que vous devez absolument retenir sur Cadmos, sous peine de passer pour un(e) nul(le) devant la première classe de CM 2  venue !

 

 

A la semaine prochaine pour la suite ... si vous le voulez bien … et les dieux aussi !

 Rotpier ........ à qui il ne reste qu'un tout petit rien de jeunesse comme disait Lucien !

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Beranger 26/10/2010 10:10



Une amie poule me disait dernièrement, je ferais bien un voyage en Crète, ok, je quitte ces lieux



Rotpier 26/10/2010 20:42



 


Salut l’abbé rangé 


… passablement dérangé !


 


J’espère que tu as accepté !


 


Et pis c’est tout !


 


 


Rotpier


 


http://rotpier.over-blog.com


 


 



Glorfindel 25/10/2010 13:34



Bon; que dire après ça ...!


C'est des Os lents !





Pauvre Khabale (ou quelque chose comme ça !)


Nicolas eut l'haut, et Carla le collant, ou le bas, je ne sais plus !


PUB :


Les disques Polydor qui ne rayent ja...


Les disques Polydor qui ne rayent ja...


Les disques Polydor qui ne rayent ja...


Les disques Polydor qui ne rayent ja...


Les disques Polydor qui ne rayent ja...


Les disques Polydor qui ne rayent ja...


Les disques Polydor qui ne rayent ja...


Les disques Polydor qui ne rayent ja...


....crouic!....








Bon l'un, dis; bon l'autre aussi !



Rotpier 25/10/2010 13:45



 


Bonjour Glorfindel !


 


On fait c’ qu’on pneu


comme on dit chez toi


quand on bosse chez l’ami Chelin !


 


Bon lundi dis !


                                                                                              


Et pis c’est tout !


 


Le Rotpier


 


http://rotpier.over-blog.com