Lundi 21 décembre 2009 1 21 /12 /Déc /2009 16:34



 
 
 
 

La mythologie gréco-romaine revisitée et expliquée par … Rotpier !

 

 



Notons, comme disait Amélie,

que la Créte se trouve en bas et non en haut !

J'ai relevé cela: cocorico !

 

Préambule important dont tout lecteur nouveau doit bien s’imprégner pour appréhender correctement la suite.

 

 

1)   La mythologie gréco-romaine n’a rien à voir avec des salades débitées par Juliette : je l’affirme !

2)   Je vous fiche mon billet (d’ailleurs, il y en aura plusieurs et j’espère que vous n’allez pas vous en liasser !) qu’après m’avoir lu, vous serez bien plus à l’aise dans les soirées où vous aborderez les fabuleuses facettes de cette épique époque avec vos amis !

3)   Les explications que je donne ici sont de sources sûres : mon lointain ancêtre étant Achille. Achille était un bel héros (Deravel était son père) et les filles, très amoureuses de lui, lui demandaient toujours : « t’as long Achille ? » et lui, répondait immanquablement en se grattant le pied : « vérifie toi-même ! »

 

4)   Les dieux, demi-dieux et autres personnages étaient les mêmes chez les grec et les romains, mais ils s’appelaient différemment. Prenons pour exemple la déesse de l’amour et de la fécondité : elle s’appelait « Aphrodite » chez les grecs et « Vénus » chez les romains.

 

Ceci étant exposé, vous allez pouvoir suivre pas à pas la véritable histoire de ces temps fabuleux !

 

 

Vous pouvez retrouver chaque lundi, depuis le 17 août, un billet sur le sujet !

 

 


 

Aujourd’hui :  


 

 

 

Image du net

 

 

 

Héraclès  pour les grecs

 

Hercule  pour les romains

 

 

Héraclès (Hercule) est le célèbre héros grec, personnification de la force, et identifié plus tard avec des types d'autres pays : le Phénicien Melkarth, l'Ogma des Celtes, l'Hercule des Latins (qui étaient des chauds lapins) A l'origine il s'appelait Alcides (Sulfurique) c'est la Pythie de Delphes qui lui donna le nom d'Héraclès.

Il était fils de Zeus et d'Alcmème femme d'Amphitryon, fils Alcée (le fort), qui apprit rapidement qu'un des deux enfants n'était pas le sien. A sa naissance, Héra envoya deux serpents pour le dévorer dans son berceau ; mais il les étouffa de ses mains (c’était déjà un solide gamin !)  
Il reçut ensuite une solide éducation mais c'était un élève difficile ( 6/20 à la sortie de CP )
Lorsqu'il eut atteint sa dix-huitième année, Héraclès quitta la ferme, les vaches et les cochons et entreprit de tuer le lion de Cithéron (c’est qu’ t’as bu !) qui ravageait les troupeaux d'Amphitryon et de son voisin, le roi Thespios.

Il reçu en cadeau une épée de la part d'Hermès, une montre de la part de Julien Dray,un arc et des flèches de la part d'Apollon et de Cupidon, un plastron doré d'Héphaïstos, un blason du Poitou-Charentes de Ségolène et Athéna lui remit une tunique qui était unique. Mais généralement Héraclès est facilement reconnaissable à la peau de lion qui le couvre et à sa massue (cadeau d’un général de l’OAS)

Armé de cette massue, il avait, à travers le monde, exterminé des brigands et des monstres de toutes sortes, combattu des tyrans dont Sadam Hussein et Augusto Pinochet ainsi que les dieux eux-mêmes:
• Erginos,
• Alcyonée  (la Manivelle)
• Archéloos ,
• les Centaures du Pholoé,
• le roi égyptien Busiris de Van Gogh
• soutenu le ciel sur ses épaules pour soulager Atlas,
• délivré Hésione d'un monstre,
• participé à l'expédition des Argonautes et  des Internautes
• capturer les Cercope ( des policiers chargés de coincer les Coptes)
• tué le géant Anthé (à la menthe)
• le Centaure Nessos,
• séparé les montagnes de Calpé et d'Abila (les colonnes d'Hercule),
• délivré Prométhée ( tout et rien)
• combattu la Mort avec sa massue et une grande faux.
• etc.

Selon les auteurs l'ordre des travaux diffère; la liste qui suit a été prise chez Apollodore (encore)

  • 1) Le lion de Némée et le chien de Mémée
  • 2) L'hydre de Lerne qui appartenait à Vincent
  • 3) La biche de Cérynie  
  • 4) Le sanglier d'Erymanthe Religieuse
  • 5) Les écuries d'Augias et celles de Bartabas
  • 6) Les oiseaux du lac Stymphale  
  • 7) Le taureau de Crète et le coq à cornes
  • 8) Les juments de Diomède et le petit cheval blanc de Brassens 
  • 9) La ceinture d'Hippolyte et la Rollex de Sarko 
  • 10) Les boeufs de Géryon  
  • 11) Les pommes d'or des Espérides  
  • 12) Cerbère Léonard et le chien à trois têtes et six queues 


Eurysthée refusa de valider deux travaux: l'hydre de Lerne car il considéra qu'il avait été aidé et les écuries d'Augias car Héraclès avait reçu un salaire : celui de la peur en même temps que Jean-Paul Belmondo et Charles Vanel.

 

Il épousa tout d'abord Mégara la fille de Créon (qui était toujours en minijupe) mais dans un accès de folie il la tua.
Il eut, en maints endroits, des aventures amoureuses, un peu moins que J.C. (les filles du roi Thespios, Augé dont il eut un fils Télèphe) et même oublié son héroïsme en se faisant l'esclave d' Omphale.
Enfin, il épousa Déjanire, qu'il délaissa pour Lolé. Déjanire envoya à son mari volage une tunique trempée dans le sang de Nessos. A peine eut-il revêtu le vêtement empoisonné qu'il sentit brûler ses chairs et vit son corps se consumer. Alors il dressa un bûcher sur le mont Oeta, et se jeta dans les flammes.
Mais aussitôt il fut admis dans l'Olympe, et reçut l'immortalité en épousant Hébé ( ça alors !)

 

Voici, voilà ce que vous devez savoir pour briller sur le sujet en soirée. N’oubliez surtout pas de citer Rotpier comme référence !

 

A la semaine prochaine pour la suite ... si vous le voulez bien !

 Rotpier ........ à qui il ne reste qu'un tout petit rien de jeunesse !

 

 

 

 

 

 

Par Rotpier - Publié dans : Humour - Communauté : poésie en vrille et en vrac
Pour commenter ...c'est ici ! - Pour voir tous les commentaires ... c'est ici !
Retour à l'accueil

Calendrier

Novembre 2014
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>

Recherche

Concours

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés