Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Rébus : réponse au petit rébus dominical de ... Rotpier !

16 Décembre 2013 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

 

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

Bravo à ceux qui avaient trouvé !

 

Et pis c’est tout !

  

Rotpier

Lire la suite

Le petit rébus dominical de ... Rotpier !

15 Décembre 2013 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

 

Juste comme ça, pour se dégourdir

 

un peu les neurones !

 

 

rebus 269 (1)rebus 269 (2)



 

Petite aide au rébus (les champions s'en passeront !) :
 
 C’est une connerie du Rotpier !  De ce coté-là, je suis vierge ... de l'autre aussi !!! 
 1ère ligne, ème image : le personnage " - - - - " ... excusez-moi pour ce terme cru !  3ème image : une " - - - " vue d'en haut !  Dernière image : ce qu'il manque après " Ci " !
2ème ligne, 3ème image: la boisson préférée des anglais !  4ème image : la sale bête pique ... et tac !
3ème ligne, 4ème image : en direct : "hêtre" !
4ème ligne, 1ère image :d'orange, de citron ou d'autre chose !
5ème ligne, 2ème image : " oui " en russe ! 4ème image : petite la bestiole est lente !
6ème ligne, 3ème image : en direct : " U " !
 
Voila, voila : à vous de jouer !

 

      Réponse :

Les chirurgiens esthétiques devraient être jugés et condamnés pour faux et usage de faux !


 

 

Qu'il dit l'animal !

 

 

 

 

 

Lire la suite

Georges Brassens : « Le temps ne fait rien à l’affaire » ou " Quand on est con " ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

14 Décembre 2013 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Musiques et chansons que j'aime

 

Une fois par semaine,

je vous propose de partager les chansons

et les artistes que j’aime !

Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

 
« Georges Brassens »
« Le temps ne fait rien à l’affaire »
(quand on est con)
 

 

Pour faire suite à … l’écontaxe !

 

 


 

 

 

Le temps ne fait rien à l'affaire 

 

Quand ils sont tout neufs
Qu´ils sortent de l´œuf
Du cocon
Tous les jeunes blancs-becs
Prennent les vieux mecs
Pour des cons
Quand ils sont d´venus
Des têtes chenues
Des grisons
Tous les vieux fourneaux
Prennent les jeunots
Pour des cons
Moi, qui balance entre deux âges
J´leur adresse à tous un message

Le temps ne fait rien à l´affaire
Quand on est con, on est con
Qu´on ait vingt ans, qu´on soit grand-père
Quand on est con, on est con
Entre vous, plus de controverses
Cons caducs ou cons débutants
Petits cons d´la dernière averse
Vieux cons des neiges d´antan

Vous, les cons naissants
Les cons innocents
Les jeun´s cons
Qui n´le niez pas
Prenez les papas
Pour des cons
Vous, les cons âgés
Les cons usagés
Les vieux cons
Qui, confessez-le
Prenez les p´tits bleus
Pour des cons
Méditez l´impartial message
D´un type qui balance entre deux âges

Le temps ne fait rien à l´affaire
Quand on est con, on est con
Qu´on ait vingt ans, qu´on soit grand-père
Quand on est con, on est con
Entre vous, plus de controverses
Cons caducs ou cons débutants
Petits cons d´la dernière averse
Vieux cons des neiges d´antan

 

 

Bon partage !

 

 

Rotpier

Lire la suite

Suite de ... Le ras le bol des taxes de tout poil : L’actualité vue par le Rotpier !

12 Décembre 2013 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour

 

Nota :

Après une fulgurante remarque de Durdan ( un type qui a souvent la dent dure ! ) je vous présente un ajout à mon précédent billet.

Je vous remets le tout pour vous faciliter la tâche !

Vous ne serez pas taxés pour cette lecture !

 

 

Le Rotpier

 

 

            

Le ras le bol des taxes de tout poil :

 

ça bouge dans les rues ! 


