Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Rébus : réponses aux petits rébus dominicaux de ... Rotpier !

8 Février 2021 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Pensées et humour, #Rébus

 

Réponses pour les rébus :

Je viens de les mettre sur le billet d'avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

Pour les autres, un petit retour en arrière est souvent gage d'un grand sourire à venir ! 

 

.

 

Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier ! Deux pour le prix d'un et c'est toujours cadeau !

7 Février 2021 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Pensées et humour, #Rébus

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !

 

 

Petite aide au rébus

( les champions s'en passeront ! ) :

 

C'est un rébus assez particulier et je n'ai pas pris de nègre pour l'écrire !
 
1ère ligne, 1ère image : le serpent fait toujours " s" ( l'autre aussi ! ) 3ème image : " - - - " est ce personnage ?
2ème ligne, 2ème image : c'est la moitié de la marque qu'il faut prendre... Na !
3ème ligne, 3ème image : c'est du cochon ! ( l'autre aussi ! ) 4ème image et en direct : " U " ( l'autre aussi ! ) Dernière image : fromage dont l'un est de Meaux ! ( en un seul ! ) ( l'autre aussi ! )
 5ème ligne, 1ère image : lieu où se tenaient des marchés autrefois et il en reste encore de très belles !
 6ème ligne, dernière image et en direct : le sein bol de la  " vie" !
9ème ligne, 2ème image : le type est très  " - - - - " et c'est le nœud du rébus !
10ème ligne, 1ère image : ce qui suit " ci " sur une tombe !
12ème ligne, 1ère image : il doigt y en avoir un paquet: je ne les ai pas comptés !
13ème ligne, 2ème image : quand il a finit de téter, le bébé fait son  " - - - " ... comme le Rotpier !
Dernière ligne, 1ère image : quand son nez s'allonge, c'est qu'il "  - - - - " !
 

Et pis c'est tout !

😉😊🤣

Vous avez 1 heure pour trouver, après vous pourrez aller à la messe ou ailleurs: c'est comme vous le souhaitez ! Pas au bistro ni au restau : c'est bouclé ! Vous pouvez aussi, très avantageusement, lire ou relire un recueil d'Aimé Césaire !

 

Réponse :

Ceux qui croient qu’en Afrique, la rubrique d’un journal consacrée aux avis de décès s’appelle la rubrique négrologique, se mettent le doigt dans l’œil profondément !

.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Le second en bonus et sans aide  pour  les accros !

    C'est un rébus un peu intello, partant d'une supposition et débouchant sur une interrogation ! Ceux qui écoutent France Inter seront avantagés !

  😉

 

 

    Allez, au boulot ! Prenez votre plume ou votre stylo: c'est au choix ! 

🤣

 

Réponse :

Au vu de la situation actuelle, si les écoliers écrivaient encore à la plume, ce serait le Masque et la plume tous les jours à la grande joie de Gérôme Garcin ! Le niveau culturel en serait-t-il modifié pour autant ?

 

Lire la suite

" Louise " de Gérard Berliner : Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

6 Février 2021 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

 

 

Une fois par semaine,

je vous propose de partager les chansons

et les artistes que j’aime !

Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

 

 
Gérard Berliner :

 

«  Louise »

 

Il est où l' bon dieu, il est où?
Il est où ?
Il est où l' bon dieu, il est où?
Il est où ?

Les bourgeois et les curés on leur tordra le cou !

 

 

 

Louise

 

Mais qui a soulagé sa peine
Porté son bois, porté les seaux
Offert une échappe de laine
Le jour de la foire aux chevaux

Et qui a pris soin de son âme
Et l'a bercée dedans son lit
Qui l'a traitée comme une femme
Au moins une fois dans sa vie

Le bois que portait Louise
C'est le Bon Dieu qui le portait
Le froid dont souffrait Louise
C'est le Bon Dieu qui le souffrait

C'n'était qu'un homme des équipes
Du chantier des chemins de fer
À l'heure laissée aux domestiques
Elle le rejoignait près des barrières

Me voudras-tu moi qui sais coudre
Signer mon nom et puis compter,
L'homme à sa taille sur la route
Passait son bras, la promenait

L'amour qui tenait Louise
C'est le Bon Dieu qui le tenait
Le regard bleu sur Louise
C'est le Bon Dieu qui l'éclairait

Ils sont partis vaille que vaille
Mourir quatre ans dans les tranchées.
Et l'on raconte leurs batailles
Dans le salon après le thé

Les lettres qu'attendait Louise
C'est le Bon Dieu qui les portait
La guerre qui séparait Louise
C'est le Bon Dieu qui la voyait

Un soir d'hiver sous la charpente
Dans son lit cage elle a tué
L'amour tout au fond de son ventre
Par une aiguille à tricoter

Si je vous garde Louise en place
C'est en cuisine pas devant moi
Ma fille prie très fort pour que s'efface
Ce que l'curé m'a appris là

Et la honte que cachait Louise
C'est le Bon Dieu qui l'a cachée
Le soldat qu'attendait Louise
C'est le Bon Dieu qui l'a vu tomber

Y a cinquante ans c'était en France
Dans un village de l'Allier
On n'accordait pas d'importance
A une servante sans fiancé

Le deuil qu'a porté Louise
C'est le Bon Dieu qui l'a porté
La vie qu'a travaillé Louise
C'est le Bon Dieu qui l'a été

 

 

Bon partage ! 

