Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Le poème du jour : "La pie" inspiré par le tableau de Claude Monet ... par ... Pierre

17 Mars 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

Moi, je suis bavard comme une pie ... mais c'est surtout du stylo !

.

La pie de Claude Monet

 

"La pie" tableau de claude Monet

Images du net

Petit broderie poétique autour du tableau

de Claude Monet : « La pie ».

Un sonnet pour Monet … mais pas que !

 

            Liminaire :

 

Elle est un peu comme une intruse

Sur cette toile où le frimas

A posé de façon diffuse

Son empreinte en très grand format.

 

Pourtant la couleur de ses plumes,

moitié neige, moitié charbon,

lui donne un merveilleux costume

qui fait qu’elle est au diapason !

 

La pie de Claude Monet (2)

 

 

La pie,

 

La curieuse est là qui observe

L’homme qui manie les pinceaux,

Elle sera sur le tableau,

Peut-être accroché à l’auberge ?

 

L’artiste n’a vraiment pas chaud,

Le froid est là qui le submerge,

Ses doigts sont raides comme verge

Avant de passer à l’assaut !

 

Chaque jour pour lui elle pose,

Même si le froid l’ankylose

C’est un rôle très passionnant !

 

Dans ce travail hors conformisme

On sent déjà poindre un tournant :

L’amorce de l’impressionnisme !

 

 

xxxxxxxxxxx

 

 

D’abord refusée au salon*

Pour être trop avant-gardiste,

Cette toile montre le long

Chemin qu’empruntaient les artistes !

 

Certains mourraient avant d’avoir

Une  quelconque renommée,

Finissant dans le désespoir,

Avec la raison entamée.

 

Là où Monet a réussit

D’autres n’ont pas eu cette chance :

L’époque des peintres maudits

Disparus dans l’indifférence !

 

Van Gogh ou Modigliani

Sont morts avant d’être célèbres :

Une fin en catimini,

Ténèbres avant les ténèbres.

 

                    Pierre Dupuis

 

             * Celui de 1869.

 Lien :        https://www.musee-orsay.fr/fr/collections/oeuvres-commentees/recherche/commentaire_id/la-pie-347.html?no_cache=1

Lire la suite

Rébus : réponses aux petits rébus dominicaux de ... Rotpier !

16 Mars 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Rébus

 

Réponses pour les rébus :

Je viens de les mettre sur le billet d'avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

Pour les autres, un petit retour en arrière est souvent gage d'un grand sourire à venir ! 

 

.

Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier ! Deux pour le prix d'un et c'est toujours cadeau !

15 Mars 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Rébus

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

… Juste comme ça, pour se dégourdir un peu les neurones !

 

 

 

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

 

        C’est un rébus très court et d'actualité brûlante !

 

1ère ligne, 2ème image : le serpent fait tours "s"  ! ( L'autre aussi ! )    3ème image et en direct: " ti " !  ( L'autre aussi ! )

2ème ligne, 2ème image: " - - -  " est ce personnage ?

3ème ligne, dernière image : " - - - " en russe ! ( l'autre aussi  ! )

4ème ligne, 2ème image : c'est la marque qu'il faut retenir ! Dernière image : ils sont à poil ! 

8ème ligne, 1ère image: quand il a fini de téter, le bébé fait son  " - - - " ... comme le Rotpier ! 3ème image : le petit de la vache ! Dernière image : quand elle pique, la sale bête fait mal !

9ème ligne, 1ère image :  en direct : " ti " 

 
Et pis c'est tout !
 
 Et... Vérifiez bien en allant faire votre devoir de citoyen ! 

 

Réponse :

J’estime qu’il serait indispensable d’afficher le numéro de téléphone d’ OTIS dans chaque bureau de vote en cas de panne d’assesseurs !

 

Remarque : OTIS étant le grand fabriquant d’ascenseurs !

 

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Le second en bonus et sans aide  pour  les accros !

