Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Serge Lama : "Une île" ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

28 Mai 2016 , Rédigé par Rotpier Publié dans #les chansons et les musiques que j'aime

 

 

Une fois par semaine,

je vous propose de partager les chansons

et les artistes que j’aime !

Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

Serge Lama !

 « Une île »

 

J'aime beaucoup cette chanson de Serge Lama ...

.

 

 

Une île

Une île, entre le ciel et l’eau
Une île sans hommes ni bateaux
Inculte, un peu comme une insulte
Sauvage, sans espoir de voyage
Une île, une île, entre le ciel et l’eau

Ce serait là, face à la mer immense
Là, sans espoir d’espérance
Tout seul face à ma destinée
Plus seul qu’au cœur d’une forêt
Ce serait là, dans ma propre défaite
Tout seul sans espoir de conquête
Que je saurais enfin pourquoi
Je t’ai quittée, moi qui n’aime que toi

Une île, comme une cible d’or
Tranquille, comme un enfant qui dort
Fidèle, à en mourir pour elle
Cruelle, à force d’être belle
Une île, une île, comme un enfant qui dort

Ce serait là, face à la mer immense
Là, pour venger mes vengeances
Tout seul avec mes souvenirs
Plus seul qu’au moment de mourir
Ce serait là, au cœur de Sainte-Hélène
Sans joie, sans amour et sans haine
Que je saurais enfin pourquoi
Je t’ai quittée, moi qui n’aime que toi

Une île, entre le ciel et l’eau
Une île sans hommes ni bateaux
Inculte, un peu comme une insulte
Sauvage, sans espoir de voyage
Une île, cette île, mon île, c’est toi

Bon partage !

 

Rotpier

 

Une fois par semaine,

je vous propose de partager les chansons

et les artistes que j’aime !

Clip vidéo et paroles

 

Cette fois-ci :

Serge Lama !

 « Une île »

 

J'aime beaucoup cette chanson de Serge Lama ...

.

 

 

 

 

 

Une île

Une île, entre le ciel et l’eau
Une île sans hommes ni bateaux
Inculte, un peu comme une insulte
Sauvage, sans espoir de voyage
Une île, une île, entre le ciel et l’eau

Ce serait là, face à la mer immense
Là, sans espoir d’espérance
Tout seul face à ma destinée
Plus seul qu’au cœur d’une forêt
Ce serait là, dans ma propre défaite
Tout seul sans espoir de conquête
Que je saurais enfin pourquoi
Je t’ai quittée, moi qui n’aime que toi

Une île, comme une cible d’or
Tranquille, comme un enfant qui dort
Fidèle, à en mourir pour elle
Cruelle, à force d’être belle
Une île, une île, comme un enfant qui dort

Ce serait là, face à la mer immense
Là, pour venger mes vengeances
Tout seul avec mes souvenirs
Plus seul qu’au moment de mourir
Ce serait là, au cœur de Sainte-Hélène
Sans joie, sans amour et sans haine
Que je saurais enfin pourquoi
Je t’ai quittée, moi qui n’aime que toi

Une île, entre le ciel et l’eau
Une île sans hommes ni bateaux
Inculte, un peu comme une insulte
Sauvage, sans espoir de voyage
Une île, cette île, mon île, c’est toi

Bon partage !

 

Rotpier

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Arielle 28/05/2016 17:04

J'aime bien les îles et celle-ci me fait penser à celui-là :

Il rêve d'île
il rêve d'elle
il cueille des baisers poivrés
semés au creux de ses aisselles

Il rêve d'île
il rêve d'Eve
de l'Eden enfin dénoué
aux frondaisons de ses cheveux

Il rêve de lèvres mouillées
lissant une hampe extasiée
il rêve de sa sève en elle …

Patient
il compte les marées
et sur son île désertée
iI vit sa vie de naufragé.

Rotpier 31/05/2016 09:17

Bonjour Arielle !

Très joli et très chaud !
Un poème de toi sûrement ?

Bonne journée !

Rotpier

http://rotpier.over-blog.com

Rotpier 28/05/2016 14:29

Salut Durdan !

Je ne sais pas mais paroles et musique
c’est du tout bon !

Et pis c'est tout !

Bonne journée !

Rotpier l

http://rotpier.eklablog.com/

durdan 28/05/2016 14:11

c'est lui qu'a fait ma musique ?