Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Les petites ou les grosses conneries ou pensées du jour de ... Rotpier

18 Mars 2021 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Pensées et humour

Je vous rappelle cette citation :

La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri.

Chamfort (Maximes et pensées)
 

La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri ... même en province !

Rotpier (valeur ajoutée à la citation)
 
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
 

« Le rire est le propre de l'Homme »

Rabelais ( Pantagruel )

Image du net

" Le rire est le propre de l'Homme, ce qui n'empêche pas de se laver un peu de temps en temps. "

Rotpier (valeur ajoutée à la citation)

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Le dicton de présentation :

Mieux vaut tourner sept fois sa langue dans la bouche de sa voisine avant que de s’exprimer : cela évite d’énoncer des conneries !

N’ ayant pas de voisine à portée de langue .................................

.

Une seule bêtise aujourd'hui car elle est très longue !

Image du net !

La véritable histoire de Blanche-Neige et des sept nains.

 

Chers lecteurs de 7 à 77 ans, on vous a bernés, mystifiés, roulés dans la farine, que dis-je : empapaoutrés  depuis votre enfance !

Voilà la seule, la vraie l’unique histoire de Blanche-Neige et des sept nains !

Les frères Grimm ont bien grimé la vérité et je tiens à la rétablir !

 

Il était une fois, dans une noire forêt d’Allemagne, une bonne reine se désolait de ne pas avoir d'enfant.

Un jour d’hiver, alors qu'elle est assise près d'une fenêtre au cadre d'ébène, elle se pique le doigt en cousant. Quelques gouttes de sang tombent sur la neige. « Ah ! » se dit la reine, « si j'avais une petite fille, à la peau blanche comme la neige, aux lèvres rouges comme le sang et aux cheveux noirs comme le bois d’ébène ! ».

Peu de temps après, elle meurt en accouchant d'une petite fille nommée Blanche-Neige. Le roi se remarie alors avec une femme très belle mais méchante, orgueilleuse et jalouse de Blanche-Neige. Chaque jour la reine demande à son miroir magique qui est la plus belle du royaume, et chaque jour le miroir, qui ne ment jamais, lui répète qu'elle est la plus belle femme du royaume. Jusqu'au jour où il doit reconnaître que Blanche-Neige, bien qu'encore enfant, est devenue plus belle qu’elle !

Image du net

En furie et tapant du talon comme Achille, elle accoure dans la cour du château et s’aperçoit que Blanche-Neige est devenue une jeune fille très délurée, très belle et en plus pas manchote du cotillon : très taquines avec les garçons !

La vilaine reine voit rouge et demande alors à un jeune chasseur, normalement à sa solde, d'aller tuer la princesse Blanche-Neige et de lui rapporter comme preuve son foie et ses poumons. Mais en cour de route dans la forêt, le chasseur est très attiré par la belle Blanche-Neige qui ne fait rien pour le repousser … bien au contraire ! Après de chaudes étreintes, il lui avoue la vérité et lui dit d’aller se cacher dans les bois.. Le chasseur tue alors un marcassin très sain qui passait par là et rapporte son foie et ses poumons, emballés dans du papier Albal, à la méchante reine. Celle-ci, croyant qu'il s'agit des organes de Blanche-Neige, les fait cuire et les dévore avec une sauce au poivre.

Errant dans la forêt, la princesse Blanche-Neige découvre une petite maison ( pas dans la prairie puisque c’était dans la forêt : il faudrait voir à bien suivre car je ne le répèterai pas ! ) où elle entre se reposer et se restaurer. C'est la demeure des sept nains qui, apitoyés par son histoire, acceptent de la cacher et de la loger en échange de tâches ménagères et une nuit d’amour par semaine pour chacun d’eux. Heureusement, parmi les sept nains, Prof, Joyeux, Timide, Dormeur, Grincheux, Atchoum et Simplet, il y en a deux qui s’occupaient eux-mêmes de leur petit bonheur quotidien, c’était Joyeux et Simplet qui s’envoyaient en l’air dans la mine ou ailleurs ! Blanche-Neige accepte donc avec enthousiasme le programme et organise sa semaine en gardant le samedi et le dimanche comme jours de repos. Il faut dire que les nains avaient des attributs virils d’une taille exceptionnelle vu leur grandeur !