C'est un rébus court et bref ! 

 

 

 

Allez, au boulot brav' gens ! ...

Et n'oubliez pas d'allez voter et de vous en jeter un petit derrière la cravate au comptoir ... après: plus de bistros d'ouverts !  😊

 

Réponse :

A bien y regarder de près, Jean-Marie Gourio, avec ses brèves de comptoir, n’est pas autre chose qu’un pécheur de perles de troquet !

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Jacques Brel : « Il pleut ( Les carreaux ) » ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

14 Mars 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

Une fois par semaine,

je vous propose de partager les chansons

et les artistes que j’aime !

Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

 

« Jacques Brel »

« Il pleut ( Les carreaux ) »

 

… une chanson peu connue du grand Jacques

que j'ai déjà mise ... mais quand on aime...

et tant pis pour la pluie!

 

Il pleut

 

Il pleut
C´est pas ma faute à moi
Les carreaux de l’usine
Sont toujours mal lavés
Il pleut
Les carreaux de l’usine
Y en beaucoup d´cassés

Les filles qui vont danser
Ne me regardent pas
Car elles s´en vont danser
Avec tous ceux-là
Qui savent leur payer
Pour pouvoir s´amuser
Des fleurs de papier
Ou de l´eau parfumée
Les filles qui vont danser
Ne me regardent pas
Car elles s´en vont danser
Avec tous ceux-là

Il pleut
C´est pas ma faute à moi
Les carreaux de l’usine
Sont toujours mal lavés
Les corridors crasseux
Sont les seuls que je vois
Les escaliers qui montent
Ils sont toujours pour moi
Mais quand je suis
Seul sous les toits
Avec le soleil
Avec les nuages
J´entends la rue pleurer
Je vois les cheminées
De la ville fumer
Doucement dans mon ciel à moi
La lune danse
Pour moi le soir
Elle danse danse
Elle danse danse
Et son haleine
Immense halo, me caresse
Le ciel est pour moi
Je m´y plonge le soir
Et j´y plonge ma peine

Il pleut
Et c´est ma faute à moi
Les carreaux de l’usine
Sont toujours mal lavés
Il pleut
Les carreaux de l’usine
Moi j´irai les casser

 

 

Bon partage !

 

 

Rotpier

 

 

Lire la suite

" Main basse sur les fonds publics " ou " La face interlope de Pénélope, " le poème du jour polémique de ... Pierre

11 Mars 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #L'actualité vue par le Rotpier, #Morale, #Politique, #Poésie

 

Image du net

 

Préambule :
Bien sûr, l’instigateur du système a été le mari, François Fillion, mais la duplicité de sa femme est évidente.

.

 

.

Main basse sur fonds publics

ou

La face interlope de Pénélope,

 

Avec ses airs de chattemite

et sa grande circonspection

elle faisait bien illusion

mais l’honnêteté se mérite !

 

Une grande et belle hypocrite

ramasseuse de picaillons

sans se casser trop le croupion

et ne semblant pas fort contrite.

 

Bien sûr elle a fait profil bas

après avoir rempli son bas

sans s’être cassé la nénette !

 

Palper du pèze sans bosser

ça mérite les oubliettes

cachées du manoir de Beaucé !

 

 Moralité :

On peut posséder un château

mais terminés les privilèges

quand l’idéal se désagrège

les châtelains vont au cachot !

 

Les nobles et les hobereaux

ne font plus tourner les manèges

ils tombent aussi dans le piège

de la justice aux froids barreaux !

 

L’impunité n’est plus de mise

on en est plus à la mainmise

du peuple par quelques seigneurs.

 

Empêchons toute résurgence

de ces suceurs de ces saigneurs

guettant la moindre négligence.

 

 

                                                           Pierre Dupuis

 

 

PS : C'est un poème polémique il est certain, mais, à ma décharge, j'ai bien connu Polémique Victor !

