Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Bellérophon : La mythologie gréco-romaine revisitée et expliquée par … Rotpier !

23 Janvier 2012 , Rédigé par Rotpier Publié dans #La mythologie selon Rotpier

 

La mythologie gréco-romaine revisitée et expliquée par … Rotpier !

 

 

Notons, comme disait Amélie,

que la Créte se trouve en bas et non en haut !

J'ai relevé cela: cocorico !

 

Préambule important dont tout lecteur nouveau doit bien s’imprégner pour appréhender correctement la suite.

 

1) La mythologie gréco-romaine n’a rien à voir avec des salades débitées par Juliette : je l’affirme !

2) Je vous fiche mon billet (d’ailleurs, il y en aura plusieurs et j’espère que vous n’allez pas vous en liasser !) qu’après m’avoir lu, vous serez bien plus à l’aise dans les soirées où vous aborderez les fabuleuses facettes de cette épique époque avec vos amis !

3) Les explications que je donne ici sont de sources sûres : mon lointain ancêtre étant Achille. Achille était un bel héros (Deravel était son père) et les filles, très amoureuses de lui, lui demandaient toujours : « t’as long Achille ? » et lui, répondait immanquablement en se grattant le pied : « vérifie toi-même ! »

 

4) Les dieux, demi-dieux et autres personnages étaient les mêmes chez les grec et les romains, mais ils s’appelaient différemment. Prenons pour exemple la déesse de l’amour et de la fécondité : elle s’appelait « Aphrodite » chez les grecs et« Vénus »chez les romains.

 

Ceci étant exposé, vous allez pouvoir suivre pas à pas la véritable histoire de ces temps fabuleux !

 

 

Vous pouvez retrouver chaque lundi, depuis le 17 août 2009, un billet sur le sujet !

 


Si la mythologie est votre talon d’Achille en société, n’hésitez pas :suivez mes cours et vous deviendrez aussi brillant que le roi Midas qui changeait tout ce qu’il touchait en or et se grattait souvent les choses !

 

 

 

 

 

Aujourd'hui :

Bellérophon sur son cheval ailé Pégase attaquant la Chimère.

 

 

 

Bellérophon

 

Bellérophon des bois n’était pas un agneau, non !

 

Héros corinthien, Bellérophon, fils de Glaucos à moelle (ou de Poséidon ton cul sur l’étagère) répondait à l'origine au nom de Hipponoos; sa mère était la fille du roi de Mégare du nord Nisos, qui s'appelait soit Eurymédé soit Eurynome à tout va, une ancêtre de Nicolas le Petit.

 

Après le meurtre involontaire de son frère (Déliadès), ou suivant d'autres récits, d'un noble Corinthien tyran de son état, nommé Belléros de Ravel ( alors qu’il était moche et pleutre ! ) il dut s'expatrier ( donc en vrac ) et se retira à la cour de Praetos, roi de Corinthe en prenant le nom de Bellérophon.

 

Sténébée (ou Antéia), femme du prince, l'accusa faussement d'avoir tenté de la séduire parce qu'il avait refusé ses avances. Encore une vicieuse qui a du avoir une grande descendance puisqu’elle est toujours présente !

 

Praetos qui ne voulut pas s'attirer le courroux, même en Guyane, des Erinnyes tout en bloc, en le tuant lui-même, envoya le héros à Iobatès, son beau-frère, roi de Lycie ( avec Félicie aussi …si !) avec des tablettes de chocolat noir scellées disant de le faire périr.

 

Iobatès lui ordonna de combattre Chimère, persuadé qu'il succomberait dans cette lutte, car il y avait une dure lutte en vue et ce n’était pas dans un Sofitel ! Chimère était un monstre femelle, comme beaucoup de monstres encore, qui soufflait du feu, manipulait le Karcher, avait une tête de lion, une patte de lapin porte bonheur, un corps de chèvre, les yeux de Guéant, la langue fourchue de Marine Le Pen et une queue de dragon un peu moins agile que celle de DSK mais quand même très remuante.

Chimère

Protégé par Athéna, qui lui amena le cheval Pégase de France dont le cours montait en flèche, Bellérophon tua le monstre en volant au-dessus d'elle comme au-dessus d’un nid des coucous, grâce à son GPS, en la criblant de flèches, puis en lui plaçant un bloc de plomb dans la gueule. Le souffle ardent de Chimère fit fondre le plomb qui lui brûla les entrailles.

 

Iobatès, loin de le récompenser l'envoya combattre les belliqueux Solymes à bois et leurs alliés, les Amazones qui avaient un magasin sur le net, puis il mit en déroute une bande de pirates Cariens qui avaient les dents cariées. Mais comme Iobatès lui avait envoyé la garde royale, avec à sa tête Ségolène, Bellérophon mis pied à terre et demanda à Poséidon d'inonder la plaine à mesure qu'il avancerait.

