Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog-notes poétique et autre de Rotpier

A l'occasion des départementales, le poème du jour : " L’art politique," de ... Rotpier + Quelques pensées !

17 Mars 2015 , Rédigé par Rotpier Publié dans #Poésie

 

 

Ceux qui connaissent P.V.,

sauront de quel poème

je me suis inspiré… pour la forme !

  

Homme politique menteur

 Image du net

 

L’art politique,

 

Du baratin avant toute chose !

Et puis surtout évite l’impair

moins vague et moins soluble dans l’air,

qui laisse traces et indispose !

 

Il faut aussi que tu n’ailles point

choisir des mots qui par trop défrissent:

demande donc à tes âmes grises

de vérifier dans tous les recoins !

 

Choses promises mettent les voiles

après bon apéro du midi :

tu pourras, auditoire attiédi,

les emmener tout près des étoiles !

 

Car tout est dans la nuance encor !

Promesses voilées : tout en cadence !

Rien de précis, c’est comme danse :

il faut maîtriser le corps à corps !

 

Fuis de plus loin la phrase assassine,

sauf pour tes ennemis les plus purs !

Pour tes amis, prépare du sûr :

dans le genre… couteau de cuisine !

 

La concurrence ? Tords lui son cou !

Tu fera bien en train d’énergie,

de mater la journalisterie !

si l’on n’ y veille, elle ira jusqu'où ?

 

Ô qui dira les tords des régies !

Ces journalistes fouinent partout,

ils forgent des histoires d’un sou

et les juges les privilégient !

  

Du baratin encore et toujours !

Que ta verve soit chose envolée

qui sonne dans toutes les allées :

tu finiras par gagner un jour !

 

Levons le verre à ton aventure

et qu’on se lève chaque matin,

sûrs d’avoir choisi le bon coquin

qui nous trouvera des places sûres !

  

                                                                                                       Pierre Dupuis

  

Déjà publié, mais dans mille ans il sera toujours d'actualité !

 

Pensées :

 

1ère pensée :

  " Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent. "

 Auteur : Henri Queuille, homme politique français, né à Neuvic (Corrèze) le 31 mars .....22 février 1988

 Formule reprise maintes fois avec quelques nuances.

 

2ème pensée :

 On peut être un honnête homme et faire de la politique mais on ne peut pas être élu sans mentir peu ou prou. C'est l'ordre de grandeur de ce "peu ou prou" qui fait que l'on peut ranger l'élu dans la case "honnête politicien" ou dans celle beaucoup moins reluisante de "flibustier de la politique" et ce quelque soit son bord.

 Pierre Dupuis

 

3ème pensée :

 En politique, les promesses non tenues résultent toujours de la conséquence de l'inaction ou de l'incapacité des autres à les mettre en œuvre, mais jamais de leur auteur lui-même.

 Pierre Dupuis

 

4ème pensée :

 Beaucoup de politiciens savent et en usent que les promesses sont comme les fesses: c'est bon à caresser, même en rêve, et tant pis si après elles disparaissent comme mirage.

 Rotpier

 

Et pis c'est tout !

 

Ceux qui connaissent P.V.,

sauront de quel poème

je me suis inspiré… pour la forme !

  

Homme politique menteur

 Image du net

 

L’art politique,

 

Du baratin avant toute chose !

Et puis surtout évite l’impair

moins vague et moins soluble dans l’air,

qui laisse traces et indispose !

 

Il faut aussi que tu n’ailles point

choisir des mots qui par trop défrissent:

demande donc à tes âmes grises

de vérifier dans tous les recoins !

 

Choses promises mettent les voiles

après bon apéro du midi :

tu pourras, auditoire attiédi,

les emmener tout près des étoiles !

 

Car tout est dans la nuance encor !

Promesses voilées : tout en cadence !

Rien de précis, c’est comme danse :

il faut maîtriser le corps à corps !

 

Fuis de plus loin la phrase assassine,

sauf pour tes ennemis les plus purs !

Pour tes amis, prépare du sûr :

dans le genre… couteau de cuisine !

 

La concurrence ? Tords lui son cou !

Tu fera bien en train d’énergie,

de mater la journalisterie !

si l’on n’ y veille, elle ira jusqu'où ?

 

Ô qui dira les tords des régies !

Ces journalistes fouinent partout,

ils forgent des histoires d’un sou

et les juges les privilégient !

  

Du baratin encore et toujours !

Que ta verve soit chose envolée

qui sonne dans toutes les allées :

tu finiras par gagner un jour !

 

Levons le verre à ton aventure

et qu’on se lève chaque matin,

sûrs d’avoir choisi le bon coquin

qui nous trouvera des places sûres !

  

                                                                                                       Pierre Dupuis

  

Déjà publié, mais dans mille ans il sera toujours d'actualité !

 

Pensées :

 

1ère pensée :

  " Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent. "

 Auteur : Henri Queuille, homme politique français, né à Neuvic (Corrèze) le 31 mars .....22 février 1988

 Formule reprise maintes fois avec quelques nuances.

 

2ème pensée :

 On peut être un honnête homme et faire de la politique mais on ne peut pas être élu sans mentir peu ou prou. C'est l'ordre de grandeur de ce "peu ou prou" qui fait que l'on peut ranger l'élu dans la case "honnête politicien" ou dans celle beaucoup moins reluisante de "flibustier de la politique" et ce quelque soit son bord.

 Pierre Dupuis

 

3ème pensée :

 En politique, les promesses non tenues résultent toujours de la conséquence de l'inaction ou de l'incapacité des autres à les mettre en œuvre, mais jamais de leur auteur lui-même.

 Pierre Dupuis

 

4ème pensée :

 Beaucoup de politiciens savent et en usent que les promesses sont comme les fesses: c'est bon à caresser, même en rêve, et tant pis si après elles disparaissent comme mirage.

 Rotpier

 

Et pis c'est tout !

 
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article