Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

"Tanguer, tango, Tanguy," ... un poème percutant de ... Pierre

20 Août 2015 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

 

Il faut de temps à autre mettre les points sur les "i" même si cela hérisse les poils des uns et des autres! 

 

Tanguer tango Tanguy

Image du net modifiée par moi-même

Aux parents, aux ados et aux enfants,:

L’assistanat parental est le meilleur chemin conduisant à l’assistanat tout court. La vie ne donne que ce qu’on lui arrache et ce n’est pas en restant au paddock que l’on gagne des courses !

 

Tanguer, tango, Tanguy,

 

Sans gêne et sans complexe ils sont bien agrippés

au foyer familial  - Oh ! les belles sangsues ! –

à vingt cinq ou trente ans ils ne voient pas d’issue

autre que de rester, refusant de riper !

 

Si vous les questionnez sur leur situation,

des excuses ils en ont, au besoin ils en trouvent :

des portes qui jamais, au grand jamais ne s’ouvrent

… il fallait les pousser ? … Alors là où va-t-on !

 

Ce sont les mêmes qui n’ont jamais rien fichu,

pas touché un balai ou rangé une chambre

ou seulement deux fois de janvier à décembre,

des musclés de la langue indolents absolus !

 

La plupart de ceux-là ont un poil dans la main

mais il faut reconnaître et c’est à leur décharge

que ce sont les parents qui les ayant en charge

ne les ont pas formés pours les durs lendemains !

 

Le cocon familial, quand il est trop douillet,

est une machine à fabriquer la paresse,

on attend tout de lui sans se bouger les fesses

et le poil dans la main commence à bien pousser !

 

Ne nous y trompons pas - pas de salamalecs ! -

la mini société que forme la famille

doit suivre un règlement - et pas de pacotille ! -

chaque membre à son rôle ou l’on va vers l’échec !

Chacun à son niveau doit avoir son travail,

si ce n’est pas le cas l’assistanat s’installe,

c’est une condition qui est fondamentale :

aux parents de tenir ferme le gouvernail !

 

Aux Ados, futurs adultes :

Sous peine de finir en assisté social

dans l’incapacité d’être enfin autonome

tout en revendiquant « Je ne suis plus un môme ! »

il faut se secouer très vite c’est crucial !

 

Les diplômes c’est bien mais ça ne suffit pas,

avoir la niaque en plus c’est ce qui fait la gagne,

la société n’est pas un pays de cocagne

il faut se prendre en main et le tout sans sherpa !

 

Arrêtez de passer du temps sur les écrans,

ces engins fabriquant des troupeaux de zombies

désociabilisés, bouffés par l’apathie

et aussi motivés que des pantins errants !

 

Vous avez l’illusion qu’en étant connecté

vous partagez beaucoup mais ce n’est qu’un mirage,

vous êtes seuls en fait, même plus d’entourage

et vous vous retrouvez du coup déconnecté !

 

Si vous ne voulez pas un jour être groggy

par une rebuffade infime de la vie,

ne vous réfugiez pas à la moindre avarie

derrière vos parents : ne soyez pas Tanguy !

 

Père grand père et prof, je connais la question,

j’ai étudié cela sous toutes les coutures,

encore plus qu’avant la vie va être dure :

une raison de plus pour vous bouger le fion !

 

Conclusion :

Voila c’est dit c’est fait, c’est un peu percutant,

mais le danger est là, la menace est réelle,

on ne peut pas toujours faire dans la dentelle

surtout que dans le cas l’enjeu est important !

 

                                                                              Pierre Dupuis
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Z
Un texte plein de vérités, mais ce n'est pas réservé qu'aux ados Pierre.
Je viens de vivre la pire journée depuis bien longtemps mardi dernier.
Ma nièce, son mari, et ses 5 chiards, accompagnés de ma frangine clouée sur un fauteuil roulant exigeaient de voir tous ensemble ma maman sortant d'un AVC très récent ayant laissé des séquelles.
A noter que la nièce, la pièce rapportée de neveu et ses 5 chiards, n'avaient pas vu maman depuis 2 ans !
Une situation ubuesque qui s'est terminée pour moi par des coups et une belle chute sur ma jambe gauche qui m'oblige à ne pas faire de folie dans la marche, même avec mes bottes de 7 lieues. Certificat médical et 4 jours d'ITT pour le moment. Maman très choquée, presque 90 balais, a assisté à la scène et elle réagit assez mal sur le plan neurologique.Je te laisse imaginer la suite. Quelle bande de petits cons, de bouffe-merdes, qui ne pensent qu'au pognon. Quand tu penses que le neveu par alliance est sapeur pompier volontaire, la nièce assistante maternelle, il y a de quoi s'interroger sur la société des plus jeunes actuellement. Enfin, c'est comme cela, mais je n'ai pas dit mon dernier mot ! Bises et bonne soirée. ZAZA
Répondre
R
Bonjour Zaza !

Je vise aussi et surtout les parents qui en ont fait ce qu'ils sont car j'estime que 80% du comportement des enfants est du fait de la manière dont ils sont élevés !

Quant à chez toi, ce n'est pas triste ! Si je me souviens bien, ils doivent faire partie de ceux qui te surnomment Boum- Boum ? ... Non ? Tu as raison: il y a comme des odeurs nauséabondes d'héritage !

Bonne journée !

Pierre