Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Pierre Perret : "Estelle" ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

4 Janvier 2020 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

 

Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
 
Cette fois-ci :
 

« Pierre Perret »

« Estelle »

 

La remarque :

Un moment de poésie Total !

 

 

Estelle

 Si vous voyez Estelle dites-lui mes amis
Combien je suis fou d´elle comment je suis puni
Que ça n´a rien de drôle de se la mettre sous le bras
En cherchant du pétrole dans le Guatemala
Si vous voyez Estelle dites-lui mes amis
Que je bande pour elle, que j´en perds l´appétit
Qu´on se remettra ensemble que je m´avoue vaincu
Et que j´ai les mains qui tremblent quand j´évoque son cul
Dites-lui que je suis lucide depuis que je l´ai quittée
Que j´étais bien trop candide que j´aurais dû l´écouter
Et que cette fille superbe qui m´emmena en bateau
Je l´ai su qu´à l´île d´Elbe que c´était un travelo
Ça les a bien fait rire ces salauds m´ont gardé
Sur ce bon vieux navire bourré de vieux pédés
Et que jusqu´en septembre sur ce maudit rafiot
J´étais la femme de chambre du lieutenant de vaisseau
Si vous voyez Estelle dites-lui que je me suis trompé
Que je ferai tout pour elle toujours le dos courbé
Rien qui ne lui déplaise et que le dimanche matin
Si c´est debout qu´on baise je prendrai les patins
Dites aussi à Estelle que ma virilité
Est bien redevenue telle qu´avant de la quitter
Bien que cette foutue danseuse des ballets de Hong Kong
M´ait laissé les valseuses comme des balles de ping pong
Si vous voyez Estelle dites-lui bien surtout
Que j´aimerai sa cuisine que je serai plus jaloux
Et que si encore elle m´aime que j´en serai si content
Que j´oublierai le nom de baptême de son putain d´amant
Qu´elle aura toute ma paie pour sortir quand elle veut
Que c´est fini la bouteille que je ne triche plus au jeu
Que ma vie est amère qu´il faut que l´on renoue
Dites-lui même que sa mère peut habiter chez nous
Si vous voyez Estelle dites-lui mes amis
Combien je suis fou d´elle comment je suis puni
Que ça n´a rien de drôle de se la mettre sous le bras
En cherchant du pétrole dans le Guatemala

Bon partage !

 Rotpier

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article