Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

La pensée du jour : excommunication assurée pour … le Rotpier !

9 Juin 2007 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier



 

La pensée du jour … à ne pas suivre religieusement !

 

Tout bien pesé, si j’avais été curé, j’aurais été un curé déconneur … si,si ( impératif ! ) .

 

Dans le genre à :

-         mettre du Viagra en poudre dans les hosties et à m’installer confortablement le lendemain dans le confessionnal à attendre les résultats auprès de mes ouailles en confesse (rien que le mot m’amuse ! ) !

 

-         ou bien mettre une grenouille dans le bénitier pour surprendre les vieilles bigotes !

 

Ah ! Je me serais bien marré quand même !

 

Et pis c’est tout !

 

L’A.B. Rotpier ( ça en jette hein ! )


 

Lire la suite

Dans le port d’Amsterdam, de Hambourg ou d’ailleurs ...

8 Juin 2007 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier



 

Dans le port d’Amsterdam, de Hambourg ou d’ailleurs ...

 

Coup de filet sur la morue ou marée basse sur le bitume : le poème à déclamer dans tous les ports !


 


 

 



Photo pêchée sur la toile !



Coup de filet,

 

Comme filet tendu,

elle attendait ses proies,

plutôt marins perdus

que poissons ou lamproies !

 

Tous charmes en avant

et réserve en arrière,

un mélange savant

et quasi sans barrière !

 

Maîtrisant son travail

de superbe façon

comme avec un tramail

on rafle tout poisson !

 

Client au bout du quai,

tentative d’approche :

-         alors chéri … OK ?

mais … c’est quoi dans ta poche ?

 

-         C’est mon filet à moi,

présente tes menottes !

Cette fois-ci, c’est toi,

qui va payer la note !

 

Code opération : «  Marée basse sur le bitume »

 

Vrai flic et pas marin

en mission dans la rue,

un travail sous- marin

pour pêcher la morue !

 

                                                  Pierre Dupuis

Lire la suite

Le dicton météorologique du jour et de la semaine … aïe, aïe, aïe ! de … Rotpier !

7 Juin 2007 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier


Un petit jeu de mot, une petite bêtise ou …. une grosse,

un personnage caché ou bien toute autre chose : juste pour vous faire sourire !  Enfin, je l’espère !


 


Le dicton météorologique du jour et de la semaine … aïe, aïe, aïe !  de  … Rotpier !

 

Si Gilbert Médard à Diane  - mon Dieu ! – ce sera pour Barnabé, la danse de St Guy assurée et sur un air Padoue du tout ! A moins … à moins qu’ Elisée ne lui coupe l’envie de prendre son pied !

 

Note importante :

 Toute interprétation dans le sens politique serait le pur fruit de l’imagination la plus débridée du lecteur.

« Elysée » prenant un nid grec et non un nid,  et les locataires actuels ne se prénommant ni Gilbert, ni Diane !

 

Rotpier décline toute responsabilité en cas de transgression de cette note !

 

 

Et pis c’est tout !

 

Rotpier


 

Lire la suite

Les souvenirs débarquent … de Rotpier

6 Juin 2007 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier



 

Chanson d'automne

   Les sanglots longs
 Des violons
  De l'automne
 Blessent mon coeur
D'une langueur
  Monotone.

 Tout suffocant
 Et blême, quand
  Sonne l'heure,
 Je me souviens
 Des jours anciens
  Et je pleure,

 Et je m'en vais
 Au vent mauvais
Qui m'emporte
 Deçà, delà,
 Pareil à la
  Feuille morte.

 

 

Le souvenir

des souvenirs

qui débarquent,

et ce six juin

est un matin

qui me marque.

 

 

Pierre Du puis ……………… pour un tout petit bout !!!!!!!


 

Lire la suite

Le poème du jour: " La démesure "

6 Juin 2007 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier



 Là, vous avez de la chance, je n'ai pas de trou ... de mémoire !






La démesure,

 

J’ai, vous n’allez pas me croire,

une formidable mémoire !

 

Quelque chose de colossal :

un puits de souvenirs abyssal !

C’est une mémoire énorme,

une mémoire hors normes !

Bref, quelque chose d’ébouriffant :

une mémoire d’éléphant !

 

Mais hélas, tout étant à la mesure

-        pour ne pas dire à la démesure ! -

il m’arrive, comme tout à chacun,

au moment le plus inopportun,

d’avoir une panne dantesque :

un trou de mémoire gigantesque !

 

Et là, mon pauvre auditoire

Attend trois bons jours que ma mémoire

… revienne !

 

 

                                                                                        Pierre Dupuis




Heu ... je ne me rapelle plus si je l'avais déjà publié celui-ci ?




 
Lire la suite

Les petits haïkus jaunes du jour … selon Rotpier

5 Juin 2007 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier



 

Les haïkus du jour … selon Rotpier

 

Avertissement aux  nouveaux lecteurs :

Définition du haïku selon Rotpier  (qui n’engage que lui !) :

 

Le haïku est un concentré de poésie obtenu par déshydratation du superflu. Pour peu que le lecteur verse dessus, une perle de paupière, une goutte de sueur ou encore la fraîcheur d’un éclat de rire, il déborde en tous sens.