 

Lire la suite

" Conversation entre pochards à Etretat … " ... une fadaise d'Etretat de ... Rotpier !

10 Mars 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie, #Poésie, Humour

 

En souvenir d'un séjour fort agréable ( et presque totalement sobre !  wink ) sur la cote d’Albâtre,  je vous livre une fadaise d'Etretat !

 

Falaise d'Etretat

Image du net car les miennes sont moins nettes !

Conversation entre pochards

à Etretat …

 

Conversation de fil en Aiguille

au pied de la Porte,

 

-         Être clochard à Etretat

est un cauchemar qui me hante :

sur un trottoir tout comme un tas

sans même une toile de tente.

 

-         A Etretat ? … Pourquoi mon gars ?

Ce n’est pas une idée géante,

viens au pays du pastaga,

là-bas les nuits sont moins glaçantes !

 

-         Si je deviens un jour clochard

autant que ce soit sur ma terre !

Et le calva, pour un pochard,

vaut bien l’anis : faut pas le taire !

 

Allez buvons près de la porte

et tant pis si dans notre état,

nous ne bafouillons de la sorte

que des fadaises d’êtres tas !

 

Nous graverons dans le calcaire

des souvenirs de pochetrons,

après nous casserons nos verres

pour ne plus boire qu’au litron !

  

Les touristes devant nos fresques

en resteront tout interdits,

trouvant cela très pittoresque,

bien supérieur aux graffitis !

 

Ils chercherons nos signatures

mais nous ne les graverons pas,

pour les générations futures

une belle étude de cas !

 

Nous resterons des anonymes,

des bienfaiteurs pour d’Etretat,

nous ne seront pas éponymes

et garderons nos galetas !

 

Et si du haut de la falaise

un jour on fait le grand plongeon,

il n’y aura pas de malaise

au sein de la population.

 

De nos pauvres vieilles carcasses

les crabes feront un banquet,

leur chair sera un peu plus grasse

au moment de les déguster !

 

Dans ce pays de grandes tables

où tous les crustacés sont rois

les péquins comme les notables

ravis se lécheront les doigts !

 

Et les palais fins en alerte

se demanderons bien pourquoi

au fond de leurs bouches expertes

reste comme un goût de calva !

 

Allez l’ami, allez confrère,

trinquons à ce bel avenir

après tout nos sommes des frères

et nous devons nous soutenir !

 

Allons gravons sur la falaise

nos états d’âme de buveurs,

le cœur vaillant et l’âme à l’aise 

attaquons-nous vite au labeur !

                                 

                                                Rotpier

Pierre en crabe

Image bidouillée par le Rotpier !

 

Lire la suite

Rébus : réponses aux petits rébus dominicaux de ... Rotpier !

9 Mars 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Rébus

 

Réponses pour les rébus :

Je viens de les mettre sur le billet d'avant … « rébus » ! 

 Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

Pour les autres, un petit retour en arrière est souvent gage d'un grand sourire à venir ! 

 

.

Lire la suite

Rébus : le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier ! Deux pour le prix d'un et c'est toujours cadeau !

8 Mars 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Politique, #Rébus

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

… Juste comme ça, pour se dégourdir un peu les neurones !

 

 

rebus-401-1
rebus-401-2

 

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

 

        C’est du sérieux mais présenté avec humour !

 

2ème ligne, 2ème image: la sale bête suce le sang et apporte une maladie ! 3ème image : à 3H 52 du mat, il est très "  - - -  " !    ( l'autre aussi ! ) Dernière image: de sable ou d'autre chose !

3ème ligne, 2ème image : quand son nez s'allonge, il " - - - - " !  

4ème ligne, 2ème image : produit fabriqué par un ver aimant le mûrier ! 

5ème ligne, 3ème image : pour le P, il faut le dissocier phonétiquement !  

7ème ligne, 2ème image : en direct " Grrrrrrrrrrrr " !  

8ème ligne, 3ème image: le cri du mouton !  

