Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Allez, je remets une petite couche de jaune ... Le poème du jour : " Impasse, gilets jaunes et colère noire, " ou " Jaune sparadrap, "

18 Décembre 2018 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Billet d'humeur, #L'actualité vue par le Rotpier, #Politique, #Poésie

.

Nota:  J'ai remis de la valeur ajoutée au précédent !

 

Les gilets jaunes à Gisors 27140

Image du net, crédit à l'Impartial, le journal local.

 

 

Impasse, gilets jaunes et colère noire,

ou

Jaune sparadrap,

 

Un président toisant de haut

Un gouvernement à sa botte

Avec un chef droit dans ses bottes

Cela mène droit au chaos.

 

Le petit peuple des ruraux

Qui se transforme sans pilote

En insoupçonnés sans-culottes

Avec dégâts collatéraux.

 

Majorité déboussolée

La belle confiance envolée

Prenant conscience bien trop tard

 

De la gravité de la chose.

Qui érigera des remparts

Avant que tout cela n’explose ?

        

Péroraison :

Situation exceptionnelle

Demandant beaucoup de doigté

Mais nos dirigeants sont bornés

Gare au retour de manivelle !

 

A jouer à la pie crevée

On ne gagne que la chienlit

Et l’histoire se réécrit :

À mêmes œufs même couvée !

 

Même De Gaulle à son époque

S’y est vraiment cassé les dents

Alors Monsieur le Président

On ne joue plus et on débloque !

 

Monsieur le président :

 

Vous n’avez lâché que des miettes

votre crédit est mal en point

pas seulement sur les ronds-points :

dans la France entière il s’émiette !

  

En favorisant les plus riches

au début de votre mandat

vous avez trahi ceux d’en bas

en les prenant pour des potiches !

 

Mais les caves ça se rebiffe

ça ne lâche pas le morceau

vous serez marqué de leur sceau

longtemps vous sentirez leurs griffes !

 

Les quelques mots de repentance

du bout des lèvres prononcés

avec un petit air pincé

n’obtiendront jamais de quittance !

 

Ils resteront en embuscade

si vous tentez des coups fourrés

et ils rebattront le pavé

remonteront des barricades !

 

Ils ne prendront pas la bastille

elle est tombée depuis longtemps

mais sachez mon cher Président

que cette pensée les titille !

 

Maintenant voila qu’ils s’exportent

tout comme la révolution

dans d’autres pays en tension

ainsi en vont les idées fortes !

 

Vous avez fait les gilets jaunes

ils vous colleront à la peau

ne vous laissant aucun repos

vous qui rêviez d’être une icône !

 

Un sparadrap indécollable

tel celui d’Archibald Haddock

je trouve cela très ad hoc :

beau décrochage de timbale !

 

Vous n’êtes pourtant pas béjaune

mais votre orgueil vous a piégé

vous aviez mal anticipé

et maintenant vous riez jaune !

 

                                                              Pierre Dupuis

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Rotpier 20/12/2018 10:03

Bonjour Jerry !

C’est du spontané et ce n’est pas facile à organiser !
Mais cela va se décanter et donner quelque chose de nouveau ...je l’espère !
Macron a joué à la pie crevée et il est marqué au fer jaune !

Bonne journée !

Rotpier

http://rotpier.over-blog.com

Jerry OX 19/12/2018 18:55

Et bien , je crois Rotpier que tu as ici en rimes et en poésie bien résumé cette crise des Canaries qui dure depuis un mois. l'envie de dire que l'on arrive pas à vivre correctement mais aucun leader et finalement un mouvement qui se disperse en conjecture et qui ne récoltera que des cacahuètes; Mais l'idée était belle ! la colère doit être bien menée , sinon ...