Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

Le poème du jour: "Autoportrait" à partir d'un des nombreux autoportraits de Vincent Van Gogh ... par ... Pierre

9 Juin 2015 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

 

 

Hommage sous forme de deux sonnets et même un peu plus à Vincent Van Gogh.

 

Van Gogh autoportrait

 

Image du net

 

Petite broderie poétique autour du tableau

de Vincent Van Gogh : « Autoportrait ».

Peut-être le dernier de ses quelques

quarante-trois tableaux sur le sujet.

 

                 Liminaire :

 

C’est à Saint-Rémy-de-Provence

Que Van Gogh a peint ce tableau,

L’asile était alors son lot

Pour des attaques de démence.

 

Arabesques entremêlées

À l’image de son esprit,

Celui d’un artiste incompris

Et prisonnier de la mêlée.

 

xxxxxxxx

 

 

Autoportrait,

 

Entre deux crises de démence

Vincent se cherche à l’infini,

L’esprit en embrouillamini

Ses pinceaux entrent dans la danse.

Il trouve vite la cadence,

Le geste est là qui est précis

Même noyé sous les soucis

L’artiste reste à l’évidence !

 

Adepte des autoportraits

- Il aimait étaler ses traits ! -

on en compte une quarantaine !

 

Combinaisons d’ondulations

Maîtrisées de façon certaine :

Une belle composition !

 

xxxxxxxxxx

 

Que de tourments sur ce visage,

L’angoisse perle sous les traits,

Lui le sait qui se dévisage :

La fin est proche ou à peu près.

 

Se supprimer ? … Il l’envisage

Ce n’est pas un concept abstrait,

C’est lors d’un dernier décrochage

Que cela deviendra concret.

 

Une balle en pleine poitrine,

il fallait bien qu’il en termine

de ses trop nombreux errements.

 

Dernière et ultime épopée

Mettant fin à tous les tourments

De l’homme à l’oreille coupée.

 

 

                        Pierre Dupuis

 

 

Petit hommage sous forme de deux sonnets et même un peu plus à Vincent Van Gogh.

 

Van Gogh autoportrait

 

Image du net

 

Petite broderie poétique autour du tableau

de Vincent Van Gogh : « Autoportrait ».

Peut-être le dernier de ses quelques

quarante-trois tableaux sur le sujet.

 

                 Liminaire :

 

C’est à Saint-Rémy-de-Provence

Que Van Gogh a peint ce tableau,

L’asile était alors son lot

Pour des attaques de démence.

 

Arabesques entremêlées

À l’image de son esprit,

Celui d’un artiste incompris

Et prisonnier de la mêlée.

 

xxxxxxxx

 

 

Autoportrait,

 

Entre deux crises de démence

Vincent se cherche à l’infini,

L’esprit en embrouillamini

Ses pinceaux entrent dans la danse.

Il trouve vite la cadence,

Le geste est là qui est précis

Même noyé sous les soucis

L’artiste reste à l’évidence !

 

Adepte des autoportraits

- Il aimait étaler ses traits ! -

on en compte une quarantaine !

 

Combinaisons d’ondulations

Maîtrisées de façon certaine :

Une belle composition !

 

xxxxxxxxxx

 

Que de tourments sur ce visage,

L’angoisse perle sous les traits,

Lui le sait qui se dévisage :

La fin est proche ou à peu près.

 

Se supprimer ? … Il l’envisage

Ce n’est pas un concept abstrait,

C’est lors d’un dernier décrochage

Que cela deviendra concret.

 

Une balle en pleine poitrine,

il fallait bien qu’il en termine

de ses trop nombreux errements.

 

Dernière et ultime épopée

Mettant fin à tous les tourments

De l’homme à l’oreille coupée.

 

 

                        Pierre Dupuis
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Z
Magnifique résumé de la vie de ce grand tourmenté Pierre. Bravo ! Bises et bon mardi. ZAZA
Répondre
R
Bonjour Zaza !<br /> <br /> Merci !<br /> Oui, il était très tourmenté d’être incompris.<br /> <br /> Bonne journée !<br /> <br /> Pierre<br /> http://rotpier.over-blog.com
C
Magnifique hommage à ce peintre que j'aime beaucoup !!!! Merci Pierre
Répondre