 

Rotpier

 

 

Lire la suite

Les petites ou les grosses conneries ou pensées du jour de ... Rotpier

4 Février 2021 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Pensées et humour

Je vous rappelle cette citation :

La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri.

Chamfort (Maximes et pensées)
 

La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri ... même en province !

Rotpier (valeur ajoutée à la citation)
 

« Le rire est le propre de l'Homme »

Rabelais ( Pantagruel )
 

Seulement de l’homme ?

 

 

Le dicton de présentation :

Mieux vaut tourner sept fois sa langue dans la bouche de sa voisine avant que de s’exprimer : cela évite d’énoncer des conneries !

N’ ayant pas de voisine à portée de langue .................................

.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Un petit pied de nez :

 On ne dit pas d’un homme de couleur qui a un nez conséquent qu’il a un nez gros. Dire qu’il a un nez épaté n’est pas très élégant non plus, à moins qu’il ne soit charcutier.

Tout cela est bien compliqué surtout si en plus, c’est un népalais qui adore les nénés de la nana avec laquelle il s’est acoquiné !

Vous avez bien suivi ? Vous ai-je étonné ou mieux épaté, moi qui sort de ma campagne sans avoir la foi et qui a une drôle de hure?

Mon humour est égal à mon humeur qui est assez surannée et qui empire d’année en année.

Allez, je vous souhaite une bonne journée car pour moi… c’est terminez !

 

xxxxxxxxxxxxxxx

.

Une petite devinette-expression bien simple et qui est hélas d’une actualité débordante :

Réponse : 

Avoir les pieds dans l'eau ou pire : le cul dans l'eau !

 

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Pour terminer, une petite mise en garde :

 

Les religieux cherchent à nous bourrer le moût ! *

 

* Fautes volontaires !

 Les religieux ont beau nous dire qu’au ciel tout est magnifique, tout est merveilleux, tout est parfait, moi, je reste totalement dubitatif et très méfiant !

Je prendrais un seul exemple pour étayer mes doutes :

Lors d’un banquet, là-haut, organisé par des anges amateurs de cassoulet et de bonnes bouteilles de pinard, vers la fin de repas les ¾ doivent être dans les vignes du seigneur et flatuler à tout va.

Je pense que vous vous appropriez facilement la scène.

 Partant de cette situation délicate, comment peut-on imaginer que les vents d’anges puissent avoir un bouquet agréable et divin ?

 Il ne faut pas nous bourrer le moût* … 

épicétout !

 

Terminaison :

Je conçois aisément que les religieux de tout poil s’unissent et face chorus contre moi en criant : « Mais qu’il est affreux l’athée, qu’il est affreux ! ».

Je les comprendrais tout en m’en battant l’œil gaiment mais sans toute fois aller jusqu’à trafiquer leur vin de messe !

 Et pour une fois, grâce à moi, il y aurait un semblant d’union entre les religions !

 

A qui qu’on dit merci ? … au Rotpier !

 

Le Rotpier

 

Épicétou !

 Sur ce, le Rotpier vous salue bien !

 
 
Lire la suite

Le poème du jour un peu farfelu : " Le C du C.H.U. " de ... Rotpier !

2 Février 2021 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Fable, #Poésie, #Poésie, Humour

 

 

Image du net bidouillée par le Rotpier !

 

Le C du C.H.U.

 

Ses fixations ayant cédé

le C du C.H.U a Chu.

Un abbé le voyant tomber

fit sur le champ un A.V.C. !

 

Un brave clodo moustachu

un peu truand à temps perdu

se dit : « Sûr ! Ce C m’est échu ! »

il l’emporta et disparu !

 

Il ne resta que le H.U.

de l’appellation C.H.U.

et l’argent manquant on ne put

remettre un C au C.H.U !

 

Les gens furent un peu déçus

mais pas pour autant abattus

le train-train repris le dessus

et du C on ne parla plus !

 

     Moralité :

C’est l’A B C de la routine

on s’habitue à tout c’est tout

et l’idée n’est pas si crétine

puisque tout le monde s’en fout !

 

La vérité sur la disparition du C :

 

C’est bien plus tard qu’un inconnu

soigné du foie au C.H.U

avoua avoir volé le C

et presqu’aussitôt revendu

pour acheter dans la foulée

douze bouteilles d’A.O.C.

… du calvados bien entendu !

 

On retrouva le fameux C

dans un souk du coté d’Alger

tout rouillé et tout cabossé

il ne fut jamais remonté !

 

Des nouvelles de l’abbé ayant eu un A.V.C. :

 

Il serait vraiment incongru

pour ne pas dire malvenu

de ne pas parler de l’abbé

ayant choppé un A.V.C. !

 

Il fut soigné au C.H.U

par une équipe du S.A.M.U.

et pour toute séquelle il eut

un petit tic à l’œil sans plus !

 

Pour remercier ceux du S.A.M.U.

il récita stricto sensu

une longue flopée d’avé

ce qui les fit bien rigoler !

 

         Terminaison :

 

C’est ainsi que cela finit

si c’est pas drôle et bien tant pis

je vous quitte je déguerpis

pour boire un coup de génépi !

 

                                                                 Le Rotpier

 

Lire la suite

Rébus : réponses aux petits rébus dominicaux de ... Rotpier !

1 Février 2021 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Pensées et humour, #Rébus

 

Réponses pour les rébus :

Je viens de les mettre sur le billet d'avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

Pour les autres, un petit retour en arrière est souvent gage d'un grand sourire à venir !

 

.

 

Lire la suite
<< < 1 2