Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Rébus : le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier !

30 Octobre 2016 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus, #Humour, #Pensées

 

.

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !

 

rebus-406-1rebus-406-2

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

 

C'est un rébus  du Rotpier, suivez bien le fil d'Ariane pour vous en sortir !

1ère ligne, 1ère image : " - - - " César qu'il dit le centurion !

      2ème ligne, 1ère image : la moitié du surnom du volatile ... c'est comme ça mes cocos ! ( l'autre aussi, ce sont des frères jumeaux ! ) 2ème image: le marin est presque en haut du  " - - -  " comme le disait si bien Alexandre ! ( l'autre aussi ! )

3ème ligne, 1ère image : il n'est pas de bon ton de mettre un doigt dans son trou ! 

5ème ligne, 4ème image : c'est aussi le début de la célèbre phrase de Shakespeare !

6ème ligne, 2ème image : en direct " ti " et il faut y accrocher la 1ère lettre de la dernière image !

7ème ligne, dernière image : quand son nez s'allonge il "  - - - - " ! Quand c'est autre chose, on ne sais pas ! ... c'était juste pour bien préciser les choses !

8ème ligne, 2ème image : lieu ou se tiennent des marchés couverts .  3ème image et en direct : "U" ... cocotte !

9ème ligne, 1ère image : le plus petit des Dalton et aussi le plus teigneux !  2ème image : l'animal fait des "  - - - - " ... c'est bon pour vous ?

Dernière ligne, 1ère image : l' "  - - - - -  " de Vitruve selon le bon Léonard ! ... et n'oublions pas que c'est en sciant que Léonard devint scie ! ... ça vous scie ?

 

Allez, allez, pas de retard: il faut décoller tout de suite !

Et pis c'est tout !

 

Réponse :

Avec les femmes c’est comme avec les fusées il faut bien cibler la fenêtre de tir afin de commencer l’allumage au bon moment !

 

 

Qu'il dit l'animal !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article