Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Arnaques et endoctrinements par les sectes : un fait bien Raël !

3 Décembre 2006 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier



Préambule :

 

Fermer les yeux sur ce Raël danger serait une erreur, une monumentale erreur …  que dis-je !    … une erreur  cosmique !

Je ne parle que de cet exemple, mais il y en a, hélas, beaucoup d’autres !


 


 









Arnaque cosmique

ou … Au-delà du Raël

 

Elsa restait là … immobile,

presque fascinée par ce personnage habile

et fin tacticien.

Tout de blanc vêtu,

il vissait son regard pointu

dans le sien.

 

Sa propre mère l’avait convaincue de

« venir Voir ! »

Voir l’élu ! Le grand théoricien :

le fils d’une Terrienne et d’un extraterrestre :

Un dieu vivant … très, très intéressé par

… son ego, le fric et le sexe !

 

En arrière plan : une soucoupe !

Pour la mise en scène, il avait les moyens :

il ne crachait pas dans la soupe !

-         Non ! Il ne crachait pas dans la soupe ! -

 

Sa mère, béate, le regard illuminé,

était subjuguée.

 

Autour du grand ordonnateur,

des personnages satellites se déplaçaient :

« Les apôtres du Maître ! »

Des méritants ?  Pour lui, sûrement !

En réalité, des complices, des profiteurs !

Les profiteurs de cette belle arnaque

qui, s’appuyant sur la crédulité humaine,

organisaient des initiations orgiaques !

Des scènes qui n’avaient rien à envier

aux débauches romaines :

réjouissances émanant du même vivier !

 
Elsa réagit !

Son regard s’arracha de celui du gourou

et effectua un balayage panoramique :

le cliché enregistré déclancha son courroux !

Elle n’avait que dix-sept ans,

mais elle avait la chance

d’avoir le caractère bien trempé : 

       sûrement l’héritage des leçons de son père !

Instantanément, elle avait mesuré

les dangers de la clique :

un jugement sûr,

basé sur de solides repères.

Tournant le dos, elle s’en alla.

 

Le front plissé, elle pensait avec rage

aux irréparables ravages

que ces hommes pouvaient causer

à bien des filles de son âge !

 

Une grimace vite réprimée
et… le Dieu ricana !



Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article