Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Rébus : Le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier !

10 Juillet 2016 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Rébus, #Humour, #Pensées

.

Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

Juste comme ça, pour se dégourdir

un peu les neurones !

 

rebus 395 (1)

rebus 395 (2)

rebus 395 (3)

.

Petite aide au rébus

(les champions s'en passeront !) :

 

C'est un rébus d'actualité ! Je ne suis pas vin chaud ( il fait trop chaud ! ) mais ... il faut ce qu'il faut ! 

1ère ligne, 1ère image : le serpent fait toujours "s" ... c'est sa manie !  3ème image : produit par le vers du mûrier !    2ème ligne, dernière image: en direct "ti"  ... oui mes titis !

3ème ligne, 1ére image : il ne faut pas prendre la fille !  Dernière image: autre nom du bus !

 4ème ligne, 5ème image : petite, la bête est lente !

7ème ligne, 1ère image : espérons qu'ils ne vont pas nous en donner trop à retordre ! 

8ème ligne, 1ère image : en direct: " U " ... cocote ! Après, il ne faut pas prendre le triste !

 9ème ligne, dernière image : le petit de la vache ! ( l'autre aussi ! )

11ème , 1ère image : la boisson favorite des rosbifs qui sont déjà rentrés chez eux !

Dernière ligne, 1ère image : c'est la marque qu'il faut prendre mes p'tits bouts !

 

A vous de jouer et ... de marquer !    

 

Et pis c'est tout !

 

Réponse :

Ce soir les p’tits gars, pas de quarante neuf trois pour faire passer le ballon dans les filets des portugais, vous n’aurez que vos pieds et vos têtes, servez-vous en bien !

 

Bon, et bien c’est râpé !

 

Remarque :

 

  • Mais enfin, pourquoi Deschamps n’a-il pas fait rentrer Valls ? Deux petits coups de 49-3 et ça passait dans les filets des portugais !

  • Au capitaine de l’équipe de France : Tu ne nous as pas mené à la victoire Hugo, nous en sommes tout misérables !

  • Le dicton du jour : La tristesse, c’est comme les fesses : pas facile à dérider !

Qu'il dit l'animal !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article