Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Poésie un peu cavalière, mais sans oeillères !

9 Avril 2007 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier




 

Sensations,

 

Elle me caressa le front.

Puis, doucement,

tout doucement,

posa sa joue contre la mienne.

Mon corps fut secoué par une onde

de cent mille électrons !

Etait-elle magicienne ?

 

Sa main descendit contre mon flanc

et …… d’un coup, elle m’enfourcha !

A cru !

Cela me plut !

 

C’était il y a quelques temps déjà.

 

Aujourd’hui, je l’attends.

J’en piaffe d’impatience !

Elle doit venir, c’est convenu.

 

Ah ! Renouveler cette expérience !

Partager une nouvelle fois nos sentiments !

Elle et moi avions apprécié  - je crois -

les joies de cette monte sans selle,

qui ne manquait pas de piment !


 


 

Lire la suite

Elections présidentielles : le dicton-poème du jour … par Rotpier !

8 Avril 2007 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier


Un petit jeu de mot, une petite bêtise ou …. une grosse,

un personnage caché ou bien toute autre chose : juste pour vous faire sourire !  Enfin, je l’espère !





Si, à Pâques,

personne ne veut descendre,

ils seront toujours douzaine

 à la Saint Alexandre !

 

Ensuite, après deux semaines

de bagarre dense,

nous connaîtrons,

à la Sainte Prudence,

du président ou de la présidente, le nom !

 

Mais pour le moment : prudence !

 

 

Allez, comme ce n’est pas tous les jours Pâques, je vous en offre un deuxième pour pas un rond de plus ! J’espère qu’il n’est pas trop cloche !

 


A Pâques  -  comme n’importe quand d’ailleurs ! - il ne faut pas mettre tous les vieux dans le même panier si l’on ne veut pas être chocolat !

Les politiques l’ont bien compris : une (petite) partie à l’assemblée et une (grosse) au sénat !




Et pis, bonnes fêtes de Pâques à tout le monde : croyants ou pas !

 

Rotpier qui, à Pâques danse toujours la guigue !   

Et il lève la guige haut : c'est pas un mouton!


Lire la suite

Il est des lieux qui transpirent la tristesse …

7 Avril 2007 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier



 Il est des lieux qui, sous la bruine, exaltent encore un peu plus les sentiments de tristesse et de désolation.

Je connais ce vieux cimetière depuis mon enfance et déjà, à cette époque là, des grilles partaient en lambeaux.




Un vieux cimetière de l’Eure. ( Photo de l’auteur )


De Frédéric  Dard :

«  Si j’avais su que je l’aimais tant,

je l’aurais encore aimé davantage »



Regrets,

 

Grisaille.

Oui, « grisaille » était le mot

qui habillait le mieux l’homme.

… Qui habillait tout d’ailleurs.

Le lieu.

Un vieux cimetière aux grilles aussi délabrées

qu’un rêve de ferrailleur.

Le temps.

Un crachin soutenu qui vous traverse

un pardessus aussi sûrement qu’une averse.

L’atmosphère.

Lourde, pesante, plombifère.

 

Il était là. Droit. Figé.

Devant lui, une tombe

où finissaient de faner quelques fleurs.

Etait-ce ses larmes sur son visage ?

Etait-ce la pluie qui lui prêtait les siennes ?

Nul ne pouvait savoir … mais elles coulaient.

 

Une pensée, lue bien avant, ne le quittait plus.

Elle était là, prenante, lancinante.

Il ne se souvenait plus de l’auteur

… peu importait d’ailleurs,

il l’avait faite sienne, elle était son adage :

« Si j’avais su que je l’aimais tant,

je l’aurais encore aimée davantage. »

 

Et il restait là. Droit. Figé.

Les larmes étaient salées.

 

Pendant ce temps,

tranquillement, imperceptiblement, inexorablement,

les grilles continuaient à se délabrer.

                                                                          
                                                                                                                                                                              Pierre Dupuis
Lire la suite

Mini poème qui ne brille pas par sa délicatesse !!!

6 Avril 2007 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier




Avertissement :

 Je ne suis sponsorisé par aucune marque de cirage … hélas ! Et cela m’agace !

 



Le petit cireur,

 

Chaque fois que je te vois,

adorable beauté,

petit cireur, je rêve de devenir.

Te proposer la botte

 afin de prendre mon pied

et passer le reste de ma vie

à te faire reluire !

 

                                              Botpied *

 

*  Là, je prend un pseudo ! Je n’ai pas envie que l’on me reconnaisse !!!


 

Lire la suite

Art gothique, art gothique, est-ce que j’ai l’art gothique !

5 Avril 2007 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier



A Jean-François qui m’autorise à utiliser ses photos comme catalyseur  poétique.

