Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Renan Luce : " On s'habitue à tout " ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

19 Juillet 2019 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

.
Une fois par semaine,
je vous propose de partager les chansons
et les artistes que j’aime !
Clip vidéo et paroles
Cette fois-ci :

Renan Luce

" On s'habitue à tout "

 

... J'aime beaucoup,

... j'espère que vous allez vous y habituer !

 

Et n'oubliez pas l'adage :

" Même les veaux doux ont des mères vaches ! "

 

 

 
 
 

On s'habitue à tout

 

On s'habitue à tout
Aux colonnes de Buren
À Duchamp sa fontaine
Au coup d'boule de Zizou
Aux voix dans l'auto-tune
À nos villes qu'on enfume
À nos vilaines toux
On s'habitue à tout
Voir vieillir ses parents
Voir élus des tyrans
Aux voix qui amadouent
À s'méfier de c'qu'on mange
À s'méfier des gueules d'ange
À plus s'méfier du tout

On s'habitue à tout
Mais ne plus dire "je t'aime"
S'en remet-on quand même?
Se passe-t-on de mots doux?
On s'habitue à tout
Mais pour l'amour qui part
Les amoureux hagards
S'en remettent au vaudou
S'en remettent au vaudou

On s'habitue à tout
À notre Eldorado
Aux poumons remplis d'eau
Aux urnes remplies de boue
Au 21 avril
Aux réveils difficiles
Et à celui des loups

On s'habitue à tout
Aux bruits de pas du dessus
À vivre un peu déçu
À vivre de peu de sous
À faire un peu l'autruche
Sans remettre les bûches
Qui font battre le pouls
On s'habitue c'est tout
À faire sa petite danse
Javanaise de l'absence
Et j'en bave, pas vous?
Mais on s'habitue à tout

On s'habitue à tout
Mais ne plus dire "je t'aime"
S'en remet-on quand même?
Se passe-t-on de mots doux?
On s'habitue à tout
Mais pour l'amour qui part
Les amoureux hagards
S'en remettent au vaudou
S'en remettent au vaudou
S'en remettent au vaudou
S'en remettent au vaudou

 
 
 

 

Bon partage !

 
Rotpier
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article