 

Nota :  Haïku se prononce en français :  « aiku » sans liaison. Exemple :

dans l’expression « un haïku », on prononce « aiku » et non «  naiku »

 

 

J’ai rarement le haïku triste.

J’ai souvent le haïku leste

mais je ne l’ai jamais pompeux !

On a, après tout, que le haïku qu’on peut,

c’est tout !

 

Les petits haïkus jaunes du jour … selon Rotpier

 

 

Pof pof pof pof pof

torticolis assuré

mais de grande classe

 

 

Bacheliers spoliés

privés de courts

pas d’ la ball’ le bac !

 

 

Champagne oublié

finalement pour les bulles

reste le Perrier

 


 

 

Où mes haïkus vous ont-ils conduit ?  … clic ! un petit commentaire !


 

Lire la suite

Le poème du jour : « Cœur aride »

4 Juin 2007 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier



 

Merci à Marie Bretagne pour m’avoir permis d’utiliser cette photo comme source d’inspiration pour ce poème.

 

Vous pouvez retrouver un grand nombre de ses clichés sur

www.zyeuter.com   et en tapant  « Marie Bretagne » dans « recherche ».








Cœur aride,

 

Entre sable et mer,

entre mer et sable

un bout de désert

indéfinissable.

 

Et, sur l’horizon

incommensurable

comme en flottaison

le soleil instable.

 

Que fais-je ici, moi ?

 

Faute au grand accroc

non raccommodable

de ton cœur escroc

sur mon cœur friable.

 

Je ne vois plus rien

… dans les yeux du sable ?

Vide saharien

incommensurable.

 

 Ce vertigineux

 roulis inlassable ;

Ce cafard poisseux,

mon cœur qui s’ensable.


 

Je crois que je vais

crever là, moi.

 

 

                                              Pierre Dupuis


 

Lire la suite

Fête des mères oblige, le poème du jour : « Maman »

3 Juin 2007 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier



 

A toutes les mamans !

 

          

                                Petit cadeau de mon épouse : une rose de notre jardin


 


Maman,

 

Tu es maman craquante,

tu es maman fondante :

chocolat sous la dent

mais tout tendre en dedans !

 

Tu es maman délice,

tu es maman complice :

ma maman roudoudou

aux longs baisers tout doux !

 

Quand parfois tu me grondes

je sens passer une onde

de honte et de remords :

je sais bien que j’ai tort !

 

Mais …

 

Tu es maman câline,

tu es toujours encline

à tout me pardonner

et à tout me donner !

 

Tu es maman tendresse,

tu es la bonne adresse

pour soigner mes bobos,

les petits et les gros !

 

Tu es maman cuisine,

tu es maman bassine,

mais quand vers toi j’accours,

tu es - Maman ! - … tout court !

 

                                                         Pierre Dupuis

 

Lire la suite

Les petits haïkus jaunes du jour … selon Rotpier

2 Juin 2007 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier



 

Les haïkus du jour … selon Rotpier

 

Avertissement aux  nouveaux lecteurs :

Définition du haïku selon Rotpier  (qui n’engage que lui !) :

 

Le haïku est un concentré de poésie obtenu par déshydratation du superflu. Pour peu que le lecteur verse dessus, une perle de paupière, une goutte de sueur ou encore la fraîcheur d’un éclat de rire, il déborde en tous sens.

 

Nota :  Haïku se prononce en français :  « aiku » sans liaison. Exemple :

dans l’expression « un haïku », on prononce « aiku » et non «  naiku »

 

 

J’ai rarement le haïku triste.

J’ai souvent le haïku leste

mais je ne l’ai jamais pompeux !

On a, après tout, que le haïku qu’on peut,

c’est tout !


 


Les petits haïkus jaunes du jour … selon Rotpier


 

Oh ! Terre battue

Oh ! Terre martyrisée

 piétinée sans cesse !

 


Vols de balles jaunes

dedans dehors sur les lignes

le printemps se pointe !

 


Festival de jambes

c’est de la Rolls en Garros

ces mini jupettes !

 

 

PS :  Une petite partie avec moi ?

J’ai beaucoup pratiqué le tennis en pension !


Rotpier

 


 

Où mes haïkus vous ont-ils conduit ?  … clic ! un petit commentaire !

Lire la suite

Le poème du jour ... à en perdre les pétales ?

1 Juin 2007 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier



 

Je n'irai pas jusqu'à vous offrir un petit bout de mon jardin : vous pouvez cultiver facilement le vôtre ...









Jardin de rêve,

 

Pétales roses

que l’on effleure doucement.

Pétales roses

au très léger frémissement.

Doux … tout doux …

 

Pétales roses

dont la rosée va grandissant.

Pétales roses :

profond calice aux bords luisants.

Doux … tout doux …

 

Pétales roses

où l’on dépose

un long baiser

tendre et brûlant.

Doux … encore doux …

Mais … pour combien de temps ?

 

Dédale rose

où l’on explose

en soupirant.

                     

                         

                                                     Pierre DUPUIS


 

Lire la suite
<< < 1 2 3