L'actualilité vue par le Rotpier manif écotaxe équitaxe équeuetaxe 

  

L'écontaxe (1)

L'écontaxe (2)


Et pis c'est tout pour aujourd'hui !
l
( Petit montage à partir d'images du net !)
i
Le Rotpier

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Le Mont St Michel ... "Le ras le bol de l’Archange St Michel" un poème déjanté de ... Rotpier !

10 Décembre 2013 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

 

 

Salut brav’ gens !

Un autre souvenir bien mûri de mon passage au Mont St Michel !

 Grenouilles de bénitier … s’abstenir !

 

Le Rotpier


 

Archance St MichelImage du net

 

 

Le ras le bol de l’Archange St Michel

… du mont St Michel !

 

 

De passage au Mont Saint Michel

j’ai vu l’archange haut dans le ciel,

zoom à fond j’ai pris ma visée

pour une photo maîtrisée !

 

Il était tout transi de froid,

d’un coup j’ai entendu sa voix,

j’ai d’abord cru à un mirage :

j’étais un peu dans le cirage !

 

Mais pas du tout c’était bien lui,

parmi tous il m’avait choisi

pour que je transmette à l’église

des doléances bien précises.

 

   Il s’adressait à moi par je ne sais quelles ondes…

 

« Tu es impie mais je m’en fous !

Tu me sembles même un peu fou,

mais je t’accorde ma confiance :

je n’ai pas pour toi de défiance !

 

Tu m’as l’air d’être un citoyen

un peu au-dessus du moyen,

tu vas dire de façon franche

ceci aux calotins d’Avranches :

.

Si j’ai demandé à Auber

une église au bord de la mer,

je n’ai jamais fait de demande

pour la coiffer : je veux descendre !

 

J’en ai marre d’être là-haut,

d’être grillé quand il fait beau,

l’hiver de me geler les choses

et en plus je fais de l’arthrose !

 

A force de bouffer du sel

j’ai tout oublié des missels,

je chante des chansons paillardes

aux paroles très égrillardes !

 

On m’entend jusqu’à Montaigu

quand je monte dans les aigus

et l’on reprend avec mézigue

mes refrains derrière les digues !

 

J’en ai assez, j’en ai soupé,

je veux descendre du clocher,

retrouver le plancher des vaches

et je veux que cela se sache !

 

Je veux me réchauffer le lard,

manger chez la mère Poulard !

J’exige une belle omelette

      bien baveuse avec des mouillettes !

 

 

 

DSC00376Photo perso !

 

 

Et pour faire descendre ça

je veux du cidre et du calva,

pas d’addition et du champagne :

ils me doivent tout ce qu’ils gagnent !

 

Aussi beurré qu’un petit lu,

je chanterais pour les cocus,

les tristes, les gais et les autres :

je me dois d’être bon apôtre !

 

 

A la suite de ce festin,

j’irais retrouver les lutins :

on ira faire la bamboche,

j’ai des pièces d’or plein les poches !

 

En chemin on trouvera bien

- je ne crache pas sur les seins ! -

quelques bonnes sœurs en goguette

bien chaudes pour les galipettes !

 

Et si ce n’est pas leur credo

de faire la bête à deux dos,

le Mont ne manque pas de filles

en hauts talons et bas résilles !

 

Voila ce que tu leur diras,

c’est mon nouvel apostolat,

je veux reprendre ma revanche

sur tous les calotins d’Avranches !

 

Je les ai sauvés du démon

qui ravageait tout sur le Mont,

alors il me doivent la vie

et satisfaire mes envies !

 

Si jamais au nez ils me rient,

je déclenche un gros tsunami

qui mettra le Mont dans les terres :

      le climat sera délétère !

 

 

Mont St Michel dans les terresImage du net bidouillée par le Rotpier

 

Si tu croises sur le sentier

des grenouilles de bénitier,

mets-leur un bon coup de tatane

si elles te cherchent chicane !