 

Les hommes n'ayant pas réussi à l'arrêter, les femmes de la région relevèrent leur tunique par-dessus leur tête et marchèrent vers lui. Bellérophon était si timide qu'il fit demi-tour, entraînant les vagues à sa suite. Ce qui prouve que les femmes n’ont pas changé et que pour un oui ou pour un non, elles mettent jupe par-dessus tête afin d’arriver à leurs fins ! Et aussi que Bellérophon était quand même un peu con pour ne pas profiter du spectacle.

 

Mais après de tels exploits, le roi de Lycie circulaire, convaincu de son innocence et émerveillé par sa bravoure, en fit son successeur et son gendre en lui donnant sa fille, en mariage Philonoé. Philonoé, qui était la fille naturelle de Bertrand Delanoë, ce qui prouve aussi que le maire de Paris n’a pas toujours été gay.

 

Bellérophon voulut se venger de la reine Sténébée (ou Antéia) ; il revint à Argos grâce à sa balise et fit semblant de succomber à ses charmes. Il lui proposa un petit voyage aérien sur le dos de Pégase mais quand il fut assez haut il la précipita dans les flots. Si vous voulez en faire de même avec toutes les gonzesses qui vous ont fait du tord, je vous conseille de prendre des cours de pilotage et de louer un petit avion car Pégase de France n’est plus disponible pour les petites bourses, car il appartient désormais à Suez.

 

Au sommet de sa gloire et du Père Magloire, Bellérophon entreprit de voler vers l'Olympe sur son cheval ailé, mais Zeus envoya un taon qui piqua Pégase sous la queue, ce qui fait très mal et si vous en doutez: essayez donc! Tombé dans un buisson d'épines ( je ne sais pas s'il y a une relation avec la queue de Pégase? ) il devint de messe aveugle et erra sur terre jusqu'à sa mort.
Isandros, son fils, qui possédait une grosse entreprise de confiture, mourut à la guerre contre les Solymes à bois.

 

 

 

Voici, voila ce que vous deviez savoir sur Bellérophon du panier pour ne pas passer pour de sombres crétins devant une classe de CM 2 de ZEP !

 

 

 

A la semaine prochaine pour la suite ... si vous le voulez bien !

 

Rotpier ........ à qui il ne reste qu'un tout petit rien de jeunesse !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

midolu 27/01/2012 11:28


J'ai apprécié, entre autres,le spectacle (digne d'un film de Cecil B. DeMille) de la troupe de femmes devant un Bellerophon très prude !


Et j'ignorais qu'il avait terminé sa carrière d'une manière aussi peu " cavalière " ! Le coup du taon, c'est bien senti ... Mon " Pégase " à moi en fait régulièrement l'expérience aux jours
chauds (en fait, l'équin se nomme Dupont, ce qui est beaucoup moins noble, mais l'expérience est la même ...).   


À bientôt !

Rotpier 28/01/2012 14:15



 



Bonjour Midolu !



 



Les prudes ne comptent pas pour des prunes !



 



A cheval avec Dupont et au galop !



 



Pierre



 http://rotpier.over-blog.com



Marie 24/01/2012 13:20






Paris, New York… cernés par des parcs flottants




Rotpier 24/01/2012 13:42



 



Bonjour Marie !



 



Très étonnant !



 



Bonne journée !



 



Pierre



 



http://rotpier.over-blog.com



 




Marie 24/01/2012 13:15


La peuve que le travail sert à quelque chose.


Je connais bien le monde ouvrier et les efforts


que mes parents ont fait pour nous.


Il y a pas très longtemps, nous avons vu une serrure


magnifique, toute scuptée avec sa vraie clé. Un vrai bijou. 


Louis XVI en a fait, non ou juste pasionné ?? ......  

Rotpier 24/01/2012 13:47


Coucou Marie, Merci ! Oui, Louis XVI, était passionné par les serrures, il les réparait je crois ! Bonne journée, Pierre


johannadavy 23/01/2012 22:05


Bonsoir Pierre,


Un peu de temps pour passer sur ta page et j'ai bien eu raison, MDRRRR.


Bonne soirée à toi


Johanna

Rotpier 24/01/2012 11:28



 



Bonjour Johanna,



 



Merci pour ton passage !



Et tant mieux si tu as bien ri !



 



Bonne journée !



 



Pierre



 



http://rotpier.over-blog.com



 




Marie 23/01/2012 15:25


J'ai tout lu. Pour CM2 seulement ?


Vous ne m'avez pas répondu : Prof d'histoire ??


------


Aujourd'hiui, la restitution des têtes Maories m'a fait avoir


une petite pensée amicale pour Christian, le chevalier armé.


Plus exactement, le souvenir d'un dessin de ces têtes sur son blog.


Voulez-vous bien lui transmettre ce petit message ??


Merci Monsieur le Professeur de.......  

Rotpier 23/01/2012 19:51



 



Bonsoir Marie !



 



Je n’étais que prof technique



issu du monde ouvrier avec,



pour démarrer dans la vie



un petit CAP de serrurier !



Après … travail, travail, travail



et encore travail !



 



Bonne soirée !



 



Pierre



 


http://rotpier.over-blog.com