Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Cours de géométrie appliquée ... très appliquée : "Géométrie … variable," ... un poème de Pierre

31 Mars 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie, #Poésie, Humour

Confiné pour être confiné, autant remettre à jour ses connaissances puisque nous avons le temps.

Je me suis remis à la géométrie appliquée, c’est toujours plus utile que de peigner la girafe… encore que cela lui évite d’avoir des nœuds dans la crinière !

C’est un sujet pointu qui ne conviendra pas aux obtus, mais vous qui êtes des gens ouverts à toute expérimentation, je ne doute pas que vous allez suivre mes conseils qui, en plus, sont gratuits !

 Bonne géométrie donc et si vous vous découvrez des problèmes de parallélisme passez donc chez votre garagiste !

 

Le Rotpier

 

Et si après cela vous ne devenez

par champions en géométrie,

c’est à ne rien y comprendre !

 

Géométrie … variable,

 

Je suis resté jusqu’à quinze ans

-  je vous le dis sans tricherie ! -

tout aussi nul qu’un bout de Zan

en devoir de géométrie.

 

Et puis un jour chemin faisant,

j’ai découvert la griserie

d’un moyen des plus séduisant

pour éclairer la théorie !

 

Bien maîtriser du bout des doigts

-  une façon mnémotechnique ! -

tous les contours, envers endroit,

d’une certaine Véronique !

 

Pour commencer ( de haut en bas ! ) :

joli minois tout en ovale,

des cils en arcs, des yeux appâts

qui font de l’œil … c’est de la balle !

 

Dans un rayon très approché,

un nez mutin qui dévergonde

et pour finir de m’accrocher :

une bouche aux lèvres bien rondes !

 

En descendant encore un peu,

jolis volumes en demies sphères,

cercle marron juste au milieu :

- ell’ souriait et laissait faire ! -

 

Je m’attardais pour m’assurer

que les courb’ étaient symétriques 

et qu’après avoir mesuré,

les cercles étaient concentriques !

 

A jouer à ce petit jeu

on s’instruit de façon ludique,

on s’aperçoit - c’est fabuleux ! -

que l’on devient très méthodique !

 

Je mis le doigt un peu plus bas

sur un triangl’  bien isocèle,

dont le sommet - oh ! la la la !-

conduisait à des parallèles!

 

Parallèles sur le moment,

mais à géométrie variable :

formant un angle  - houlà maman ! -

s’ouvrant de manière appréciable !

 

Je suis resté approfondir

mon étude sur le système,

allant jusqu’à me dégourdir

en ajoutant mon apothème !

 

Je vous conseille, jeunes gens,

cette méthod’ mnémotechnique,

pas obligé absolument

que ce soit une  « Véronique » !

 

Mais ce prénom est un cadeau

pour ce qui est de la technique :

diminutif égal « Véro »

pour ce qui reste … et bien t’appliques !

  

                               Pierre Dupuis

 

 

Cours de géométrie appliquée déjà dispensé

mais il faut toujours se remettre à niveau ! 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article