Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

La fable du jour : " Drame en Afrique, " ou " Le garde-manger des bantous, " de ... Rotpier !

24 Août 2021 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Fable, #Humour, #Poésie, #Poésie - humour

 

Illustration from 19th century

Image du net

 

Préambule :

Ceci n’est bien sûr qu’une fable

un truc que l’on raconte à table

entre la poire et le fromage

la manquer serait bien dommage !

 

 

Drame en Afrique,

ou

Le garde-manger des bantous,

 

Vous me croirez peut-être ou pas

d’ailleurs moi aussi j’ai un doute

j’ai des frissons dans la moumoute

quand je ne suis pas sûr de moi.

 

Je tiens cela d’un vieux sorcier

spécialisé dans les légendes

et les bijoux de contrebande

ce qu’il m’a dit m’a vraiment scié !

 

Cela parle de Paul Anka

ce chanteur à la voix puissante

charmeur de femmes bien pensantes

les mettant dans tous leurs états !

 

J’espère que vous suivez bien

mes pensées sont souvent obscures

d’ailleurs je vais faire une cure

c’est nécessaire et ô combien !

 

Mais revenons-en au sujet

hors de question que je m’égare

comme disait le chef de gare

ou à l’école mon surgé !

.

Donc pour le cas de Paul Anka

lors de vacances en Afrique

un évènement dramatique

lui causa beaucoup de tracas.

 

Des cannibales très méchants

fait bien ancré dans leur nature

avaient décidé la capture

de trois de ses petits enfants.

 

Ce n’est pas qu’ils avaient très faim

mais ils avaient cette pratique

d’approvisionner leur boutique

pour ne jamais manquer de rien.

 

Un petit creux et puis basta

on en colle un dans la marmite

et on prépare quelque frites*

pour se faire un petit Anka !

 

Si vous pensez que je vous baratine :

 

En cas de doute adressez-vous

au vieux sorcier j’ai son adresse

vous verrez bien que sous ses fesses

il planque toujours un en-cas !

 

                                      Le Rotpier

 

Note de l’auteur afin de prendre un peu de hauteur :

 * Il peut-être surprenant d’apprendre que ces cannibales mangeaient aussi des frites, mais c’était un missionnaire belge qui leur avait enseigné la pratique avant que de finir dans la marmite. C’était un Père blanc et non un Père vert. Il s’appelait Jeff Roy-Denledo et venait de l’Abbaye Saint-André de Bruges où il était moine bénédictin. Il avait aussi enseigné aux Bantous ( des Mangbetu du Congo belge, des très méchants ) l’art de fabriquer du chocolat noir. Eux y avaient pris goût et trempaient leurs frites dedans ainsi que les doigts de mains et de pieds de leurs victimes avant d'entamer une agréable partie d’osselets le temps de digérer.

 Je tenais à apporter ces précisions afin que cette fable ne paraisse pas trop fantaisiste.

 

 Osselets

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article