Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Rébus : le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier ! Deux pour le prix d'un et c'est toujours cadeau !

26 Juillet 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Humour, #Pensées, #Pensées et humour, #Rébus

 

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !

 

 

rebus 288 (1)rebus 288 (2)

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

 
C’est une importante question que je me pose et j’aimerais avoir votre avis sur le sujet. Vous pouvez l’exprimer très librement : je ne suis à cheval ni sur le fond ni sur la forme. 
1ère ligne, dernière image: le plus petit des Daltons !
2ème ligne, 1ère image : le long de la mer, de l'océan ou d'un fleuve ! 2ème image : début de la prière pour les musulmans !  ( l'autre aussi ! ) Dernière image : il ne faut pas prendre la fille !
3ème ligne, 1ère image : le serpent fait "s" ou "se" comme il lui plait ! 2ème image : cadence pour le déplacement du cheval !  Dernière image : le verbe aller à l'impératif ! 
4ème ligne, 1ère image :  en direct "ti " !  
5ème ligne, 1ère image : Eole est le dieu du " - - - - " !
Dernière ligne, 2ème image : autre nom pour papa ! 3ème image : quand on appuie sur le bouton, on "  - - - - - "  !
 
     Voila, voila, en course : à vous de jouer !  

 

Réponse :

Quand un jockey a la gastro va-t-il plus souvent à la selle qu’une autre personne ?

 

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Le second en bonus et sans aide  pour  les accros !

C'est un rébus très court et très peu catholique   🤣

Nota : J'ai eu cette théophanie en allumant un cigare place du Vieux Marché à Rouen, mais je ne serais certainement pas béatifié pour autant: je n'ai pas retrouvé les traces du bûcher de la pucelle de Dorémi !  

 

Remarque : Ne tenez pas compte des virgules après les " i " !

 

 

Allez, au boulot brav' gens !

Il est impie ... c'est tout ! 😉  Pas la peine d'aller à la messe après pour vous confesser si vous en rigolez ! 

 

Réponse :

Comme disait Fanny Ardent à son copain Moïs : « Viens vite Moïse, j’ai le feu au buisson ! » 

 

Nota :

Je m'étonne toujours de la puissance poétique de mes rébus !

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article