Jean-François :  http://jfsj7483.spaces.live.com/ de superbes photos et toute les semaines, un atelier d’écriture !








                      Atelier d’écriture N° 29





Art gothique, art gothique,

est-ce que j’ai l’art gothique !

 

-         Style gothique ou bien roman

pour cette voûte en vieilles pierre ?

-         Pas de quoi en faire un roman,

je te le dis mon pauvre Pierre !

 

-         Oui mais… quand même… il faut trancher !

Si c’est ici de l’art gothique,

il est quand mêm’  bien écrasé,

pas très pointu, alors je tique !

 

Mais … d’autre part, pour l’autre cas,

si c’est roman : là je m’insurge !

C’est pas tout rond ! Ah ! Quel tracas !

En roman, la pointe, on l’expurge !

 

-         Pierre, tu es pierre pour qui

je bâtirais mon hypothèse

… solid’ ! Pas du tout riquiqui,

pour qu’enfin, au moins, tu te taises !

 

C’est du gothique !  Arrêt’  tes tics !

T’as pas vu ? Dans le fond, les arbres

font un clin d’œil  – oui mon loustic ! –

en pointe !  Et c’est… preuve sur marbre !

 

                                                             Pierre Dupuis


 


 

Lire la suite

T.G.V. :un exploit qui chemine haut ! … par Rotpier

4 Avril 2007 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier



T.G.V. :un exploit qui chemine haut ! …



Des haïkus à T.G.V.

 

 

Tout en élégance

Grande classe et majesté

Voilà le plus beau !

 

 


 

Traces sur rétines

Gravées en quelques secondes

Vision éphémère.

 


 

Tiens !  Le v’ la qui passe !

Gare au gros torticolis

Vaches spectatrices !


 


 


Lire la suite

Le dicton - poème du jour selon Rotpier !

4 Avril 2007 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier



 

Le dicton - poème du jour selon Rotpier !

 

Un petit jeu de mot, une petite bêtise ou …. une grosse,

un personnage caché ou bien toute autre chose : juste pour vous faire sourire !  Enfin, je l’espère !


 

Nota:  Avec un jour de retard :  petit problème de connexion à l'administration de mon blog !

 


 


 


A la Saint Richard,

certains candidats

continuent à planquer leurs dollars !

Que ce soit aujourd’hui ou demain,

au simple citoyen :

Isidore la pilule !

Irène dans cet univers,

un savant et orchestré mystère !

 

Et pis c’est tout !


 


 


 

Lire la suite

Le poème du jour : un sein poème !

2 Avril 2007 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier





     A ces jeunes, fiers et vaillants combattants,même si souvent, ils ont la tête près du bonnet.

Fantassins de l’extrême, toujours en première ligne : hommage doit leur être rendu. qu’ils soit sûrs de notre entière reconnaissance.


 


Ils voulaient être libres,

 

Ils avaient l’arrogance

des très jeunes guerriers,

l’esprit d’indépendance

des cueilleurs de lauriers.

 

Ils avaient la vaillance

de ces aventuriers

pour qui la résistance

est un fait coutumier.

 

Trépignant d’impatience

sous le tissu geôlier,

malmené en conscience

sous assauts obusiers.

 

Commando qui s’élance

sous regards affolés,

bondissants fers de lances

déjà aréolés.

 

Ils voulaient être libres

- libres ! -  vous comprenez !

Avant qu’une main vibre

pour les emprisonner.

 

Toujours en équilibre

sur le torse bombé,

ils voulaient être libres

avant que de tomber.

 

                                                        Pierre Dupuis

 

 

Lire la suite

Le poème du jour : tout en musique !

1 Avril 2007 , Rédigé par Rotpier Publié dans #rotpier



A Jean-François qui m’autorise à utiliser ses photos comme catalyseur  poétique.

Jean-François :  http://jfsj7483.spaces.live.com/ de superbes photos et toute les semaines, un atelier d’écriture !





Atelier d’écriture N° 14




Ecrin de classe,

 

Tout contre bas

la contrebasse

fait «  la,la,la ! »

et se prélasse !

 

L’archet malin

qui la chatouille

se fait gredin

avec papouilles !

 

De grands frissons,

de longues plaintes,

voilà le son

de la complainte !

 

Et bien au chaud,

elle ronronne,

moite berceau :

la place est bonne !

 

 

Tout contre bas

la contrebasse

fait «  la,la,la ! »

et se prélasse !

 

Rêve …

 

J’aimerais bien

avoir ma place

en cet écrin

de grande classe !

 

Je voudrais …

 

Aux noirs souliers,

faire la nique,

prendre mon pied

… tout en musique !

 

 

                                               Pierre Dupuis


 

Lire la suite
<< < 1 2 3