A ce rythme-là, elle s’épanouit encore et devient de plus en plus belle !

 Chaque jour avant d'aller à la mine, les nains la mettent en garde et lui recommandent de n'ouvrir à personne, sachant bien que tôt ou tard la reine saura que sa rivale est toujours en vie.

Effectivement, la méchante reine finit par apprendre, grâce au miroir magique, que Blanche-Neige est toujours vivante. Elle tente alors par trois fois de faire mourir la princesse. D'abord elle se grime en vieille marchande et s'en va proposer des lacets de couleur à Blanche Neige. Celle-ci se laisse tenter et la vieille serre le lacet de son corset si fort que Blanche-Neige en perd la respiration et tombe comme morte. Heureusement, les sept nains à leur retour comprennent ce qui s'est passé et coupent le lacet, permettant à Blanche-Neige de respirer à nouveau. Il faut dire que cinq des sept nains avait l’habitude de la délacer avant de l’enlacer  et de la … ma déontologie ne me permet pas d’aller plus loin sur ce chapitre !

Furieuse d'apprendre grâce au miroir magique que la princesse Blanche Neige est toujours vivante, la méchante reine se déguise à nouveau en marchande pour vendre un beau peigne à la princesse Blanche-Neige. Bien que sur la défensive, Blanche-Neige est tentée à nouveau, et laisse la vieille peigner ses cheveux : le peigne empoisonné lui fait aussitôt perdre connaissance. Les sept nains découvrent le peigne à leur retour et le retirent de la chevelure de Blanche-Neige, qui revient immédiatement à la vie et leur offre une nuit d’amour à six ! Inutile de préciser qu’elle en sortit épanouie mais très décoiffée !

Folle de rage, jurant d'y laisser la vie s'il le faut, la méchante reine se déguise une troisième fois en paysanne. Grâce à un habile stratagème elle trompe la vigilance de la princesse Blanche-Neige : elle a empoisonné la moitié rouge – la plus tentante – d'une pomme, laissant la partie blanche intacte. Coupant la pomme en deux, elle en croque la partie blanche inoffensive et offre la partie empoisonnée à Blanche-Neige. Celle-ci croque à son tour dans la pomme et tombe inanimée. Les nains ne parviennent pas à la ramener à la vie, et le miroir magique déclare enfin à la reine qu'elle est la plus belle du royaume.

Affligés, les sept nains préparent un cercueil de verre pour la princesse Blanche-Neige, qui semble simplement endormie. Ils le déposent sur une colline afin que toutes les créatures puissent venir l'admirer. Chaque jour, ils surveillent le cercueil jusqu'à ce qu'un beau prince ténébreux, ne parlant pas un mot d’hébreux, chevauchant par là, tombe amoureux de la belle endormie. Après mainte supplication, il obtient des sept nains la permission d'emporter le cercueil avec, bien sûr l’autorisation des Pompes Funèbres Générales du coin.  Mais en route un porteur trébuche sur une grosse racine, délogeant le morceau de pomme coincé dans la gorge de Blanche-Neige, qui se réveille. Le prince lui demande sa main, et Blanche-Neige accepte. Ils se réfugient pendant 4 journées entières dans une grotte et font l’amour comme des fous.

Le prince, devenu roi après la mort de son père lui demande de l’épouser ce qu’elle accepte bien sûr avec joie, connaissant la vaillance de son partenaire de cabrioles à deux dos.

Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants et aucun ne fut nain.

Invitée au mariage, la méchante reine découvre que la nouvelle reine est la plus belle, et reconnaît avec terreur Blanche-Neige. Elle est alors condamnée à danser avec des souliers de fer chauffés au rouge, sur un rythme d’enfer,  jusqu'à ce que mort s'ensuive.

Arrivée en enfer, Satan la remarque et en fait sa favorite pour la bagatelle. Ils furent heureux et eurent beaucoup d’enfant avec de longues queues fourchues !

Image du net

 

Èpicétout pour aujourd’hui !

 

 

 

 

Voila, c’est terminé... épicétout !

 

Et comme on dit à Amsterdam :

 Un café, un joint et l’addiction SVP !

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article