Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

"Balade au Pays des Fées, ou Dolmen réservé," Un poème de ... Rotpier ! + Avis de vacances !

10 Juin 2015 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

 

 

Comme je repars dans le même secteur ( Loire Atlantique ) qu'il y a 3 ans,  je vous propose le devoir de vacances très féerique que j'avais écrit alors !

 

Photo de Pierre

Une légende … à ne pas mettre

entre toutes les mains ! 

 

Balade au Pays des Fées,

ou

Dolmen réservé,

 .

Alors que j’étais en vacances

pour un repos bien mérité

dans un très joli coin de France

d’une grande authenticité,

j’ai fait un soir la connaissance

d’étranges personnalités.

 

Tout en bas de l’Ile et Vilaine,

en arrivant coté orient,

commence dans de vastes plaines

la Bretagne au passé vaillant.

J’y ai croisé une dizaine

de fées dansant et babillant.

 

Ce lieu nommé « La Roche aux Fées »

est un dolmen très imposant,

les soirs de lune et bien coiffées

les fées choisissent un passant

pour l’accompagner dans l’allée

et bavarder chemin faisant.

 

Je ne peux vraiment pas vous dire

pourquoi elles m’avaient choisi,

je n’ai rien fait pour les séduire

ou alors je n’ai pas saisi.

Je vais quand même les décrire

mais épargnez-moi vos lazzis !

 

La première était agitée

comme une femme de la ville,

courant comme une dératée :

elle se nommait « La Fée Brile » !

 

La seconde aimait l’unité

et était bien considérée,

elle ignorait la vanité

et se nommait « La Fée Dérée » !

 

La troisième avait deux frangines

et lâchait des pets affolants,

elle était souvent aux latrines

et s’appelait « La fée Culant » !

 

Pour sa sœur ce n’était pas mieux,

soyons clairs et soyons limpides,

elle sentait le bouc très vieux

et on la nommait « La Fée Tide » !

 

La cinquième était bien leur sœur :

sa peau était couperosée,

elle sentait fort la sueur

on la nommait « La Fée Zandée » !

 

La septième riait très fort

pendant des heures d’affilées

en tressautant comme un ressort

et on la nommait « Le Fée Lée » !

 

La huitième portait bonheur

et l’on pouvait devenir riche

rien qu’en lui touchant le valseur

et on la nommait « La Fée Tiche » !

 

La neuvième ne fichait rien,

baillant d’une façon constante,

c’est couchée qu’elle se sentait bien ,

on la nommait « La Fée Néante » !

 

Jusque là rien de bien brillant

malgré leurs baguettes magiques,

pas grand-chose d’émoustillant

mais … la dernière … oh ! Magnifique !

 

C’était de très loin la plus belle

et elle avait je ne sais quoi,

… dans le regard, une étincelle ?

Elle avait un joli minois !

 

J’en oubliais toutes les autres

quand elle me prit par la main

et m’entraîna sans patenôtres

sous le dolmen d’un air câlin !

 

Je ne pus que rester pantois

quand elle passa à l’action,

c’est là que je compris pourquoi

on la nommait « La Fée Lation » !

 

Depuis je vais la retrouver

quand la lune brille le soir,

c’est mon dolmen réservé

… je sais, ça va vous décevoir !

 

Si vous voulez un bon conseil :

ne venez pas traîner vos guêtres,

même du bout de vos orteils,

pour mater nos ébats champêtres !

 

Notre amour n’est pas platonique :

elle n’aime pas les voyeurs,

un coup de baguette magique

et vous finissez en choux fleur !

 

 

Ou bien encore en châtaignier

ou en breton à chapeau rond,

vous n’avez rien à y gagner

… sauf à vouloir être marron !

 

Mais tout cela n’est que légende,

je sais que vous l’avez compris,

ne me mettez pas à l’amande :

 j’en serais ma foi fort contrit !

 

Si vous aimez les mégalithes

et que vous passez près de là,

visitez ce site insolite

mais ne pensez pas trop à ça !

 

Croire aux fées n’est plus de votre âge !

Avalez donc un gardénal :

vous êtes déjà tout en nage,

vous allez vous faire du mal !

 

                               Rotpier

Image du net

 

 

Nota :  Je serais absent jusqu’à la fin juin … que les fées soient avec vous !

 

 

 

Comme je repars dans le même secteur ( Loire Atlantique ) qu'il y a 3 ans,  je vous propose le devoir de vacances très féerique que j'avais écrit alors !

 

Photo de Pierre

Une légende … à ne pas mettre

entre toutes les mains ! 

 

Balade au Pays des Fées,

ou

Dolmen réservé,

Alors que j’étais en vacances

pour un repos bien mérité

dans un très joli coin de France

d’une grande authenticité,

j’ai fait un soir la connaissance

d’étranges personnalités.

 

Tout en bas de l’Ile et Vilaine,

en arrivant coté orient,

commence dans de vastes plaines

la Bretagne au passé vaillant.

J’y ai croisé une dizaine

de fées dansant et babillant.

 

Ce lieu nommé « La Roche aux Fées »

est un dolmen très imposant,

les soirs de lune et bien coiffées

les fées choisissent un passant

pour l’accompagner dans l’allée

et bavarder chemin faisant.