9ème ligne, 1ère image :  en direct : " ti " 

 
Et pis c'est tout !
 
 Et... Bonne messe à tous !   En plus ... ça rime !

 

Réponse :

Un homme politique totalement honnête, ne soyons pas dupes,

est aussi courant qu’une grenouille de bénitier en minijupe !

 

Nota : Je vous l’avais bien dit que ça rimait !

 

 

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Le second en bonus et sans aide  pour  les accros !

C'est un rébus assez court, pas trop difficile et non commercial ! 

 

 

Allez, au boulot brav' gens ! ... Sans faire de révérence et en sachant que j'ai tiré la mienne la semaine passée !  😊

 

 

Réponse :

J’ai ouï dire que le marquis de La Fayette était un sacré déconneur et qu’il excellait dans l’art d’amuser les galeries et de faire grimacer le Printemps !

 

Lire la suite

Pas beaucoup de billets, trop de boulot !

5 Mars 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Divers, #L'actualité vue par le Rotpier

Chers ami(e)s: bonjour !

Comme le dit le titre: Pas beaucoup de billets, trop de boulot ... bien que ce soit du thuyas !

 

 

Elagage à la nacelle et maintien du tronc par engin de levage

 

 

Travail à la nacelle

 

Elagage et abattage du frère jumeau

 

Dessouchage

 

Il reste à faire :

-         Découpe des billes, enlèvement des branches, nettoyage.

-         Jongler avec les assurances

-         Voir devis couverture pour la maison de notre voisine (peu de dégâts heureusement !)

-         Et après, plein de boulot pour ressemer le gazon et refaire une partie des chemins !

Peut-être à dimanche pour les rébus ?

Je tâcherais de passer un peu vous voir sur les blogs !  😉

Pierre

 

 
Lire la suite

" Fabliau sur corde raide, " : le poème du jour de ... Pierre

3 Mars 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Fable, #L'actualité vue par le Rotpier, #Morale, #Politique, #Poésie

 

Image du net

Mise en garde :

De Griveaux à grivois, il n’y a qu’un pas,

à vous de le franchir ou pas !

 

Aux ambitieux de la sphère politique,
sans exclure les autres sphères…

 

Fabliau sur corde raide,

 

Ce n’est qu’un petit fabliau

pour ceux qui veulent monter haut

dans le cénacle politique

et ne pas perdre leur boutique.

 

Aujourd’hui on n’est plus hier

on est défait en un éclair

par une photo dérobée

et sur les réseaux étalée.

 

 Vous qui êtes …

A gauche à droite ou au milieu

à la base ou auprès de Dieu

méditez ce petit adage

pour éviter le grand naufrage :

 

« Méfiez-vous des réseaux sociaux

où nichent de drôles d’oiseaux

qui viennent faire leurs emplettes

même une petite branlette

qui vous met la tête sous l’eau

… n’est-ce pas Benjamin Griveaux ! »

 

  Moralité :

Il faut se méfier des selfies

qui frôlent la pornographie

à Paris ou bien au Creusot :

on cache son petit oiseau !

 

  Péroraison :

Je vais être très critiqué

pour le vers seize c’est OK

j’ai l’habitude c’est classique

de trop tirer sur l’élastique !

 

Pour le dix-huit également

il ne faut pas nommer les gens

il parait que ça les ébranle

mais moi je m’en tape et  -‘  - -    - - - - - !

 

Terminaison :

Je vous avais bien prévenu

et pourtant vous avez tout lu

adeptes qu’à cela ne tienne

des chroniques rabelaisiennes !

 

De La fontaine à Rabelais

soyons fiers de l’esprit français

qui rayonne à travers le monde

par son génie et sa faconde !

 

Foin de quelques débordements

dans une fable ou un roman

un entrechat de paillardise

c’est sur le gâteau la cerise !

 

                                Pierre Dupuis

 

 

Rabelais, image du net

Lire la suite
<< < 1 2 3 > >>