Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Fermeture des maisons closes à Amsterdam : Jacques Brel doit se retourner dans sa tombe !

21 Janvier 2007 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier



Risque de fermetures des maisons closes à Amsterdam !

 
Et les marins, a-t-on pensé aux marins ?

Moi, je dis que non !

Aussi, je leur dédie cette chanson en mémoire au Grand Jacques !

 

Vous pouvez - vous devez ! – chanter cela !

Il s’agit d’un devoir de mémoire !

Et pis c’est tout !

 

Rotpier


 


Dans le port d’Amsterdam,

 

 

Dans le port d’Amsterdam

Y a des marins qui crachent

Qui crach’ et qui recrachent

Le trop plein de leurs âmes

 

Dans le port d’Amsterdam

Y a des marins qui pleurent

La fermetur’  de leurs

Grandes maisons à dames

 

Et ils march’ et ils glissent

Sur les larmes qui tombent

Souvenirs dans la tombe

De leur premièr’ chaud’ pisse

 

Et ils font tous la lippe

Que feront-ils à quai

Ils en sont tous inquiets

C’est fini pour les pipes

 

Plus de fill’ en vitrine

Plus moyen de s’ lâcher

Et pour se soulager

Y aura plus qu’ les latrines

 

Dans le port d’Amsterdam

Y a plus qu’à s’ foutre à l’eau

Tout ça pour des salauds

Qui eux ont tout’ les dames

 

Et ils tourn’ et ils pensent

Qu’on les a bien lâchés

Ils ont les bourses liées

Et cela tourne au rance

 

Alors ils manifestent

Et ils fout’  le bordel

Pour qu’ reviennent les belles

Et qu’enfin ils se lestent

 

Dans le port d’Amsterdam

Des marins fout’ à l’eau

En vrac tous les salauds

Qui veul’  tuer leurs âmes

 

Et ils chant’ pour les dames

Qui pour quelques euros

Font la bête à deux dos

Sans que se soit un drame

 

Dans le port d’Amsterdam

Dans le port d’Amsterdam





 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article