Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Le poème tout frais tout chaud du jour : " Drôle de charivari, " ou " L’ébouriffant amphigouri, " de ... Rotpier

10 Novembre 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie, #Poésie, Humour

 

Image du net

Drôle de charivari,

ou

L’ébouriffant amphigouri,

 

Enveloppée dans son sari

serré elle mata Harry

descendant de sa Méhari

 

Il revenait d’un safari

ayant chassé le pécari

spécialiste du hourvari

 

Croisant son regard aguerri

largement elle lui sourit

lui pas et elle en fut marrie

 

Pourtant elle avait un mari

et aussi quelques favori

peut-être même Ribéry

 

Elle avait été défleurie

par un beau gars de New Delhy

depuis mort du béri-béri

 

Expérience à postériori

qui avait beaucoup enrichi

une libido très fournie

 

Mais revenons-en à Harry

il l’avait aimée un mardi

et puis aussi un vendredi

 

Ils avaient mangé le midi

un plat de poisson au curry

avec bien sûr un bol de riz

 

Ensuite c’est sur un ferry

qu’ils étaient ensemble partis

et avait croisé Luc Ferry

 

Mais après il s’était enfui

sans Ferry vers la Jordanie

la laissant toute abasourdie

 

Puis son retour et son mépris

elle en avait le cœur aigri

le monde était vraiment pourri

 

Elle rentra dans son logis

et étrangla son canari

et dans la foulée son mari

 

Sur son phonographe elle mit

un disque de Tino Rossi

qui bavait un long pot-pourri

 

S’agenouillant sur un tapis

elle prit un gros bistouri

et se fit net hara-kiri

 

    Enseignement :

 

Il faut savoir croquer la vie

à belles dents et puis tant pis

si on finit comme un zombi

pissant son sang sur un tapis

 

     Achèvement :

 

Excusez cet amphigouri

avec ses mots assez fleuris

souvent mon esprit renchérit

quand je m’attaque à un récit

  

Et si manu militari

vous me clouez au pilori

sur de simples a priori

ce serait du vox populi

 

Quand ma verve sera tarie

si jamais on me répudie

j’irais comme les zingari

errer de pays en pays

 

Je finirais tout racorni

au fond d’un cercueil trop petit

tout comme ceux de biribi

sans chapelet ni crucifix

 

Mais je m’en bas l’œil car je suis

athée alors tous leurs grigris

qu’ils se les mettent sans soucis

où je pense mais oui mais oui !

 

                                               Le Rotpier

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Oh ! Un charivari qui me ravit et qui , tout comme Harry me fait rire et que je trouve (comme à chaque fois) bien écrit ! Bravo Pierre! j'ai toujours lez texte de la "jolie Cubaine" que je n'ai pas encore enregistré mais que je ferai sans doute sur le prochain disque, le dernier est disponible depuis un mois . Bravo pour ton humour et ton sens du verbe !
Répondre
R
Salut Jerry !<br /> <br /> Si Jerry dit « J’ai ri ! » : c’est bon signe ! ????????????<br /> <br /> Bonne journée !<br /> <br /> Rotpier<br /> <br /> https://rotpier27.wordpress.com
Z
J'ai lu ta prose en attendant mon RV en dermatologie... Bravo, tu m'as fait rire.<br /> Bises et bon mardi Pierre
Répondre
R
Bonjour Zaza !<br /> Merci ! J’avais raté ton commentaire sur OverBlog ! ????????????<br /> Bonne journée !<br /> Pierre<br /> https://rotpier27.wordpress.com/