 

Le jour du jugement dernier

je me souviendrais du Rotpier :

pour toi pas de souffre et de flammes,

je te le jure et le proclame !

 

Si tu réussis ta mission,

je te donne la permission

de te joindre à notre bamboche

et on ira sonner les cloches ! »

 

                     Et … et …

 

C’est juste à ce moment précis

que je suis tombé de mon lit :

les nuits sont passablement dures

quand on a pris une biture !

 

De chaque coté du Couesnon

on peut se rincer le gorgeon :

entre chouchen, calva et cidre

on peut garder la gorge humide !

 

 

Vous aviez compris, c’est certain,

que ce délire de païen

venait de la soûlographie,

n’en faites pas d’apoplexie !

 

Si vous avez quelques amis

un peu du genre culs-bénits,

offrez-leur donc ce doux délire

afin qu’ils puissent aussi le lire !

 

Ils vont passer du rouge au blanc,

trouver cela très accablant !

Ah! Je voudrais bien voir leurs têtes,

ce serais un grand jour de fête !

 

Ils vont sûrement s’offusquer,

demander qui est ce Rotpier,

ne leur donnez pas mon adresse :

j’abhorre avoir des bleus aux fesses !

 

 

 

                             Rotpier


 

 

 

DSC00368

Photo perso !

 

 

Lire la suite

Rébus : réponse au petit rébus dominical de ... Rotpier !

9 Décembre 2013 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

Réponse pour le rébus :

Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

Bravo à ceux qui avaient trouvé !

 

Et pis c’est tout !

  

Rotpier

Lire la suite

Le petit rébus dominical de ... Rotpier !

7 Décembre 2013 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus

 

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

 

Juste comme ça, pour se dégourdir

 

un peu les neurones !

 

 

rebus 268 (1)rebus 268 (2)


 

Petite aide au rébus (les champions s'en passeront !) :
C’est un rébus très court, à la fois sérieux et ... un peu moins ! Je ne sais pas si j'en sortirais grandi !
2ème ligne, 1ère image: ce n'est pas la brosse à tableau qu'il faut prendre ! Dernière image : celui-ci est  de montagne !
3ème ligne, 1ère image : l'époux de la reine !        2ème image : des poches de " - - - - " !  3ème image : le serpent fait " s " !
4ème ligne, 1ère image : celui-ci est de jardin ! Dernière image : au bord d'un fleuve ou de la mer !
 Dernière ligne, 3ème image : attention, c'est " - - - - " ... bouillant !
 
 Voila, voila : à vous de jouer !

 

Réponse :

On ne décrète pas la croissance, les nains en savent quelque chose ! 

 

 

Salut les petits !   

 

 

 

 

Qu'il dit l'animal !

 

 

Lire la suite

En hommage à Nelson Mandela : « Noir et blanc » de Bernard Lavilliers ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

7 Décembre 2013 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Musiques et chansons que j'aime

 

 

Une fois par semaine,

je vous propose de partager les chansons

et les artistes que j’aime !

Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

 
« Bernard Lavilliers »
« Noir et blanc »
 

 

En hommage à Nelson Mandela.

 

 


 

 

Noir et blanc,

 

 

C´est une ville que je connais
Une chanson que je chantais.
Y a du sang sur le trottoir
C´est sa voix, poussière brûlée
C´est ses ongles sur le blindé.
Ils l´ont battu à mort, il a froid, il a peur.
De n´importe quel pays, de n´importe quelle couleur.
Po Na Ba Mboka Nionso Pe Na Pikolo Nionso
Il vivait avec des mots
Qu´on passait sous le manteau
Qui brillaient comme des couteaux.
Il jouait d´la dérision
Comme d´une arme de précision.
Il est sur le ciment, mais ses chansons maudites
On les connaît par cœur,
La musique a parfois des accords majeurs
Qui font rire les enfants mais pas les dictateurs.
De n´importe quel pays, de n´importe quelle couleur.
La musique est un cri qui vient de l´intérieur.
Ça dépend des latitudes
Ça dépend d´ton attitude
C´est cent ans de solitude.
Y a du sang sur mon piano
Y a des bottes sur mon tempo.
Au-dessous du volcan, je l´entends, je l´entends
J´entends battre son cœur.
La musique parfois a des accords mineurs
Qui font grincer les dents du grand libérateur.
De n´importe quel pays, de n´importe quelle couleur.
La musique est un cri qui vient de l´intérieur.