 

Je ne peux vraiment pas vous dire

pourquoi elles m’avaient choisi,

je n’ai rien fait pour les séduire

ou alors je n’ai pas saisi.

Je vais quand même les décrire

mais épargnez-moi vos lazzis !

 

La première était agitée

comme une femme de la ville,

courant comme une dératée :

elle se nommait « La Fée Brile » !

 

La seconde aimait l’unité

et était bien considérée,

elle ignorait la vanité

et se nommait « La Fée Dérée » !

 

La troisième avait deux frangines

et lâchait des pets affolants,

elle était souvent aux latrines

et s’appelait « La fée Culant » !

 

Pour sa sœur ce n’était pas mieux,

soyons clairs et soyons limpides,

elle sentait le bouc très vieux

et on la nommait « La Fée Tide » !

 

La cinquième était bien leur sœur :

sa peau était couperosée,

elle sentait fort la sueur

on la nommait « La Fée Zandée » !

 

La septième riait très fort

pendant des heures d’affilées

en tressautant comme un ressort

et on la nommait « Le Fée Lée » !

 

La huitième portait bonheur

et l’on pouvait devenir riche

rien qu’en lui touchant le valseur

et on la nommait « La Fée Tiche » !

 

La neuvième ne fichait rien,

baillant d’une façon constante,

c’est couchée qu’elle se sentait bien ,

on la nommait « La Fée Néante » !

 

Jusque là rien de bien brillant

malgré leurs baguettes magiques,

pas grand-chose d’émoustillant

mais … la dernière … oh ! Magnifique !

 

C’était de très loin la plus belle

et elle avait je ne sais quoi,

… dans le regard, une étincelle ?

Elle avait un joli minois !

 

J’en oubliais toutes les autres

quand elle me prit par la main

et m’entraîna sans patenôtres

sous le dolmen d’un air câlin !

 

Je ne pus que rester pantois

quand elle passa à l’action,

c’est là que je compris pourquoi

on la nommait « La Fée Lation » !

 

Depuis je vais la retrouver

quand la lune brille le soir,

c’est mon dolmen réservé

… je sais, ça va vous décevoir !

 

Si vous voulez un bon conseil :

ne venez pas traîner vos guêtres,

même du bout de vos orteils,

pour mater nos ébats champêtres !

 

Notre amour n’est pas platonique :

elle n’aime pas les voyeurs,

un coup de baguette magique

et vous finissez en choux fleur !

 

 

Ou bien encore en châtaignier

ou en breton à chapeau rond,

vous n’avez rien à y gagner

… sauf à vouloir être marron !

 

Mais tout cela n’est que légende,

je sais que vous l’avez compris,

ne me mettez pas à l’amande :

 j’en serais ma foi fort contrit !

 

Si vous aimez les mégalithes

et que vous passez près de là,

visitez ce site insolite

mais ne pensez pas trop à ça !

 

Croire aux fées n’est plus de votre âge !

Avalez donc un gardénal :

vous êtes déjà tout en nage,

vous allez vous faire du mal !

 

                               Rotpier

Image du net

 

Nota :  Je serais absent jusqu’à la fin juin … que les fées soient avec vous !

 
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Fé-érique et excellent comme d'hab. Profite bien l'ami Rotpier et abuse de la Fée-lation
Répondre
P
Olà Pierre!<br /> <br /> C'est BON ces mots qui font les fées d'être aussi aériens qu'un fée lin.<br /> ça fée du bien de te lire.<br /> Je te souhaite de super vacances et je te fée plein de bises @Paf
Répondre
M
Vous avez dû rencontrer aussi la Féé Condation, la Fée Noménale..<br /> et la Fée Licitation cela va de soit !!<br /> hihi
Répondre
R
Bonjour M’amzelle Jeanne !<br /> <br /> J’ai même croisé la Fée Éric,<br /> un travelo pas piqué des vers !<br /> <br /> Bonne journée !<br /> <br /> Pierre<br /> <br /> http://rotpier.over-blog.com
C
Oh ! Oh !!! J'ai bien rigolé en te lisant ... Bravo quel maestro du rire !!!!! Alors bonne vacances et sois sage ..... Biz
Répondre
R
Bonjour Cindide !<br /> <br /> Merci beaucoup !<br /> Je serais sage, je le promets<br /> … sauf peut-être dans quelque fable de mon cru !<br /> <br /> Bonne journée !<br /> <br /> Rotpier<br /> <br /> http://rotpier.over-blog.com
M
Bien joli conte en effet.. à ne pas mettre en toutes les mains !<br /> Beaucoup de chance Pierre tu as eu pour avoir fait cette belle rencontre!<br /> Un petit clin d'oeil à la Fée..Lée..elle doit être sympa aussi..<br /> Bonnes vacances.. Ne te fatigues pas trop sur le chemin de Fées !
Répondre
R
Bonjour M’amzelle Jeanne !<br /> <br /> Je n’ai pas rencontré la Fée Lée mais elle ne doit<br /> pas être triste celle-là !<br /> Je vais rester raisonnable <br /> !<br /> Merci pour les bonnes vacances !<br /> <br /> Bonne journée !<br /> <br /> Pierre<br /> <br /> http://rotpier.over-blog.com