Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Le poème du jour : « La grenouille et le bœuf » fable de … Rotpier

6 Octobre 2007 , Rédigé par Rotpier



 
 
 

 Image prise sur le net

 

 

 

Fable charolaise.

 

La grenouille et le bœuf,

 

Un fort bœuf charolais à la large encolure,

surveillait son troupeau, tranquille et sans soucis.

Passa une grenouille à la chafouine allure,

son regard se posa à un endroit précis !

 

Elle éructa trois mots puis devint cramoisie,

le regard fasciné par l’énorme paquet ;

s’adressant à la bête avec discourtoisie,

elle entama de suite un grand jeu de caquet !

 

« N’avez-vous pas de honte à exhiber vos choses !

Je trouve inadmissible un tel comportement !

Vous pourriez, pour le moins, choisir une autre pose

pour cacher à nos yeux un si gros renflement ! »

 

L’animal répondit « vous me faites sourire !

L’horizon est bien large et regorge d’objet

bien plus volumineux et je m’accorde à dire

que votre libido travaille le sujet !

 

Si j’avais le pouvoir de devenir un homme,

je vous entraînerais derrière ce buisson

et je ne me ferais pas du tout économe

pour guérir à jamais vos rêves polisson ! »

 

La grenouille ébahie,

accusant mal le coup

de la réplique hardie,

prit ses jambes à son cou !

 

Car vous l’aviez, bien sûr, deviné tout de suite,

cette grenouille amère au regard mortifié

n’avait pas la peau verte et sentait l’eau bénite :

à classer sans erreur « grenouille de bénitier !

 

 

 

Moralité :

Il ne faut pas se fier aux allures trompeuses,

la peau d’une bigote abrite bien souvent

une fille de feu, dans le genre éreinteuse,

que les hommes n’ont pas su prendre au bon moment !

 

 

Petit conseil :

Si t’en croise une un jour, prépare ton briquet,

un petit compliment pour en faire réclame ;

n’hésite surtout pas à mettre le paquet

mais fais quand même gaffe au gros retour de flamme !

 

D’où, le dicton :

Une bigote, c’est comme de l’amadou :

plus c’est sec et plus ça crame par tous les bouts !

Si tu veux profiter de très belles flambées :

ne laisse surtout pas filer trop les années !

 

Pas « De la Fontaine »

Mais … « Dupuis »  quand même !

 

                              Pierre Dupuis

 

 

Déjà publié, modifié

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article