C´est une ville que je connais
Une chanson que je chantais
Une chanson qui nous ressemble.

C´est la voix de Mendela
Le tempo docteur Fela
Ecoute chanter la foule
Avec les mots qui roulent et font battre son cœur.
De n´importe quel pays, de n´importe quelle couleur.
La musique est un cri qui vient de l´intérieur
Po Na Ba Mboka Nionso... Pe Na Pikolo Nionso

 

 

 

Nelson Mandela 2Adieu grand Monsieur !

 

 

Bon partage !

 

 

Rotpier

 


Lire la suite

"Clin d'oeil aux iris" : le poème du jour de ... Pierre

5 Décembre 2013 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

 

 

 

 

 

Aux

 

 

Les trois images proviennent du net !

 

 

Clin d’œil aux iris,

 

 

 

Je ne vais pas malgré ce titre

 

vous parler du grand Osiris,

 

ne maîtrisant pas le chapitre

 

je me bornerais aux iris !

 

 

 

Pourtant je sais et je l’affirme

 

- je n’ai pas l’esprit béotien ! -

 

que l’iris, je vous le confirme,

 

était aimé des Egyptiens !

 

 

 

J’aime cette fleur à rhizomes

 

et cela depuis très longtemps,

 

je me souviens quand j’étais môme

 

d’en avoir cueilli aux étangs.

 

 

 

Ils ont des fleurs hermaphrodites,

 

ne cherchez pas chez les iris

 

à séparer un soir de cuite

 

les zizis et les clitoris !

 

 

 

Le peintre à l’oreille coupée

 

en a couché sur un tableau :

 

il y en a une flopée

 

qui valent très cher au kilo !

 

 

 

Ce n’est pas avec ma retraite

 

que je pourrais me les payer :

 

ma fortune est des plus abstraite

 

mais je ne vais pas larmoyer !

 

 

 

Si je n’ai aucun dividende,

 

j’ai un jardin où j’ai planté

 

plein de bulbes en plate-bande

 

et ce sera beau cet été !

 

 

 

J’ai choisi la variété « Tourne »,

 

c’est un papy en rocking-chair

 

qui m’a dit : « Mon gars, l’iris « Tourne »,

 

c’est vraiment l’iris le moins cher ! »

 

 

 

Et grâce à cette économie

 

j’en ai pris d’autres, des « Olés »,

 

renommés en gastronomie :

 

rien ne vaut les iris « Olés » !

 

 

 

C’est une drôle de cuisine

 

que je vous ai mijoté-là,

 

Je ne vais pas prendre racine

 

je pars et vous salue bien bas !

 

 

 

Ma bonté étant légendaire,

 

des droits d’auteur je fais mon deuil,

 

rangez votre carte bancaire :

 

vous avez mes iris à l’œil !

 

 

 

 

                           Pierre Dupuis


 

 

 

 

Lire la suite

Le ras le bol des taxes de tout poil : L’actualité vue par le Rotpier !

3 Décembre 2013 , Rédigé par Rotpier Publié dans #L'actualité vue par le Rotpier

 

 

 

            

Le ras le bol des taxes de tout poil :

 

ça bouge dans les rues ! 


L'actualilité vue par le Rotpier manif écotaxe équitaxe équeuetaxe 

  

Et pis c'est tout pour aujourd'hui !
l
( Petit montage à partir d'images du net !)
i
Le Rotpier

 

 

 

Lire la suite
<< < 1 2 3 > >>